Nicolas Lebel, Le jour des morts


Le magnifique hommage de Dame Nath-Nathalie à Nicolas Lebel.
Superbe, là, les mots me manque.
J’adore

Sous les pavés.....la page

Ceci n’est pas réellement une chronique… Inspiré de « Ces gens-là », considérons cela comme un hommage à l’application qui permet à Mehrlicht de faire chanter Brel à chaque sonnerie de son téléphone…

ob_e87fb5_10336619-10152084164058225-62089861891D’abord il y a Mehrlicht,

Lui qui est comme une grenouille

Lui qui est laid mais si drôle,

Lui qui connaît l’histoire

Monsieur, tellement qu’il est savant.

Qui cite la Genèse  

                              En parlant en argot,  

                             Mais qui jaunit ses dents    

                             En fumant ses mégots. 

                             Qui bizute ses stagiaires

ob_e87fb5_10336619-10152084164058225-62089861891Et parle comme un Audiard

Qui se fout de nous plaire

S’en tape le coquillard.

Faut vous dire Monsieur,

Que chez Nico Lebel

On ne s’ennuie pas Monsieur  

                             On ne s’ennuie pas, on lit !

Et puis il y a les autres,

AVT_Nicolas-Lebel_7080Ses collègues et amis

Tous emplis de différences

Que la mort et la vie

Mais qui quand ils…

Voir l’article original 372 mots de plus

La vie est un tango de Lorenzo Lunar


La vie est un tango  de Lorenzo Lunar. Traduit de l'espagnol (Cuba) par Morgane Le Roy. Paru le 6 juin 2013 chez Asphalte. 18,00 € ; (224 p.) ; 20 x 15 cm Paru le 25 juin 2015 en poche en Folio.  6,40€ ; (208 p.) ; 18 x 11 cm 4e de couv :  … Lire la suite de La vie est un tango de Lorenzo Lunar