Sériale Lectrice : papotage avec Emilie, notre jeune apprentie flingueuses

Sériale Lectrice : papotage avec Emilie, une de mes futures flingueuses (ou pas)

Aujourd’hui je vous en dis un peu plus sur notre plus jeune flingueuses.

Emilie Bucheron, nous a rejoint il y a quelques temps même si elle reste très discrète.

Aussi, il était plus que temps qu’elle se dévoile un peu !

Allez place à son ITW, sériale lectrice


 

GVL : Bonjour Emilie, es tu prête a être soumise à la question ?

Bonjour ! Oui cheffe ! lol, je suis prête.

GVL : Alors, Emilie, peux-tu te présenter ? je veux tout savoir,  ta scolarité, ton parcours pro, ton âge, oui je le demande même au dame ! Surtout quand elle aime le noir !

 J’ai 32 ans. J’ai eu une scolarité compliquée. J’aurai aimé faire longues études à la fac mais cela n’a pas été possible par manque de moyens. J’ai finalement opté pour un BTS Assistante de direction afin de ne pas sortir du lycée sans rien d’autre en poche que le bac. Je m’étais rendue compte à travers mes stages que ce boulot ne me conviendrais absolument pas mais je voulais un diplôme afin d’avoir de quoi exercer un boulot alimentaire si besoin. Dans la foulée, je suis revenue à mes premières amours : les enfants. J’ai passé le bafa en 2003, le bafd en 2015 , le psc1 et le cap petite enfance en 2010 histoire de pouvoir me diriger vers un métier qui me conviendrait pleinement. Aujourd’hui, après avoir travaillé pendant huit ans pour la mairie de ma ville dans des crèches et accueils de loisirs, je suis en cdi pour une agence de garde d’enfants et je suis en plein travaux dans mon appartement afin de demander l’agrément pour devenir Assistante maternelle.

GVL :Dis moi : Quelle place avait la lecture dans ton milieu familial ?

 Mes parents lisaient beaucoup quand nous étions petits. Ils m’ont très vite poussé à faire de même. A 5 ans, je lisais déjà quasiment parfaitement. De même pour l ‘écriture. Du coup, je me suis pas mal ennuyée au CP…

GVL : Peux-tu me montrer ta/ tes bibliothèque(s) :

 Malheureusement non. Etant, comme je le disais, en plein travaux, mes livres ne sont pas correctement rangés, il y en a un peu partout dans la maison et c’est pas joli à voir lol. Je peux par contre vous dire que je dois avoir environ 1000 livres lu et peut-être 600 ou 700 dans ma PAL.

GVL : Mais j’insiste chère Emilie

Ok, Photos de ma PAL. Enfin, une partie. Pas rangée donc car en travaux

GVL : Et le livre et la lecture pour toi c’est quoi ?

 Une nécessité. Une activité essentielle à ma vie qui me permet de m’évader et de relativiser parfois. De voyager aussi.

GVL: Es-tu papier ou numérique ?

 Je préfère le livre papier. Mais je lis aussi en numérique quand je n’ai pas le choix. J’ai d’ailleurs une PAL numérique conséquente lol.

GVL: Et le polar dans tout ça ? Pourquoi tu en lis ? As-tu un rapport particulier avec le genre. (J’attends par polar tout ce qui a attrait aux littératures policières, du roman de procédure, au roman noir en passant par tous les types de thrillers…)

 Le polar est mon genre de livres préféré. Je ne sais pas vraiment pourquoi.  J’aime le côté enquête, mystère, réflexion, rebondissements, … J’aime aussi bcp les thrillers psy. Qui nous emmène dans les tréfonds de l’esprit humain.

 GVL : Emilie,  dis-nous, quels sont tes auteurs favoris 

Harlan Coben, le maître du polar/thriller pour moi. Patricia Mac Donald. Lisa Gardner. Michel Bussi. Guillaume Musso. Donato Carrisi pour les plus connus.

 Mais aussi et surtout Johana Gustawsson. Solène Bakowski. Amélie Antoine, Gina Dimitri, Jax Miller. Cinq femmes moins connues mais néanmoins très talentueuses.

 

GVL : Peux-tu nous parler de 5 livres qui t’auraient marquée ses dernières années.

Block 46 de Johana Gustawsson. Mon premier service presse mais aussi le premier livre en solo en de cette auteure. Une découverte incroyable et une rencontre vraiment importante pour moi car Johana est une personne talentueuse et humble. Et c’est rare.

Elle voulait juste marcher tout droit de Sarah Barukh. Pas un polar mais un livre magnifique sur la résilience et la capacité de l’être humain à avancer malgré tout.

Une bonne intention de Solène Bakowski. Ainsi que tous ses autres livres. Cette auteure aborde toujours des sujets durs sous des angles réalistes et à chaque fois elle me touche. J’ai l ‘impression qu’elle parle de moi et me fait avancer.

Les infâmes de Jax Miller. Un livre magnifique et horrible à la fois.

Nox de Yves Grevet. Pas un polar non plus. Une dystopie affreuse et tellement réaliste. Flippante !

GVL: Fréquentes-tu les festivals et autres salons… Si oui depuis quand ? 

Je les fréquente malheureusement très peu. Tout simplement parce que souvent ils se déroulent loin de chez moi et qu’entre le transport, le logis et l’achat de livres, c’est un budget.

J’ai tout de même eu la chance d’aller en 2009 au salon du livre de Paris, aux Quais du polar en 2016 et au petit salon du livre qui se déroule tous les deux ans dans ma ville l’an dernier.

En septembre 2017, je suis allée près de chez moi, au château de Clos Vougeot, à la dixième édition du salon Livres en vignes

De la même manière, je vais aux dédicaces que les libraires organisent dans les alentours ou dans ma ville et c’est très agréable car il y en a régulièrement. Ca compense le peu de salons organisés dans le coin et le fait que je ne puisse pas aller à ceux qui sont trop loin.

GVL : Que t’apportent ces salons, ces rencontres ?

 J’adore ces rencontres. Echanger avec les auteurs. Leur dire ce que j’ai ressenti à la lecture de leurs histoires… Ce sont toujours des moments très forts en émotions pour moi.

GVL : Peux-tu partager une anecdote avec nous, un truc rien qu’à toi !

 Ma rencontre avec Johana Gustawsson, l’an dernier, à Lyon, lors des Quais du Polar. On échangeait déjà depuis qques temps au sujet de ses livres et petit à petit on a bcp discuté de tout et de rien. Et quand on s’est rencontrées, on s’est tombé dans les bras, très émues toutes les deux. Perso j’étais plus qu’émue lol. J’ai pleuré et pas qu’un peu. Tout comme sa famille car elle leur avait raconté ce que j’avais dis de Block 46. Comme j’avais été une des premières à le chroniquer et que le sujet touche de près sa famille paternelle, c’était un moment très émouvant.

GVL : Sinon…Rien à rajouter

Allez un petit coup de gueule.Et.. Un gros coup de coeur…. ? Les 2 de préférences !

Un gros coup de gueule contre les auteurs qui me demandent de parler de leur livre mais qui ne sont pas content quand je dis que ce n’est pas un coup de cœur.

J’ai beaucoup de mal avec ce genre de comportement. Tout simplement parce que je suis consciente qu’écrire un livre demande beaucoup de travail, de temps, de recherches, mais que je ne vais pas dire que l’histoire m’a transportée si cela ne me paraît pas vrai.

Je met beaucoup de nuance dans mes chroniques, je met toujours en avant les qualités du livre avant de parler de ses « défauts », j’argumente et je dis toujours que ce qui ne m’a pas plu à moi peut évidemment plaire à d’autres, donc je pense que je reste respectueuse du travail effectué et que donc on doit aussi respecter mon avis.

Coup de cœur pour les auteurs qui savent rester humbles malgré leur talent évident.

Merci Emilie pour ces petites confidences

Maintenant nos lecteurs  zé nos lectrices te connaissent un peu plus.

Alors à très vite pour une de tes chroniques.

Et comme l’interview c’est bien passé voici quelques photos de la bibliothèque d’Emilie

 

Voilà maintenant que vous savez tout sur notre petite flingueuse

Je vous invite à me retrouver dans 3 petites heures

Pour une nouvelle Millième chasse aux livres.

Et ce sera la 74e, qui pourrait être une pèche aux livres

Puisse qu’elle nous emmène à la mer !

13 réflexions sur “Sériale Lectrice : papotage avec Emilie, notre jeune apprentie flingueuses

  1. Emilie, on a à peu près le même problème d’encombrement par les livres …
    Je suis comme toi, je me dis qu’il y a toujours du positif dans le travail d’un auteur, qui a passé du temps et dépensé de l’énergie dans son boulot. Après si les avis divergent c’est notre droit à tous … le monde serait effroyablement ennuyeux autrement !
    Contente de t’avoir découverte !

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s