Papote d’auteur : @Nick Gardel  sous le feu des flingueuses, la GAV Ep1

 Papote d’auteur : @Nick Gardel  sous le feu des flingueuses

Episode 1

Imaginez que les flingueuses ont parfois des goûts étranges … Quelques fois le phénomène interpelle même la Porte-Flingue. Oui, elles  peuvent avoir les mêmes chouchous et ne pas voir les mêmes choses … Alors quoi de plus normal pour que la Cheffe leur demande de jouer collectif …

Ophélie, Aline, Dany et la Patronne partent ensemble à la rencontre d’un OVNI … Nick Gardel

Dany


 Dimanche 14 janvier, 6h25,

Début de la Garde à vue de monsieur Gardel

1e interrogatoire par Ge notre porte flingue

Ge : Alors Nick prêt pour ton premier Rdv avec les flingueuses ?

Nick Gardel : Ready Enfin… je crois

Ge: Alors c’est parti pour les premières questions de @Nick Gardel  sous le feu les flingueuses

Nick : Suspens

Ge : Donc première question rituelle … Avant de parler de tes bouquins j’aimerais savoir Nick d’où tu viens ? Et qui tu es ?

Nick : Je suis un petit garçon sage né dans le 92 qui habitait dans le 93 et qui est venu en Alsace à l’âge de 10 ans.

La sagesse s’est un peu délitée avec l’âge. J’ai fait des études de biologie qui ne m’ont jamais servie, puis j’ai vendu des disques puis des ordinateurs. Maintenant je suis prof pour des élèves disons… compliqués.

Ge : Justement comme tu me parles de petit garçon pourrais-tu me dire comment chez toi, dans ta famille, on abordait le livre et la lecture.

Tes parents étaient-ils de grands lecteurs ?

Nick : Du tout en fait. Ma mère lisait des Konsalik et je crois un peu de Robin Cook. Mon père lisait des Gérard de Villiers. J’étais déjà beaucoup plus lecteur qu’eux.

Ils lisaient essentiellement en vacances.

Ge: Pardon avais-tu accès à une bibliothèque quand tu étais enfant ?

Nick : Oui bibliothèque du quartier pour me gaver de Rose et Verte. Puis abonnement à Tintin. A l’adolescence, Mediathèque de Strasbourg et CE de mes parents.

Et surtout les magasins de livres d’occase.

Ge: Y avait-il une bibliothèque chez toi . Et y avais tu accès ?

Nick : Un meuble tu veux dire ?

Ge : Hahaha. Oui un meuble garni de livres … Je reconnais bien là ton humour ! Une bibliothèque avec des bouquins dedans, quoi !

Nick : Une petite colonne en accès libre dans le bureau avec les gros trucs que l’on garde : Bible, Encyclo, Histoire de France en BD, Livre des records. Beaucoup plus dans ma chambre.

Quelques livres de la collection 1000 Soleil, Dumas, Verne

Ge : Tu piochais dans la bibliothèque familiale ? As-tu comme beaucoup d’entre nous lu en cachette des livres pour adultes ?

Nick : Autant que j’ai pu, mais les livres qui rentraient chez moi étaient essentiellement pour moi et mon frère.

Je me souviens de quelques scènes dans les SAS de mon père. 😆

 Ge : Avec ton frère vous n’avez pas tenté les Gérard de Villiers ? Ah tu me rassures. 

Nick : On ne gardait pas les livres chez nous. Une fois lus, ils disparaissaient, sauf mes Asterix et ensuite mes Thorgal

Ge : Donc tu étais un gros lecteur de BD

Nick : Et les livres qu’on m’avait offert. Non, les BD étaient (et sont encore) lues en continu.

Les romans s’intercalaient entre deux BD, mais à l’époque il y avait moins de production en BD.

Ge : As-tu un rituel de lecture, as-tu besoin de conditions particulières pour bien lire ?

Nick : Je lis systématiquement 2 ou 3 pages au moins avant de me coucher.

Il peut y avoir de la musique pendant que je lis mais rien de signifiant (pas de paroles fortes par exemple)

Je suis devenu un lecteur assez mauvais pour ce qui est de la quantité.

Et puis je regarde beaucoup les fils de trame de l’écriture.

Ge : J’ai une dernière question de bibliothécaire après je ne t’ennuie plus avec celles-ci promis

Nick :Tu ne m’embêtes pas

Ge: Qu’est-ce que t’a apporté le livre et la lecture ?

Nick : Rien de conscient. J’ai été élevé chez moi, on ne laissait pas beaucoup sortir un enfant de moins de 10 ans dans mon quartier. Alors l’ouverture sur l’extérieur s’est faite par la lecture, les chansons françaises et la TV. Tout cela m’a construit. J’ai adoré ma période SF, Fantasy, polar et Thriller. Cela a construit mes schémas de pensée.

Cela empêche aussi le niveau conscient de l’apport. Je ne penserai sans doute pas ainsi sans mes lectures. Mais je ne peux le garantir.

 Je ne voue aucun culte au livre. J’adore l’objet mais je n’ai jamais été collectionneur de romans. J’adore les histoires qu’on trouve dedans, la musique des phrases. Mais c’est ambivalent.

Un livre parfaitement écrit peut m’être laborieux parce que l’histoire me passe au travers. À l’inverse, je peux aimer un sujet, un déroulement alors que l’écriture est d’une pauvreté totale (j’ai des noms !)

Ge : Hahaha ! On va te les faire avouer mdr

 Voilà je crois qu’on a ouvert la porte aux flingueuses pour t’interroger sur ton écriture maintenant que le Nick Gardel lecteur est passé à la question

Je te remercie d’avoir répondu à ces questions dès potron-minet

Je laisse la place à mes flingueuses, elles ont de quoi t’ assassiner me semble-t-il

Nick :ça va, je m’en suis sorti…

Aline : On va peut être pas aller jusque là Geneviève mais oui il y a des questions sur l’écriture !

Ge : Oui merci monsieur Gardel

Place à Ophélie maintenant

Et attention car là ce sera un véritable interrogatoire.

Nick : Top top.

Ge : Remettez le moi au frais ! On verra s’il rigole autant ce soir, avec Oph ! Pour ma part je reviendrez le cuisiner en fin de garde à vue !

Fin de cette introduction ou de ce préambule de ce qui sera la Papote d’auteur :@Nick Gardel sous le feu des Flingueuses.

Nick croupi dans sa cellule.

Les questions reprendront ce soir

Mais sachez que Nick Gardel sera toute la journée, demain, au Salon du livre de Nemours « Autour du Polar »

Et vous pourrez l’y retrouver.

Plus d’info ICI

 

16 réflexions sur “Papote d’auteur : @Nick Gardel  sous le feu des flingueuses, la GAV Ep1

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s