La millième chasse aux livres #98

La millième chasse aux livres #98

Punaise notre millième chasse au livre ne va pas tarder à passer à 3 chiffres

Et oui déjà 98 chasses et environ 120 livres égarés dans la nature, m^me si plus souvent en ville.

120 bouquins qui je l’espère auront su vous plaire.

Allez place à notre 98e poursuite de livres


La millième chasse aux livres #98

By Frédérique une tueuse à gage de Cécile

 

Une fois encore j’ai fait appel à Cécile et son service de tueurs et tueuses à gage.

Aujourd’hui et demain c’est Frédérique qui sera en charge de la chasse.

Deux mission coup sur coup pour Fred notre nouvelle tueuses à gage.

La première aura lieu dans la Capitale des Gaules

Dans la belle ville de Lyon

 Et nous allons nous rendre au Musée des beaux -arts

Le musée des beaux-arts de Lyon est un musée municipal situé sur la place des Terreaux à Lyon  dans l’abbaye de Saint-Pierre-les-Nonnains, plus connu sous le nom de palais Saint-Pierre.

Le Musée des Beaux-arts, situé dans le Palais Saint-Pierre, est, avec ses 7 000 m² et 70 salles, le plus important de France après le Louvre

Dans une ancienne abbaye du 17ème siècle, le musée présente l’une des plus importantes collections d’œuvres d’art d’Europe (Véronèse, Rubens, Rembrandt, Poussin, Géricault, Delacroix, Gauguin, etc.) de l’antiquité égyptienne à nos jours…

Ah j’apprends que le 31/01 c’est la collègue de Frédérique qui déposera Meurtre au café de l’Arbre sec au jardin du musée des beaux arts de Lyon ( elle n’a pas trouvé où le faire dans sa rue de l’Arbre sec )

Le livre donc :

Meurtre au café de l’Arbre sec de Michèle Barrière.

Meurtre au café de l’Arbre Sec

Février 1759. Jean-François Savoisy, cafetier de la rue de l’Arbre-Sec, entend bien surpasser Procope avec sa glace au parfum révolutionnaire : consécration et félicité lui semblent promises.

C’est compter sans son épouse qui s’est entichée de littérature. Lorsque Diderot lui confie un manuscrit afin d’échapper à ses censeurs, Maïette ne sait pas vers quels dangers elle entraîne sa famille. Ce qu’elle ignore surtout, c’est que dans l’ombre rôdent deux individus, eux aussi à la poursuite d’un manuscrit… Dernier épisode de la saga Savoisy, Meurtre au Café de l’Arbre Sec est farci des ingrédients qui ont fait le succès des précédents romans de Michèle Barrière : chapons, ravioles, pâtés, épices et hypocras ont toute leur part dans cette intrigue où cadavres et caramel font bon ménage et où les rencontres sont pour le moins inattendues.

A demain pour la seconde mission de Frédérique.

3 réflexions sur “La millième chasse aux livres #98

  1. J’aime bien ces balades ! Même si j’avoue que je n’ai pas tout suivi… 😉
    Je suis passée plusieurs fois à Lyon (j’y ai même habité – 15 jours je crois !- il y a… fort fort longtemps !) mais je ne connais pas ce joli musée. Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s