De la terre dans la bouche de Estelle Tharreau

Le livre : De la terre dans la bouche, Estelle Tharreau. Paru le 18 janvier 2018 aux Editions Taurnada, collection le tourbillon des mots. 9,99 € ; (246 p.) ; 18 x 11cm cm

4 ème de couv :

Les vieux de Mont-Eloi savent pourquoi ils s’aiment ou se détestent, même si les autres l’ignorent. La seule histoire  à laquelle il faut croire est celles qu’ils ont écrites au musée de la Chênaie. Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d’un village martyr.

Guerre. Occupation. Epuration.

Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé.

 

 

L’auteur : Passionnée de littérature depuis l’adolescence, Estelle Tharreau parcourt les genres, les époques et les pays au fil des auteurs qu’elle rencontre.De sa passion pour la littérature est née l’envie d’écrire. Après avoir travaillé dans le secteur privé et public, Estelle Tharreau,  sort son premier roman en 2016, « Orage », suivi de « L’Impasse » en 2017. Depuis, elle se consacre entièrement à l’écriture. Estelle est née en 1974, elle vit actuellement en Franche-Comté où elle partage son temps entre sa famille et l’écriture.
Citation :
« A Elsa, La Braconne, le passé que je n’ai jamais eu le courage de te raconter. Tous ces fantômes qui n’ont jamais cessé de me hanter. »

L’Accroche de Miss Aline

De la terre dans la bouche, Estelle THARREAU

Crédit photo © Aurélie Pétri

 Rose a laissé en héritage La Braconne, une maison isolée dans les bois près d’un lac,  à sa petite fille Elsa. Elle reçoit aussi des mains du notaire une enveloppe contenant une photo de  Rose posant avec son enfant Michèle (mère d’Elsa) et un homme qui n’est pas son grand-père. Contre l’avis de sa tante, Elsa tient à voir cette maison. Commence alors un retour en arrière, une ouverture sur un passé douloureux. Les recherches d’Elsa dérangent, quelques personnes ne veulent pas qu’elle poursuive ses investigations. Elle va rencontrer de nombreuses hostilités à son égard. Le passé doit rester là où il est. La guerre a laissé des stigmates exposées au musée de Chênaie : sur une photo Elsa retrouve sa grand-mère. La photo de la honte. Dans une vitrine, une cocotte en papier du même style que celle que l’on a déposé sur le rebord de sa fenêtre. D’un côté on veut la chasser, de l’autre on veut lui faire découvrir une vérité trop longtemps cachée.

Elsa est aidée de Fred qui découvre lui aussi un pan de son histoire familial, son grand-père était amoureux de Rose.  Le vieil homme est bouleversé par l’arrivée d’Elsa mais ne veut rien dire. Lentement le passé va se dévoiler et dépeindre une réalité pas toujours glorieuse, des alliances suspectes, des mensonges, des manipulations.

L’auteur nous dépeint un moment d’Histoire dans un endroit isolé. Une guerre qui n’en fini pas, des positions à choisir pour la « bonne cause », ou pour se préserver.  Les apparences peuvent être trompeuses. La critique est facile. Les rancœurs, les jalousies sont exacerbées. L’amour, la trahison ne sont pas épargnés en temps de guerre.

Tout au long du récit, lecteur, tu accompagnes Elsa dans sa quête de vérité. Tu ne peux te défaire d’une charge émotionnelle qui te font frissonner, avoir la larme à l’œil. L’interrogation est constante : la guerre légitime-t-elle certains actes ? Donne-t-elle le droit de s’ériger en juge ? Qu’aurais-je fais à sa place ?

Pansons nos blessures tout en les gardant en mémoire. Ne jamais s’habituer à l’horreur.

5 réflexions sur “De la terre dans la bouche de Estelle Tharreau

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s