Sériale Lectrice : Ge papote avec Fanny notre nouvelle apprentie Flingueuse

Sériale Lectrice

Ge papote avec Fanny

notre nouvelle apprentie Flingueuse.

Et oui j’ai recruté une nouvelle flingueuse. Mais rassurez-vous elle n’est pour l’instant qu’apprentie. Mais je crois que le courant passe bien avec le gang. Aussi devrait-elle bientôt je l’espère nous soumettre ses premiers avis de lecture.

En attendant… Voici Fanny

fanny al

Bonjour Fanny, es tu prête a être soumise à la question ?

Hello Geneviève, pour moi qui suis du genre réservée l’exercice est difficile mais bon.

GVL : Alors, Fanny, peux-tu te présenter ? je veux tout savoir, ta scolarité, ton parcours pro, ton âge, oui je le demande même aux dames ! Surtout quand elle aime le noir !

Ok, allez je me lance :

Mariée, 2 enfants, une maison en grande banlieue sud de Paris. Le cliché s’arrête là car je n’ai pas de break Volvo ni de labrador. En revanche, je suis l’humaine de 2 adorables chattes et heureuse détentrice de 3 motos noires et joueuses. J’ai fait des études d’Histoire et de Droit. Pas pu réaliser mon rêve pro, du coup le destin a fait de moi une assistante de Direction (il ne manque pas d’humour ce sacré destin). Aux dernières nouvelles, il parait que j’ai 45 ans… j’attends qu’on m’apporte des preuves car je n’y crois pas trop, mais bon si mon acte de naissance le dit, je m’incline !

GVL : Dis-moi : Quelle place avait la lecture dans ton milieu familial ?

Une place énorme : mère, tante et grand-mère !! Ma tante avait 2 pièces entières uniquement réservées à ses livres, elle lisait de tout de manière compulsive au rythme d’un par jour généralement. Elle ne travaillait pas, c’était sa seule occupation en fait. Ma grand-mère était bien atteinte du virus aussi, surtout des livres d’histoires, des biographies et tout ce qui concernait le bouddhisme.  Ma mère surtout littérature blanche et grands classiques. Avec une telle filiation, je ne pouvais que tomber en amour des livres.

GVL : Veux-tu bien me montrer ta/tes bibliothéque (s) :

IMG_7044

Je ne vais pas avoir grand-chose à te montrer. J’achète beaucoup mais je ne garde que les gros pavés généralement. Les poches, je les donne, je les transmets, je les confie à des amis avec pour mission de les faire passer à d’autres. Un livre ça doit vivre et je n’ai le besoin d’accumuler et garder.

IMG_7042

GVL : Et le livre et la lecture pour toi c’est quoi ?

Ma soupape. Ma passion. Mon moment à moi. Je suis fille unique, j’ai grandi sans cousin(e)s de mon âge alors j’aurai pu beaucoup m’ennuyer mais grâce aux livres, ma solitude s’est transformée en une belle aventure. Je ne me suis jamais ennuyée, mes livres étaient de vrais compagnons.

La lecture reste à ce jour essentielle pour moi. Je ne peux pas dormir sans avoir lu, même si je me couche super tard, j’ai besoin de ce moment à moi. Je lis partout, tout le temps, dès que je peux. J’ai même un sac de voyage dédié pour mes livres lorsque je pars en vacances. J’ai déjà oublié mon vanity mais jamais mon sac de livres !!

GVL : Es-tu papier ou numérique ?

Papier et pour encore longtemps j’espère. Pas pressée de passer au numérique.

GVL : Et le polar dans tout ça ? Pourquoi tu en lis ? as-tu un rapport particulier avec le genre. (J’entends par polar tout ce qui a attrait aux littératures policières, du roman de procédure, au roman noir en passant par tous les types de thrillers…)

Ma découverte du polar c’est avec Agatha Christie. Et là, je me passionne pour le genre. Je les lis quasiment tous à la suite. J’enchaine, je déguste, je me gave même. J’adore le ton, les intrigues, les dénouements… A partir de ce moment, je commence à lire beaucoup moins de littérature classique et littérature blanche.

Mon grand regret est de ne pas être entrer dans la police quand j’ai eu l’occasion de le faire. Et je pense que ma passion du polar vient aussi de là. De cette frustration et cet immense déception. J’ai compensé en quelque sorte 😊

Fanny A

GVL : Fanny, dis-nous, quels sont tes auteurs favoris

Serge Brussolo a eu une grande importance pour moi au début de mes lectures polar, puis j’ai découvert Maxime Chattam, que j’aime toujours beaucoup bien qu’il soit parfois décrié. J’ai une grande passion pour les ouvrages de Franck Thilliez également. CamHug, Karine Giebel, Favan, Grangé, Norek, Lebel, Carrisi…. Brefs les meilleurs quoi. J’avoue aussi un gros faible pour Robert Crais. Chacun de ses livres ressemble à un film hollywoodien avec Bruce Willis, les gentils gagnent toujours à la fin. C’est américain quoi mais qu’est-ce que ça détend entre 2 lectures plus profondes, plus sombres comme le sont si souvent les livres de nos auteurs français.

GVL : Peux-tu nous parler de 5 livres qui t’auraient marqué ces dernières années

Olivier Norek avec Code 93, j’ai aimé le coté incisif, cash, rythmé.

Dan Wells avec Mr Monster, c’est émouvant, drôle, horrible et divertissant.

Karine Giebel avec le Purgatoire des innocents, alors celui-ci ce fut une claque, je n’ai rien pu lire pendant 3 semaines après l’avoir terminé, comme si je devais faire le deuil de l’histoire. Jamais un livre ne m’avait autant remuée. C’était assez déroutant.

Maxime Chattam avec La conjuration primitive, roman visionnaire et presque prophétique, un grand bon Chattam.

Enfin le retour de Grangé avec Lontano, il m’a fait plaisir après plusieurs titres qui m’avaient déçue et là une histoire riche qui tient en haleine.

C’est dur uniquement 5… j’ai envie de dire aussi Le Tueur intime de Claire Favan, Nicolas Lebel avec Sans pitié ni remords et quelques autres encore.

IMG_7046

GVL : Fréquentes-tu les festivals et autres salons…Si oui depuis quand ?

Pendant des années, je suis allée tous les ans au salon du livre Porte de Versailles. Il y a 6/7 ans j’en ai eu marre de payer entrée plus parking pour faire la queue durant des heures si je voulais voir un auteur alors j’ai cessé de m’y rendre. Et puis il y a 2 ans, je suis allée à Saint Maur en Poches avec mon amie Eppy Fanny et dès que j’en ai la possibilité, je l’accompagne avec grand plaisir.

GVL : Que t’apportent ces salons, ces rencontres

J’aime pouvoir échanger avec les auteurs quand c’est possible, rencontrer des blogueurs et discuter autour de notre passion commune. Ce sont des moments privilégiés et sur les « petits » salons encore plus (petit par la taille je précise).

GVL : Peux-tu partager une anecdote avec nous, un truc rien qu’à toi !

Rien de bien extravagant à partager mais je traine depuis l’adolescence, un petit carnet dans lequel je répertorie chacun des livres que j’ai lus. Je l’ai commencé à l’âge de 13 ans. Etant arrivée au bout du carnet, il y a deux ans, j’en ai acheté un plus grand. Et j’ai reporté tous ces livres dévorés depuis 1986. Quel plaisir d’avoir retracé toute cette aventure.  Le nouveau carnet a encore pas mal de pages à remplir et il devrait tenir quelques années.

Chaque fin d’année, je fais le compte des livres lus et je me lance le défi de faire mieux l’année suivante. Défi un peu puérile, mais c’est plus fort que moi !!!

IMG_7045

GVL : Sinon…rien à ajouter ?

J’ai envie de te dire que je suis heureuse d’intégrer l’équipe, de faire connaissance avec des personnes de tous horizons, réunies autour de l’amour du polar.

GVL : Allez un petit coup de gueule. Un gros coup de cœur… ?

Mon coup de gueule se porte sur l’éducation Nationale. Attention, pas sur les professeurs !! Il faut remettre la lecture au cœur des programmes. Il faut que la lecture puisse être perçue comme un plaisir et non une contrainte. J’ai 2 ados à la maison, je sais de quoi je parle. Les enfants doivent être stimuler avec des livres qui leur donne le goût de lire. Les profs font ce qu’ils peuvent avec les moyens dérisoires mis à leur disposition mais c’est une réforme de fond qui est nécessaire… Je sais c’est utopique…

Mon coup de cœur porte un nom : Eppy Fanny. Mon amie, ma Cops comme j’aime l’appeler, ma partenaire de pause-café depuis plus de 10 ans. L’une des plus belles rencontres de ma vie. Je l’aime tout simplement.

24 réflexions sur “Sériale Lectrice : Ge papote avec Fanny notre nouvelle apprentie Flingueuse

  1. Salut Fanny, tout à fait d’accord avec toi et surtout sur Grangé … moi aussi les derniers avant Lontano m’ont laissée sur ma faim … Je n’ai pas lu Congo par contre ! … pas encore mais tellement de découvertes à faire avec les flingueuses !

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s