La panthère sort ses griffes de Lucienne Cluytens

Suite de la journée spéciale Lucienne Cluytens

en ce week-end  prolongé spécial journée des Femmes dans toutes leurs diversités

sur Collectif Polar.


Le livre : La panthère sort ses griffes de Lucienne Cluytens. Paru le 20 septembre 2014 chez l’atelier Mosesu dans la collection Dirty Girls. 10€ Disponible en numérique à 4€99 ; (241 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

La panthère sort ses griffes

Vous vous souvenez de l’inspecteur Harry ?

Mettez-lui une jupe, rendez-le sexy et désirable et vous obtiendrez « La panthère », femme flic aux méthodes quelquefois douteuses, au tempérament volcanique et au caractère bien trempé. Une grande gueule sur un physique de rêve.

Afin de faire la lumière sur le meurtre de son amie Djamila, La panthère se lance sur les traces d’une société secrète où l’on raffole un peu trop de certaines pratiques déviantes. Adeptes du sadomasochisme, gourous et illuminés ont plutôt intérêt à se mettre à l’abri de La panthère. Un coup de griffes est si vite arrivé.

L’auteur : Auteur de polars lilloise, Lucienne Cluytens est une figure du monde littéraire nordiste. Elle s’est fait connaître en 2004 avec La Grosse (Liv’Editions), sélectionné pour le Prix du Polar SNCF. Ont suivi Le Petit Assassin (Liv’Editions, 2006) et une série de titres chez l’éditeur Ravet-Anceau dans la collection Polars en Nord. Membre du collectif des Auteurs du noir, elle a participé en 2014 à Irradié. Enseignante au CNED, aujourd’hui retraitée, Lucienne Cluytens crée des personnages attachants comme le capitaine Flahaut, policier lillois franc-tireur, mal vu de sa hiérarchie, héros de quatre enquêtes successives. La panthère sort ses griffes est son huitième roman.

 

Extraits :
« Putain, quel tableau ! Si un chauffeur me voit me tortiller à poil sur les tuiles, il va s’empaffer direct dans le fossé.”
« Elle ramassa son arme de service qui l’attendait sagement sur le bord de la commode et la rangea dans son holster, fit un rapide tour d’horizon : son F2 ne ressemblait en rien à l’appartement d’une jeune et belle célibataire. Les meubles récupérés dans des brocantes avaient été posés là, comme au hasard. La cuisine ne comportait que le strict nécessaire. Seule une grande télé plaquée au mur devant un large canapé de cuir blanc dénonçait une tentative d’occupation des lieux plus classique. »
« Quand elle se pointa au central le lendemain matin, Gillian était d’humeur blagueuse. En lançant des bonjours tonitruants, elle tapa sur quelques postérieurs masculins à portée de main. Arrivée au seuil du bureau, elle vit Paul assis devant son clavier. Elle se dirigea vers lui, les yeux brillants d’excitation et lui claqua un bécot sur le front. »

La Chronique Jubilatoire de Dany

J’avais deux bonnes raisons pour choisir ce roman : je connaissais l’auteure et je suis ch’ti. Je me suis bien amusée à lire les péripéties de cette amazone déjantée et toujours borderline qui nous immerge dans le milieu SM de Lille et de Belgique. Cette fliquette a de l’avenir car elle pourrait tout à fait, au plus grand bonheur des lecteurs, réapparaître dans d’autres aventures, d’autant qu’on a encore plein de choses à découvrir sur les raisons de sa mutation.

Que dire sans dévoiler l’intrigue : le meurtre quasi rituel d’une jeune femme éclabousse les notables du coin et la fliquette se trouve obligée de transgresser toutes les règles pour approcher un cardiologue et un procureur qu’elle soupçonne de pratiques perverses.

C’est le seul roman de Lucienne Cluytens qui soit paru en numérique, j’espère que son éditeur va remédier à cette lacune … il y a encore beaucoup à découvrir dans sa bibliographie !

Actuellement le tome 2 des aventures de la panthère attend un éditeur et tient toutes les promesses du premier volet !

Cependant très prochainement Lucienne Cluytens aura à répondre de ses actes face au Collectif Polar – Chroniques de nuit au cours d’un interrogatoire musclé au féminin !!!

« Dès son arrivée au central le lendemain matin, Paul Dubois se présenta au seuil du bureau de son supérieur qui, encore en manteau, était en train d’enfourner des dossiers dans un porte-documents.
— Monsieur, on aurait besoin de vous voir, avec Carax.
— J’ai vraiment pas le temps, Dubois, là je suis sur le départ et pour la journée.
— Elle a déconné hier soir.
— Encore ? Grave ?
— J’ai dû la récupérer en Belgique en pleine nuit. Elle était poursuivie par un tueur armé et un certain Frédéric, un pote à Sentier.
Un silence suivit cette déclaration. Pelletier avait suspendu ses gestes.
— Armé ? Un pote à Sentier ?… Elle est grillée ? »

A demain

3 réflexions sur “La panthère sort ses griffes de Lucienne Cluytens

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s