Manderley for ever de Tatiana de Rosnay

 Voilà notre week-end spéciale Femme se termine

Et c’est avec une biographie de femme écrivaine que nous bouclons celui-ci

Une biographie écrite par une autre femme auteure.

Allez place aux  Emotions de Lecture de Cécile


Le livre : Manderley for ever de Tatiana de Rosnay. Paru le 25 février 2015  chez : Albin Michel- Héloïse d’Hormesson.  22€ ; (457 p.-16 pl.) ; illustrations en noir et en couleur, cartes ; 22 x 16 cm
Réédité  le 11 mai 2016 chez Le livre de Poche. 7,70€ ;  (544 p.) ; illustrations en noir et en couleur, cartes ; 18 x 11 cm.
 
4ème de couverture :
 
« J’ai rêvé la nuit dernière que je retournais à Manderley. » Ainsi commence Rebecca, le roman de Daphné du Maurier porté à l’écran par Alfred Hitchcock. En admiratrice inconditionnelle, Tatiana de Rosnay s’est lancée sur les traces de la romancière anglaise. Sans rien occulter, elle dresse le portrait d’une femme secrète dont l’œuvre reflétait les tourments.
Retrouvant l’écriture ardente qui fit le succès d’ « Elle s’appelait Sarah », Tatiana de Rosnay met ses pas dans ceux de Daphné du Maurier le long des côtes escarpées de Cornouailles, s’aventure dans ses vieux manoirs chargés d’histoire qu’elle aimait tant, partage ses moments de tristesse, ses coups de cœur et ses amours secrètes. Biographie littéraire, « Manderley for ever » est surtout le roman vrai d’une femme libre, bien certaine que le bonheur n’est pas un objet à posséder mais un état d’âme.
 
Bio de l’auteur :
Tatiana de Rosnay est née le 28 septembre 1961, à Neuilly-sur-Seine. Son père est français d’origine russe, sa mère, anglaise. Elle se décrit comme étant « franglaise » et a été élevée à Boston et à Paris. Elle vit en France avec sa famille. 

 Tatiana de Rosnay a publié son premier roman, L’Appartement témoin, en 1992. Depuis, elle a publié une douzaine de livres dont Elle s’appelait Sarah, vendu à neuf millions d’exemplaires dans le monde et porté à l’écran par Gilles Paquet-Brenner en 2010. Quatre de ses romans sont en cours d’adaptation, BoomerangSpiralesMoka et Le Voisin. Sa romancière préférée est Daphné du Maurier, dont elle a publié la biographie en mars 2015, Manderley For Ever, nominé pour le Goncourt de la biographie 2015 et  gagnant du Prix de la biographie d’Hossegor 2015.

 
 Extrait :
 En lieu et place de l’extrait, je préfère vous faire partager les mots de l’Auteure qui présente ses intentions et ses envies avec cette biographie de Daphné du Maurier.
« Je l’ai décrite comme si je la filmais, caméra à l’épaule, afin que mes lecteurs comprennent d’emblée qui elle était. J’ai décrypté ses livres, sa voix, son regard, sa façon de marcher, son rire. J’ai écouté ses enfants, ses petits-enfants. Autour des maisons qu’elle aimait avec passion, j’ai dressé le portrait d’une écrivaine atypique et envoûtante, méprisée des critiques parce qu’elle vendait des millions de livres. Son univers macabre et fascinant a engendré une œuvre complexe, étonnamment noire, à l’opposé de l’étiquette « eau de rose » qui lui fut si injustement attribuée.
Ce livre se lit comme un roman, mais je n’ai rien inventé. Tout y est vrai. C’est le roman d’une vie.  Tatiana de Rosnay 
 

Les Emotions  de Lecture de Cécile 

Manderley for ever de Tatiana de Rosnay

Ce livre, c’est tout d’abord cette photo noir et blanc de  la couverture ; cette belle femme au regard franc, direct, sans détour qui vous attire comme un aimant. C’est aussi « une clope au bec », expression que nous utilisions à foison et que nous tentions de reproduire également à foison, il n’y a pas si longtemps que cela, et bien que la loi et le bon sens nous hurlent de ne plus en faire un accessoire de coolitude ou de rébellion, il faut lui accorder aussi à cette image qu’elle est l’illustration parfaite de Daphné du Maurier!

 C’est un roman surtout, le roman de la vie d’une écrivaine, celle d’une femme libre qui a tout sacrifié ses enfants, son mari à l’écriture. Daphné du Maurier, c’est aussi une femme qui a aimé une autre femme avec plus de passion encore qu’on aurait plus le croire tant parfois on la soupçonne de préférer ses bâtisses dans les Cornouailles et ses livres aux êtres qui l’entourent. La plume de Tatiana de Rosnay apporte son talent pour les histoires de famille et de sentiments complexes qui nous lient à la vie de cette artiste qui n’a pas toujours eu la reconnaissance qu’elle réclamait et pour laquelle elle était travaillé sans relâche pour l’obtenir malgré le succès des ventes de ses livres.

 C’est le portrait d’une femme révoltée et parfois révoltante mais passionnée et donc passionnante au milieu d’une certaine Angleterre aristocratique engoncée dans ses idées de la femme, de la littérature, de la mère qu’elle aurait dû être ! On dévore sa vie comme parfois elle l’a pu elle-même le faire et on souffre aussi pour ceux qui n’ont pas su capter son désir.  Un roman biographique captivant !!

 

« Cinq mois à tenir. Daphné suit son mari, résignée. Mais sur le bateau qui les ramène en Egypte, alors qu’elle regarde par le hublot vers la mer, elle ne pense pas aux deux enfants qu’elle laisse derrière elle, ni à sa mère, ni à ses sœurs, elle oublie ce qui l’entoure à bord, son mari, les autres passagers, les conversations. Elle va chercher son carnet noir dans sa cabine et commence à prendre des notes »
 « Menabilly revit, le lierre est taillé, le soleil rentre enfin dans la maison, les longues pièces retrouvent leur noblesse d’antan, et Daphné vibre d’un amour déraisonnable. Est-ce mal d’aimer la pierre comme si c’était une personne ? »
 « Plus tard, dans le silence de la chambre, tandis que Fernande somnole encore. Daphné écrit devant la fenêtre, face à la mer. De temps à autre, elle se retourne pour regarder Fernande qui dort, ses cheveux noirs épars sur l’oreiller, une plantureuse dénudée par le drap froissé. Le titre de sa courte nouvelle : La Sainte Vierge. »
 
 

10 réflexions sur “Manderley for ever de Tatiana de Rosnay

  1. J’ai lu « Manderley for ever » et je l’ai beaucoup apprécié, moi qui dévore les polars ou les thrillers , cela m’a étonné, j’ai beaucoup apprécié l’écriture et l’histoire de cette femme hors du commun. Une très belle découverte

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s