3 ans du blog : Jeu 2, une flingueuse a disparu, épisode 4

3 ans du blog : Jeu 2, une flingueuse a disparu, épisode 4

Voici la quatrième hypothèse de la supposée disparition de Danièle

Une intervention

 

Elle regarda autour d’elle. Ses mains étaient attachées à un brancard. Elle sentait encore les effets du calmant que lui avaient administré les infirmiers qui s’étaient jetés sur elle dans le parking de la Bourse. Elle était perdue et tentait de se refaire le film de sa journée. Tout avait été normal ; ses cours d’espagnol, le coup de fil à sa mère, le repas du midi mijoté depuis le matin avait été dévoré par son mari, puis elle avait décidé d’aller dans le centre-ville de Bordeaux pour une dépose de livre pour le Collectif Polar  dans la Galerie Bordelaise.

 

Et là dans le parking du centre-ville de Bordeaux, deux infirmiers l’avaient empoignée, immobilisée en brandissant un piqure au contenant jaunâtre que la lumière blafarde du parking faisait scintiller. C’était son dernier souvenir. Elle se trouvait maintenant dans une chambre qui ne ressemblait en rien à celle d’un hôpital. Elle aurait pu figurer dans un magazine de décoration genre Campagne Chic ou dans un article sur les chambres d’hôtes les plus cosy du Périgord. Elle ne savait pas pourquoi le Périgord lui venait à l’esprit, peut-être les douces effluves du parfum des cuisines qui lui parvenait et aussi la vue verte et légèrement vallonnée à l’extérieur. Si elle n’était pas attachée à ce fichu brancard, elle pourrait se sentir en week-end prolongé chez des amies !

 

Une femme d’une quarantaine d’années fit son entrée dans la chambre un dossier à la main. Elle lui sourit avec chaleur.

 

« Bonjour, Danièle, je vous rassure tout de suite. Je vais vous enlever ses vilaines attaches aux poignets. Par contre, je vous déconseille de vous lever du brancard avant quelques minutes supplémentaires le calmant risque de provoquer encore quelques étourdissements.

– Qu’est-ce que je fais là ?

– Votre inquiétude est légitime, Danièle. Vous êtes ici dans un centre pour Lecteurs et Lectrices Compulsives Anonymes, les LLCA sur demande express de votre famille. Votre appétit pour la lecture a pris des proportions incontrôlables d’après eux depuis votre intégration dans un collectif, semble-t-il appelé, Les Flingueuses ?

– N’importe quoi !!

– D’après votre dossier, cela est loin d’être n’importe quoi ! D’ailleurs, nous songeons à déclarer ce groupe auprès des Miviludes, leur caractère sectaire avec leur gourou ou porte-flingue comme vous la désignez, nous semble à prendre au sérieux !

– Vous plaisantez, j’espère !

– Bon tout ceci est déroutant et je le conçois, Danièle. Mais nous allons vous réapprendre à lire avec modération pour votre bien et ceux de vos proches. La première semaine va être dure, nous le comprenons. Ce sera celle du sevrage total, puis nous réintroduirons petit à petit quelques lignes, nouvelles, poésies. Nous aurons ensuite quelques sorties en groupe et accompagnées par votre thérapeute en librairies pour contrôler vos progrès. Ce séjour se conclura par une visite dans un salon du livre. Nous hésitons encore entre le Polar entre deux mers et le SMEP. Nous verrons en fonction de votre état. Votre comportement, lors, validera votre sortie et votre retour à une réalité de la lecture modérée.

– Mais dites-moi que c’est une plaisanterie ? Les filles, les flingueuses, c’est une plaisanterie ? Geneviève, tu es là ?

– Bon, je vous laisse maintenant Danièle ! Dans ce dossier, vous trouverez les témoignages de vos proches et amis, d’anciennes flingueuses désintoxiquées par nos soins et le planning des prochaines semaines… Quand vous serez prêtes, nous vous attendons au salon pour votre premier repas parmi nous !

– Mais, dites-moi que c’est une plaisanterie !!! Noooooonnnnnnn

9 réflexions sur “3 ans du blog : Jeu 2, une flingueuse a disparu, épisode 4

  1. Aucune flingueuse n’a été maltraitée au cours de la réalisation de ce concours !!!
    Je n’ai pas été malmenée (physiquement) par mes collègues MAIS il paraît que la suite n’est pas triste non plus (SIC).
    Merci de votre intérêt pour ma modeste personne …

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s