La mémoire des morts – Eric Berg

Le livre : La mémoire des morts, Eric BERG. Traduit de l’allemand par Catherine Barret. Paru le 16 novembre 2017 aux  Editions Slatkine & Cie.  22,90€ ; (380 p.) ; 24 x 16 cm

4éme de couverture :

Sortie de l’hôpital partiellement amnésique, une jeune femme retourne sur les lieux de son accident. Sa sœur y a perdu la vie à ses côtés.

Sur cette petite île de la Baltique, paradis perdu de leur adolescence, elle mène l’enquête, retrouve un à un ses amis et cherche à reconstituer la bande, le clan des sept. Ils ont  changé, vieilli. Et à remuer l’écume des amours enfantines, les souvenirs remontent. Tout ce qu’on a enfoui. Tout ce qu’on aurait dû oublier. La mémoire des morts.

 

L’auteur : Né en Allemagne en 1966, Eric Berg est le pseudonyme d’Eric Walz auteur de roman historique. Avec La mémoire des morts, il signe sont deuxième roman policier. Son premier roman La maison des brouillards  est paru en France en 2017.

 

Extrait :
« Au fond, je n’en savais pas beaucoup plus qu’avant ma visite à l’hôpital. Je n’avais retrouvé aucun souvenir des événements de la nuit de l’accident, ni des heures qui l’avaient précédé. Une seule chose était claire désormais : je ne pouvais plus me fier qu’à  moi-même et à mes propres réponses. Et cela me poussait à continuer. Je ne devais plus me contenter d’explications approximatives. »

 

L’accroche de Miss Aline

La mémoire des morts, Eric BERG

Contre l’avis de sa thérapeute, Léa retourne à Poel, île allemande dans la mer baltique. Lors d’un accident de la route, elle y a perdu la mémoire et sa sœur morte sur le coup. Sur cette île elle y a son passé avec un groupe d’amis, et le Palais ruine qui a abrité leur jeunesse. Cette île elle l’a fuit, sa sœur elle ne lui parlait  pas. Alors pourquoi elles se sont retrouvées ensemble à Poel. Elle veut savoir. Pour ça elle va devoir replonger dans son passé, renouer avec ceux rester sur l’île. Hormis elle, personne n’a quitté l’île. Les uns évoluant, les autres stagnants, certain vivant dans le passé. Des unions se sont faites surprenant tout  le monde. Elle va donc revoir Mike, Harry, Margrethe, Jacqueline, Pierre. Il manque Julien qui est parti, disparu sans laisser de trace. Julien son premier amour.

Léa ne veut pas tenir compte non plus de la mise en garde d’Edith, mère de Jacqueline, qui lui dit de fuir l’île. Elle va renouer avec son passé et les êtres qui le peuplait. Léa leur trouve un comportement étrange en sa présence. Elle va les soupçonner de ne pas lui dire toute la vérité. Mais quelle vérité, sur quoi, sur qui ? Sa mémoire lui fait défaut mais elle sent tout de même poindre quelque chose de pas très clair. Certains amis vont devenir des ennemis et inversement.

Son enquête va la mener loin dans son passé, loin dans sa mémoire qu’elle essaie de forcer, loin dans ses révélations sur les autres et sur elle. Et là, l’auteur t’emmène vers une vérité que tu n’as pas vu venir. Et pourtant c’était tellement évident.  Mais on dit toujours cela après coup !

Le scénario est mené de mains de maître. Les personnages sont dépeints avec une réalité forte. Les personnalités sont simples et alambiquées à la fois. Dualité du bien et du mal. La raison du plus fort… Tout est réunis pour faire de ce roman, un thriller passionnant. L’auteur termine en apothéose en te laissant sur un doute. Oui il en subsiste un.

 

 

mot clé : île, amnésie, psychologie/psychologique, passé, disparition.

2 pièces jointes

 

 

21 réflexions sur “La mémoire des morts – Eric Berg

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s