La GAV : @Guy Rechenmann sous le feu des flingueuses. Episode 3

 La GAV : @Guy Rechenmann sous le feu des flingueuses. Episode 3

Papote d’auteur : @Guy Rechenmann sous le feu des flingueuses

Episode 3

Vendredi 20 avril

Deuxième jour de la Garde à vue de monsieur Rechenmann

3e audition par Miss Aline notre impatiente Flingueuse

aline flingueuse

La GAV, Garde à vue d’un auteur par Collectif polar c’est : 4 interviews d’un même auteur par 4 flingueuses différentes.

La GAV c’est des interviews en direct, du vrai live, en conditions réelles.

Durant 2 jours nous kidnappons en quelques sorte un auteur de polar.

Nous lui demandons de nous consacrer au minimum 4h de son temps sur les deux jours que dure la Garde à Vue.

Et durant ce temps nous lui posons une série de questions en batterie auxquelles il ou elle doit répondre instantanément. Nous ne lui laissons pas le temps de réfléchir à ses réponses. C’est un échange en live. Comme sur un plateau, sur un salon. C’est pas préparé,  ce que l’on recherche c’est la spontanéité. Et croyez moi au réveil ou en fin de journée, nos auteurs sont comme nous, soit pas bien réveillés soit crevés de leur journée. Et là nous les cueillons !

Nous recueillons leurs confidences.

Et c’est celles-ci que nous vous proposons en direct live. ( enfin presque juste en léger différé)

Allez place à la suite de la  GAV de Guy Rechenmann

guy Rechenmann&

07:54
 
Aline : Bonjour
 
Guy : bonjour…
 
Aline : Ah bonjour Guy,
 
Guy : tout va bien ?
 
Aline : moi oui… c’est vous qui êtes en garde à vue, remis de votre première journée d’interrogatoire ?
 
Guy : oui, pas de problème, séance de gym, douche et je suis fin ready…
 
Aline : ok alors c’est parti …
 

Guy :👍

 

Aline : vous disiez hier que des personnes du milieu littéraire vous on encouragé à poursuivre sur la voix de l’écriture. sans ces encouragements auriez vous poursuivis et en plus vers le polar ?
 
Guy : certainement pas, étant à mille lieux de penser que mes écrits pouvaient intéresser quiconque…
 
Aline : alors pourquoi l’avoir fait ? pour ne pas les décevoir ? pour essayer tout de même ?
un défi à relever ?
 
Guy : c’est ça, je suis compétiteur dans l’âme… une espèce de défi…
 
Aline : plutôt réussi ce défi !
vous nous avez dit ne pas être un bon lecteur de polar, ne pas être rivé aux infos … où puisez vous vos idées pour écrire ?
Geneviève : 👍 j’arrive, je vous surveille !
 
Guy : disons que j’emmagasine bien les infos et que mon imaginaire est assez développé… je suis en fait assez facétieux et je surprends toujours mon monde par des réflexions et des attitudes particulières et cela depuis toujours… il ne m’a pas été difficile de retranscrire cela sur papier…
 
Aline : retranscrire… écrire pour vous c’est « raconter une histoire » ou « délivrer un message » ?
 
Guy : non je ne suis pas un moralisateur je déambule simplement avec mes neurones actives dans le quotidien et trouve toujours une porte qui s’ouvre sur un étonnement…
 
Aline : Pensez vous que les romans (polar ou tout au genre de littérature) soit bien « placés » pour dénoncer ou juste mettre en lumière un fait de société (beaucoup de roman parle de manière plus ou moins développés / accentué des migrants, par exemple ). pensez vous qu’un auteur est se « rôle » là à jouer ?
 
Aline : Je crois que je suis en train de perdre notre prévenu…. quelqu’un peut il lui apporter un café, svp.. merci 🙂
 
Guy : 😍
 
 
GVL : @Guy pas de souci au moins ?
 
Guy : 👍
 
 
 
Guy : les migrants sont un sujet éternel… ma famille juive autrichienne a été viré fin du 19ème… elle a atterri bon an mal an en Lorraine … de là, un coup allemand, un coup français… certains ont combattu pour les boches les autres pour les français… l’intégration a été compliqué…obligé de laissé tomber la religion… etc etc… et ce n’est que mon tout petit cas… alors bien sûr média et réseaux sociaux aidant le phénomène a pris une ampleur internationale… la situation est évidemment préoccupante, tout le monde en parle… je ne suis pas sûr qu’un auteur ait un rôle fondamental à jouer dans la résolution du problème… mais ça colle à l’actualité et c’est vendeur… voyez plutôt le nombre détente sur la jungle…mais ce n’est que ma vision…
 
Guy : non mais ma réponse est longue…
guy Rechenmann&&&&&&&
 
 
Geneviève et Aline : 👍
 
 
Geneviève :Rassurée je suis !
 
Guy :😆1
 
Aline : moi aussi !
 
Guy : 👍
 
 GVL : Et moi donc !
 
 
Aline : bon tout le monde est donc ok … on poursuit.
Geneviève  : 👍
 
Aline : vous venez d’évoquer le « c’est vendeur »… vous utilisez un personnage récurent Anselme . pourquoi ? facilité ? effet mode ?
 
 
Guy : après Flic de papier beaucoup m’ont dit que je tenais un personnage… je n’avais pas l’intention de faire une suite… alors je l’ai gardé pour Fausse Note où je rends hommage à un ancêtre… et puis finalement le personnage s’est glissé en moi et depuis je vis avec lui et je lui fait subir mes préoccupations…
 
Aline :on dit souvent qu’un auteur laisse une part de luit dans ses écrits … alors Anselme c’est vous ? complètement ? partiellement ?
une manière de laisser une part de vous au monde ?
 
Geneviève et GVL :👍
 
Guy :oui bien sûr physiquement non mais il est dans le doute, pas sûr de lui, a besoin d’écouter… et se consacre à sa famille, très important pour lui…
oui je laisse une tracounette…
 
Geneviève :C’est tout toi ça Guy quoique tu me paraît beaucoup plus positif que lui
 
Aline :vous mettant sur papier cela vous aide -t-il dans la vraie vie à mieux vous comprendre, évoluer ?
 
Guy : le travail a été fait avant… quand Anselme est arrivé de manière bassement commerciale je dois avouer ( effet de mode 😉 ) car je me suis aperçu qu’un flic était plus lu qu’un bûcheron canadien, je disais donc quand Anselme est arrivé tout allait bien… mes affres étaient derrière moi…
 
Aline :vous avez dit hier  » les gens heureux n’écrivent pas … sinon à leur grand-mère » pensez vous qu’un « bon » auteur doit être un auteur qui a souffert, souffrant ?
 
Guy :si vous regardez bien le bonheur n’intéresse personne… les gens heureux boivent un café et lisent mais sur quoi voulez vous qu’ils écrivent… déjà mes textes ne sont pas reconnus comme des polars dans les milieux autorisés parce que pas assez durs, gores, clivants etc…
 
Aline :Agatha Christie non plus n’a pas fait dans le gore, le dur etc et pourtant elle est toujours là, toujours lu.
elle est surtout dans « l’analyse » de l’humain, de ses motivations etc. Après polar ou pas polar c’est juste une case il me semble. un code de société tout comme les dixtats de la mode.
 
Guy :ça c’était avant Le silence des agneaux… le phénomène déclencheur… Maigret aussi n’est pas gore et j’adore… c’était avant… les polars américains des années 60 étaient soft aussi…
 
Aline :vous pensez que ce « style » n’a plus sa place aujourd’hui ?
 
Guy :cela dit il y a toujours une place pour le mentalisme et là que je me trouve…
actuellement 70 % sont des polars saignants Thilliez, Giebel, Favan, Saussey, et j’n passe… mais ils le font très bien… j’en suis bien incapable…
 
Aline : il en faut pour tous les goûts. certes ils le font bien certes et ça répond surement au goût du jour. mais il y aura toujours de la place pour un Hercule, une miss Marple, un mentaliste etc. car tout le monde ne goûte pas au même source.
 
Guy : oui j’en suis persuadé… moi je ne peux écrire autrement que par ellipse, poésie et réflexions devant une étendue ( eau, neige, glace)…
 
Aline : justement c’est comment une journée d’auteur pour vous ? vous écrivez à quelle moment ? où ?
vous avez des rituels d’écriture ?
 
Guy : pas de rituel du tout…
guy Rechenmann&&&&&&&&
 
Aline :pouvez vous développer ?
 
Guy :j’emmagasine mes idées et je reste plusieurs mois sans écrire et quand tout est bien clair dans ma tête, en avant…toujours des chapitres courts, je ne note rien comme plan, l’écriture se développe naturellement un peu comme l’écriture automatique… après en revanche je retravaille beaucoup le style et les mots
 
Aline : d’accord donc un travail cérébral puis la mise en page .
votre épouse est-elle votre première lectrice ? ecoutez vous ses remarques ? et surtout les mettez vous en places ?
 
Guy : gros travail cérébral… en ce moment j’ai deux sujets en tête… alors je discute beaucoup avec les uns avec les autres et petit à petit la trame se met en place et je pense que je lâcherai les chevaux au début de l’été…
 
Aline : pas de vacances pour vous alors ?! 😉
entre le travail cérébral, la mise en écriture, les corrections etc .. il vous faut environ combien de temps pour achever un roman ?
 
Guy : oui c’est ma première lectrice… c’est compliqué mais utile… elle m’encourage indéniablement… j’ai déjà dit que j’écrivais en grande partie pour lui faire plaisir… elle trouve que j’ai un style bien à moi… alors, allons y… faire ça ou peigner la girafe …
 
Aline :ça sera plus compliqué de peigner la girafe.. il faut déjà avoir une girafe puis un grand escabeau… lol.
*
Guy et Geneviève :😆
 
Guy :une bonne année est nécessaire mais maintenant qu’Anselme est sur les rails, il faut que je passe un peu de temps à le faire connaître…
vous m’aidez en cela…😉
 
Aline :👍pourquoi dites vous que c’est compliqué mais utile cette première lecture ? parce que c’est votre Dame qui lit ?
 
Guy : parce qu’on a pris l’habitude de travailler chapitre par chapitre et on se bagarre souvent… la discussion est parfois houleuse… mais tout va bien 😉
elle ne sait jamais où je vais donc il y a conflit…
 
Aline : normal, c’est une lectrice de polar . elle attend surement un certain déroulement, des automatisme dans la révélation etc..
écoutez vous ses « conseils » ?
 
Guy : pour le prochain je vais espacer les lectures…
non elle ne lis pas de polars à part Vargas… mais elle lit 2 à 3 bouquins par semaine et anime un apéritif littéraire…
 
Aline : tiens il faudra nous présenter votre Dame !
👍
 
Guy : j’écoute bien sûr mais je ne réalise pas tout le temps…
vous n’êtes pas amie avec elle sur FB?
 
Aline : A vérifier…
pourquoi vous ne réalisé pas toujours ? parce qu’elle va a l’encontre de ce que vous voulez écrire ? parce que vous pensez qu’elle a tort (mais au fond de vous vous savez que les femmes ont toujours raison ! lol) ?
 
Geneviève : Moi je le suis et je la suis. Et il faudra aussi que je la passe sur le grill
 
Aline :moi aussi Geneviève, j’avais pas fais le rapprochement.
 
Guy : oui elle ne connait pas le dénouement… mais à la fin en lecture finale, c’est à nouveau la guerre 😉
 
Aline :l’éternel les hommes et les femmes ne vivant pas sur la même planète.
 
Guy : parfois oui
 
Aline :Geneviève as tu quelques choses à ajouter ? Danièle .?
 
Guy :oui parce que j’ai les courses à faire 😉
 
Aline : lol
 
Danièle :Moi c’est ok .. ce soir ?
 
Geneviève :Pas de course puisque tu es en GAV
 
Aline :Pour moi c’est ok.
 
Guy : mon clone
Geneviève : 👍 je vois, moi ussi j’ai un clone ou plutôt un double;
Guy : ce soir 18h… ?
 
Aline : tu vois Geneviève même les prévenus ne sont plus ce qu’ils étaient . lol
😆
 
Geneviève : Ce soir ce sera aussi mon double maléfique qui sera aux commandes. Si, si !!!
 
Guy : 😠
 
Geneviève : Oui peut-être un peu avant 18h
 
Guy : 17h30 si tu veux…
 
Geneviève : Mais après 17h30
 
Aline : Merci Guy pour cet échange matinal. On va prévenir votre dame que vous n’irez pas faire de course ce matin…. GAV prolongée.
 
Guy : ouille… à mon âge…
je serai prêt à partir de 17h30… bise
 
 
Geneviève : Alors je déclare la fin de cette troisième audition..
 
Aline : ah non pas de larmoiement… il n’y a pas d’âge pour une GAV et puis vont va bien veiller sur vous !!
bonne journée à tous.
 
Guy :bonne journée 😉
 
Geneviève :Que l’on ramène le prévenu en cage. Ce soir on va boxer.
 
Danièle : 👍
 
Aline : 👍
 

Fin de la discussion

 

3 réflexions sur “La GAV : @Guy Rechenmann sous le feu des flingueuses. Episode 3

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s