La GAV : @Guy Rechenmann sous le feu des flingueuses. Episode 4

La GAV : @Guy Rechenmann sous le feu des flingueuses. Episode 4

Papote d’auteur : @Guy Rechenmann sous le feu des flingueuses

Episode 4

Vendredi   20 avril

Deuxième jour de la Garde à vue de monsieur Rechenmann

4e audition par Geneviève, le double maléfique de notre Porte Flingue

La GAV pour ceux qui arriveraient en cours de route qu’est ce que c’est ?

GAV ou Garde à vue d’un auteur par Collectif polar c’est : 4 interviews d’un même auteur par 4 flingueuses différentes.

La GAV c’est des interviews en direct, du vrai live, en conditions réelles.

Durant 2 jours nous kidnappons en quelques sorte un auteur de polar.

Nous lui demandons de nous consacrer au minimum 4h de son temps sur les deux jours que dure la Garde à Vue.

Et durant ce temps nous lui posons une série de questions en batterie auxquelles il ou elle doit répondre instantanément. Nous ne lui laissons pas le temps de réfléchir à ses réponses. C’est un échange en live. Comme sur un plateau, sur un salon. C’est pas préparé,  ce que l’on recherche c’est la spontanéité. Et croyez moi au réveil ou en fin de journée, nos auteurs sont comme nous, soit pas bien réveillés soit crevés de leur journée. Et là nous les cueillons !

Nous recueillons leurs confidences.

Et c’est celles-ci que nous vous proposons en direct live. ( enfin presque juste en léger différé)

Allez place à la suite de la  GAV de Guy Rechenmann


Avant de démarrer cette 4 auditions, je veux que nos lecteurs zé nos lectrices  puissent avoir accès au 3 précédentes :

La première avec Ge, notre porte flingue aux commande ICI

La deuxième avec Danièle aux commande, là

La troisième avec Aline à la barre, Ici

 

Reprise des auditions

Guy : coucou…

Geneviève : Et voilà sortie de la bibliothèque.

 Guy : 👍

 
Geneviève : Le temps d’enfiler mon costume de double maléfique et je suis prête !
 
Guy : je patiente
 

Geneviève : Voilà, voilà 

 

GVL (mon double maléfique) : voilà je suis là ! Alors on peut démarrer maintenant mais il y aura forcément des coupures !

 

 Guy : ok

 GVL (mon double maléfique) : Et bien, top départ pour le  dernier interrogatoire.

Alors, Guy,  je voudrais proposer un petit jeu pour démarrer.Tu veux bien ?

 

Guy :go on

 GVL : Serais-tu prêt à soumettre Anselme Viloc au questionnaire de Proust ? 

Enfin un questionnaire de Proust revisité.

 Guy : allez…

 GVL : Quel est son principal trait de caractère ?

  Guy : inquiet…

 GVL : Quelles sont ses qualités ?

Deux ou trois me suffisent.

 

 Guy : persévérance, fidélité et curiosité…

 Geneviève toujours dans le coin : 👍

 GVL : Ses principaux défauts ?

 Guy : manque d’ambition.

et pas de bon sens…

 

GVL : Lesquels partage-t-il avec toi ? Qualités et & Défauts ?

 

 Guy : le bon sens commun…

 Eppy Fanny👍

 GVL : Si tu devais choisir un personnage de fiction s’il devait d’incarner à part lui-même lequel serait-il ?

 Guy : dans le polar ?

 GVL : Non pas forcémentBd, cinéma, littérature…

 Guy :  je cherche

 GVL : Non ne cherche pas il faut que ça devienne comme ça là tout de suite !

Guy : Morse

  Danièle : Zorro ?

 Eppy Fanny :😆

 Geneviève et Aline👍

 

 Guy :  il n’a pas d’équivalent en fait…

 GVL  : Allez Guy. Vas y balance !

 

Guy : je t’ai dit l’inspecteur Morse

jeune…

 

Geneviève👍

GVL : Ok !

A-t-il peur de mourir pense t-il souvent à la mort  ? point d’interrogation ?

 Guy : non aucune appréhension… ce n’est pas son souci…

GVL : Quelle est la plus belle réussite ?

 Guy : son intégration

GVL : Tu peux développer comme dirait Aline

 

Aline👍

Guy : la réussite de son intégration sur le Bassin suite à ses gros déboires familiaux et professionnels du côté de Chambéry… il est arrivé en loques dans un pays inconnu, seul… il a dû d’emblée régler une affaire de disparition… et ce ne fut pas de la tarte… grâce à ses qualités d’écoute et de fidélité il a pu s’intégrer au tissu social du coin… et ça l’a sauvé…

GVL : Un mec discret mais sociable en somme ?

 Guy : oui très sociable grâce en partie à sa dernière famille d’accueil à Chambéry…

 GVL : Oui tu as raison et  il est temps de parler de tes romans

Pourrais tu me le décrire physiquement ?

 Guy : pas très grand, pas costaud, 1,65 pour 56 kilos, attaches fines mains de pianiste, une vrai brute…

 Eppy Fanny et Geneviève😆

 
GVL : Ensuite j’aimerais que tu me cite les titre de tes romans dans l’ordre chronologique de l’histoire, des histoires et que pour chacun d’eux….
Tu me donnes en deux ou trois phrases l’envie de les lire…
 
GVL : Je ne suis pas certaine, Guy que tu es entendu ma question !
Alors je disais peux-tu me donner les titres de tes romans dans l’ordre chronologique
Et pour chacun d’eux me donner en deux ou trois phrases l’envie de les lire
Je sais l’exercice n’est pas facile
 
Guy  : Flic de papier : un altruiste, handicapé des autres inquiet en permanence du bien -être de mon voisin, un autiste de l’affectif qui va se retrouver perdu dans un pays inconnu à débusquer un meurtrier…
 
Danièle et Geneviève :👍
 
GVL  : en voilà un,  au suivant
 

 Guy : Fausse Note : à partir d’un cauchemar il va enquêter sur la disparition d’une jeune fille… parallèlement un jeune virtuose de 6 ans erre dans un camp de la campagne polonaise en 42… son appétence pour l’observation va contribuer à sa réputation de dénouer d’énigme qui commence à lui coller à la peau…

 Danièle en mode Fan😍

 
Geneviève, Eppy Fanny et Aline👍
 
GVL : Ok tout bon
 

 Guy : A la place de l’autre : une jeune femme en position de lotus, extatique sur une plage de l’océan répétant sans cesse « je sais où est mon fils, je sais où est mon fils »… après les examens médicaux d’usage, problème: elle est vierge… Anselme se met en marche…

 Geneviève, Danièle et Aline qui suivent attentivement: 👍

 
GVL : Encore bien jouer !
 

 Guy : 👍

Même le Scorpion pleure : un sourire mal venu lors de l’enterrement de son ami Augustin augure d’une cascade d’ennuis pour le moqueur… la recherche de ses origines car né sous X va précipiter la chute d’une l’entreprise maléfique…
 
Geneviève😮
 
GVL : Que de mystères…et d’étrange.
 

 Guy : 4 chefs d’oeuvre…

 

Geneviève, Danièle, Eppy Fanny👍
 
GVL :  😂La série des Viloc s’arrête à 4
 

 Guy : pour l’heure oui… le prochain va l’emmener dans la région parisienne Bougival, Argenteuil, Asnières…

 

GVL : Ça je crois que tu nous l’as déjà avoué
Tes autres romans sont plus personnel ?
 

 Guy : sans doute mais sous la torture je ne sais plus où j’en suis…

 
GVL :  Alors …J’ai presque envie de te dire est-ce que  tes autres romans sont plus intimes ?
 

 Guy  : le premier se passe en 1956, il y avait tout juste la télé et encore et c’est l’histoire d’un gamin de 11 ans médium dessinateur… en croquant les personnages il pouvait deviner leur destinée mais uniquement lorsqu’il avait des fourmis dans les doigts…

 

GVL : Tu n’avais pas 11 ans en 56 du coup tu réponds pas à mes questions !
 

 Guy :  Le choix de Victor est à la fois plus complexe et plus personnel… il s’agit de la recherche du bonheur à travers trois choix de vie proposées à un jeune homme solitaire cherchant du travail dans le Bordeaux sale des années 78… là je convoque un chat de gouttière et les Parques… drôle de mélange… mais ça fonctionne… ma belle-mère n’y a rien compris… 😉

 Danièle😆

 
Geneviève et Eppy Fanny😮
 
GVL : Les flingueuses me soufflent quelques questions dans l’oreillette je crois qu’elles voudront te les poser à la fin de cette audition.
 

 Guy :  non mais j’ai la nostalgie de cette époque je me souviens très bien de cet hiver rigoureux, du début de la télé , des jeux de bille et des courses à travers champs qui constituaient nos distractions… j’avais un ami très bon en dessin alors j’ai un peu triché avec les dates ( anachronique)

 Geneviève et Eppy Fanny👍

 GVL : Oui en 56 la Garonne charriait des glaçons
Guy : 👍 . En 78 j’étais en plein dedans si ce n’est que j’avais un bon job… mais j’aurai voulu avoir la recette du bonheur, hélas je n’avais pas de chat…

 

Eppy Fanny👍
 
Guy : bonheur et libre arbitre le Choix de Victor
 
GVL : Mais revenons à Anselme si tu veux bien
 
Guy : 👍
 
GVL : Quel regard porte-t-il sur ses lecteurs ?
 

 Guy : affectueux

un handicapé de l’affectif…
 
Geneviève😮
 
GVL : Le voilà bien
 

Guy : pas facile pour tout le monde…

 

GVL : Et partage tu son sentiment ?
 

 Guy : oui, peut-être moins poussé que lui, quoique…je n’aime pas le conflit… mais je ne le fuis pas…

 

GVL :Comment appréhende tu les rencontres avec tes lecteurs ou futurs lecteurs ?
 

 Guy : j’adore les conférences où je peux m’exprimer longuement, j’abhorre les dédicaces derrière une table ne sachant absolument pas vanter la qualité de mes textes ( c’est trop court, l’éphémère me fuit)

 

GVL : Quel est le plus beau compliment que tu aies fait un lecteur ou sans doute une lectrice
 

 Guy : les gens connus n’ont plus ce problème de vendeur de salade…

 

GVL : Pas faux
Mais tu aimes les challenges ? Non ?
 
Eppy Fanny👍1
 

 Guy : à Gujan… un homme… il achète mon dernier roman à l’époque c’était A la place de l’autre, le lendemain il achète tous mes bouquins… sympa… il l’avait lu dans la nuit…

 

Eppy Fanny et Danièle😍  ; Geneviève😮 ; Aline👍
 
GVL : Et rester assis derrière une chaise à attendre le lecteur s’en est un sacré non
 

 Guy : oui mais c’est comme inviter une fille à danser, je n’y arrivai pas… là c’est un peu pareil… j’ai l’impression de me prostituer… même si le terme est un peu fort j’avoue…

si la personne vient vers moi, c’est bon…
 
Eppy Fanny👍
 
GUY : mon premier job chez Ford était Acheteur 😉
 
Eppy Fanny👍
 
GVL : Dis-moi tu nous a évoqué rapidement comme ça un changement d’éditeur prochain
Mais ne viens-tu pas ton changer?
Vise-tu un éditeur national ?
 

 Guy : si le Scorpion est passé sous la bannière Cairn et j’en suis ravi… Vents Salés m’a permis d’être distribué sur le Bassin mais maintenait il faut s’étendre…

 Eppy Fanny👍

 

Guy :  Editeur national ? complicado… trente ans, le regard de braise, la mèche rebelle, le discours bien huilé et roule ma poule… 😜

si vous en connaissez un qui donne dans l’ancien… 😉
 
Eppy Fanny et Danièle en mode fan : 😆
 
Guy :  tu penses bien que j’ai passé au crible tous ces nationaux… d’abord les 3/4 ne te répondent pas et les autres trouvent ma prose trop en retenue… normal vu la tendance actuelle… mais Cairn diffuse très bien et il vaut mieux être premier chez cairn que dernier chez Gallimard, ça c’est sûr…
 
Geneviève, Eppy Fanny et Danièle👍
 
GVL : Pour l’ancien compétiteur que tu es je trouve que tu baisses bien rapidement les bras
D’ailleurs je crois que les flingueuses veulent te poser quelques questions là-dessus sur le rapport conflit compétition je leur laisse la parole
Les filles c’est à vous
Personne ?
 

Eppy Fanny : Suis là

 

Danièle : effectivement … Guy tu dis que tu n’aimes pas le conflit mais la compétition est un conflit comme le dit @Aline à double titre contre les autres et contre soi-même ?

 Aline👍

 

Danièle : alors que dit l’ancien pro de golf ? 😉
 

Guy : je peux l’affronter sans l’aimer question de survie mais au bout d’un moment je me lasse sachant que je n’ai pas tous les atouts dans ma main… quelque fois il faut être lucide…

 GVL : Je peux aussi répondre à cette questions

 Danièle😆

 GVL : Enfin celle du sport et de la guerre.

 Guy : 👍

  Eppy Fanny : 👍 – Guy je sais que tu as une passion pour Zorro. Qu’est-ce qui te fait vibrer chez lui ? Le côté héros, qui comme Superman, a une double identité ? Si oui pourquoi ? Ou tout simplement le ferraillement des lames, car une de mes amies m’a susurré dans le creux de l’oreille que tu avais fait de l’escrime ? de l’équitation ?
 Guy : oui j’ai tout fait escrime équitation golf mais justement on sait où on en est… il est des moments où il faut abandonner quand le challenge est insurmontable… et concernât les éditeurs si Bunel tombe amoureux de mon flic alors là j’aurai une chance…

 Geneviève, Danièle et Eppy Fanny👍

 Eppy Fanny :  L’amie qui m’avait informé se prénomme Catherine et il me semble que tu la connais très bien.

 Danièle😆

 Eppy Fanny : Mais quid de ta passion pour le Renard ?
 

 Guy : Zorro me plait pour ce qu’il représente, une époque, une dérision et la récurrence du dimanche soir avec des gens comme moi, même esprit même sens de l’absurde et de l’amitié…

 Geneviève👍1

  Eppy Fanny : Il est vrai que nous passons souvent nos dimanches soir ensembles 😉
 

Guy : 😍 sans doute à cause du corbeau qui est l’animal le plus intelligent de la terre…

 Danièle : et le poulpe … de la mer !

 Guy :  pas encore sélectionné pour un Poulpe… ça m’étonnerait, ce n’est pas mon style…

 Danièle😆

 
Geneviève : Ça me fait penser à 2 livres que j’ai beaucoup aimé votre conversation sur le corbeau et Zorro. L’un s’appelle le masque de Zorro et l’autre La mélancolie des corbeaux. 2 très bon romans que tu devrais aimé Guy !
 
Eppy Fanny👍
 

 Guy : le poulpe va remplacer l’homme… vous le savez ?

 GVL : Oui dès qu’il aura retrouvé la mémoire

 Danièle : le poulpe ou le scorpion ?

 Guy : trouvé d’abord… il s’y emploie

 

GVL  et Geneviève :👍1
 

Eppy Fanny : Et te retrouves tu dans la dualité du personnage (Diego/Zorro) ? Guy et tes héros de papiers prenant le relais pour défendre les plus faibles ?

 

  Guy : Danièle, le scorpion est trop instinctif…

 Danièle :  mais il résiste aux radiations …

 Guy : 👍 j’aime cette idée à 2 balles mais ça me va…
le scorpion se mutile… heureusement que le Gémeaux le calme
 
GVL : Attention les enfants vous nous perdez là !
 
Eppy Fanny 👍
 

 Guy : un peu oui 😉

 Danièle :  OUi Cheffe … je sors !

 

Eppy Fanny😆
 
GVL : La GAV n’est pas terminée !
Bon si vous n’avez plus 2 questions je propose 2 conclure avec les deux questions rituelles
 

Guy : Cairn a crée pour ce texte une nouvelle édition Polar Cairn car il ne me entait pas dans du Noir au Sud…

 Eppy Fanny et Geneviève : 👍

 GVL : Les flingueuses vos dernières cartouches. Alors ?

 Fanny : N’ayant pas encore lu Guy rien de plus.

 Guy : 👎

 GVL Ok Eppy.
 Danièle : Moi j’ai dit Cheffe… Je suis sortie

  Eppy Fanny :  Mais ça arrivera

 Geneviève et Guy👍2

 Eppy Fanny : Vos échanges m’ont titillée
 
Guy : 😍1
 
GVL (toujours pragmatique) : Alors terminons en ! Place au questions rituelles de fin !
@Guy as-tu un coup de cœur à nous faire partager ou à partager avec nous
 

Guy : oui déjà pour ces échanges… je n’ai pas trop l’habitude de me mettre en scène de cette façon et plus généralement pour tous les libraires indépendants qui se débattent dans cet océan affairiste qui me semble bien loin de la littérature… c’est aussi un coup de gueule 😉

 

Geneviève et Eppy Fanny 👍
 
GVL : Ça tombe bien car maintenant c’est un vrai coup de gueule que je veux !
  Guy : j’ai peur de la littérature industrielle avec l’arrivée de textes écrits par des ordinateurs prenant en compte tous les algorithmes pour séduire un large public… beurk…

 GVL : Et comme c’est toi du coup je déroge aussi à la règle et je ne résiste pas à une dernière question.

Quelle place prend le paranormal l’ésotérisme l’occultisme appelle-le comme tu veux dans ta vie ?
 

 Guy : une certaine place dans la réflexion… j’ai testé comme tu le sais des régressions;.. le résultat s »est avéré positif… mais je garde les pieds sur terre tout en restant curieux de tout…

 GVL : Merci beaucoup Guy. Pour tout ce que tu nous a donné

 

Eppy Fanny : Je me joins à la patronne pour te remercier

 

GVL : Ce fut une GAV singulière
…Inatendue
 

 Guy : c’était bien et je ne le regrette pas… merci à vous toutes, vous méritez de lire des bons textes… mais tous les goûts sont … à bientôt sur un salon… bises

 Geneviève  : Un beau moment de partage.

 
Eppy Fanny et Guy Rechenmann : 😍
 
GVL : Oui maintenant , Guy, il ne me reste plus qu’à te rencontrer.
 

 Guy : itou… 😉

Eppy Fanny👍  

Danièle : Merci Guy et à bientôt … le 26 à Fargue. 

 

Guy, Eppy 👍
 

GVL : Attention je surveille. 😉

 Eppy et Guy : 😆

 Geneviève : Moi aussi je vous ai à l’oeil ! A Fargues,  pour le salon des psychopathes du polar !

 Fanny : Pour ma part j’espère l’an prochain mixer un séjour chez mes parents et passer vous voir sur le bassin
Guy : 👍 quand tu veux…

Eppy Fanny😘

 
GVL Allez 19h34 fin de la garde à vue. Laissez partir le prévenu même si il tente de corrompre les flingueuses.
 
Eppy Fanny😆
 
Geneviève : Quoi les flingueuses sont corruptibles. Non je ne peux pas le croire !
 
GVL : Ne dis pas que je ne t’avais pas mise en garde Ge
 
Guy sous le charme des flingueuses😍
 
Eppy Fanny et Danièle,se moquant de leur porte flingue : 😆
 

Fanny : Même pas. Un projet avec Catherine depuis l’an dernier.

 
GVL et Geneviève en coeur : Je ne veut rien savoir je ne veux pas être complice….
 
Eppy Fanny😆
 

 Aline : Merci Guy pour votre disponibilité, vos réponses qui ont titillées l’esprit… au plaisir de vous lire .

Ps : soignez bien la girafe 🦒 . 😉
 
 Les flingueuses😆
 

Guy : Ravi moi aussi… ps : j’ai commandé un nouveau peigne 🏋️‍♂️

Aline et les autres Flingueuses😆

Geneviève : Merci à toutes

Fin officielle de ces 48 heures de GAV !

Merci aussi à vous aussi ami(e)s lecteur zé lectrices de nous avoir accompagnés ses 2 derniers jours.

Et demain ce sera L’Exquis Cadavre Exquis de Collectif Polar  !

Soyez au Rendez-Vous !

 

Une réflexion sur “La GAV : @Guy Rechenmann sous le feu des flingueuses. Episode 4

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s