Nouvelle donne de Stan Kurtz  

Le livre : Stan Kurtz , Nouvelle donne  de Marc Falvo. Paru le 7 novembre 2017 chez Fleur Sauvage.  9€ ; (216 p.) ; 18 x 11 cm.
4e de couv :
J’ai jamais cru aux amnésies foudroyantes…
Jusqu’à ce que ça m’arrive.
Le jour où on s’éveille en pleine nuit sans plus se rappeler ni quoi ni qu’est-ce, entouré d’hôtes peu avenants et avec une seule pompe, ça commence à sentir le cramé.
J’ai raison ou j’ai raison ?
Stan Kurtz. Trente-trois ans. Détective. Gueule d’ange. Une main de fer dans un gant de plomb, coincée sous un chapeau mou. J’en ai vu des affaires bigleuses – voire louches – mais celle-ci décroche la palme… De quoi enchaîner les sueurs froides. Quand on court après sa mémoire, les loulous, il y a pas à chiquer. Faut espérer le meilleur et s’attendre au pire.
Après la cultissime Série B, Stan Kurtz est de retour avec une aventure haute en couleurs qui ravira ses fans… et ses nouveaux adeptes.
……………………
Marc FalvoL’auteur : Marc Falvo vit à Lille (59), et de sa plume.  Il a préféré l’écriture au football parce que les mots lui vont mieux que les crampons. Cinéma d’abord puis théâtre, il aime brouiller les pistes, mélanger les genres et cultiver le jardin de ses rêves. On lui doit trois romans noirs parus au Riffle, des récits horrifiques pour L’atelier Mosésu et, chez Fleur Sauvage, un thriller atmosphérique ( Le cri ), un roman remarquable sur le métier d’auteur (D’occase ) et déjà, sous le nom de Stan Kurtz, l’étonnante et détonante  (Série B) .

 

 

 

 

 

……………………
Extrait :
 
“Je parallélais du verbe paralléler, penser à deux choses en même temps pour leur trouver un lien – tout en jouant avec mon porte-clés palmiers, idéale pour s’occuper les mains lorsqu’on cogite, quand quelqu’un frappa à ma porte. Mais avant de savoir qui se tenais derrière, laissez moi donc finir ce parallèle. Entre Nils le fils du patron du bar, et la fille de mon proprio, Élise. J’avais déjà été trois fois engagé par Émile en tant que chasseur de primes, ou plutôt garde-chiourme, sa fille vivant une puberté qu’on peut qualifier de difficile. Trois fois, donc, j’avais dû aller récupérer cette fier graines de rebelle, la tirer de situations inextricables. Aujourd’hui, c’était l’enfant d’un autre que ma philanthropie légendaire devait sauver Et ça me donnait une impression de looping… Bouclage de boucle, en quelque sorte. D’un serpent qui se mordait la queue.
L’Homme ne ferait jamais rien d’autre que répéter ses erreurs. Les enfants se mettaient dans la merde et les parents leur couraient après, les enfants devenant eux-mêmes des parents courant un jour après leurs gosses et la roue tournait. Immuable.
Suite à ces fadaises, que je vous remercie d’avoir lues, on peut enchaîner sur cette fameuse porte et mon mystérieux visiteur.”
……………………

Le “ressenti” de Jean-Paul

 

Il était 16h12 sur l’horloge murale de Stan quand j’ai terminer le roman de Marc Falvo !!!

Que dire de ce roman qui part dans tout les sens…

D’abord mes loulous il faut s’accrocher. Car très vite Stan Kurtz est entré dans “ma tête” directement en s’adressant à moi et ça ce n’est pas banal, du coup j’étais à fond dans cette drôle d’aventure où un anti-héros, sûr de lui et attachant nous en fait voir des vertes et des pas mûres !

Mais heureusement de belles jeunes femmes vont l’aider dans ses quêtes et pas n’importe lesquelles (je parle des jeunes femmes, les quêtes viennent au second plan !).

Je me suis bien amusé et j’ai même ri à de nombreuse réparties bien placées, jeux de mots et autres cocasseries verbales…

Un petit soupçon de Stanislas Petrosky, une pointe de Colombo et me voilà avec un pseudo Bruce Willis complètement paumé !

En tout cas moment de détente assuré.

Merci Marc…

4 réflexions sur “Nouvelle donne de Stan Kurtz  

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s