Nuit blanche – Nicolas Druart

Salut les polardeux,

Vous avez découvert il y a quelques jours notre plus jeune chroniqueuse en la personne de Clémence. Aujourd’hui elle nous propose son premier billet . Et en plus c’est sur un premier roman. Autant vous dire que ça me fais très plaisir.

Allez c’est parti…


Le livre : Nuit blanche de Nicolas Druart . Paru le 19 avril 2018 chez Nouveaux Auteurs . 18.95€ (430 p.) ; 13 x 21 cm .

4ème de couverture :

Une tempête dévastatrice , une atmosphère lugubre et la faucheuse qui erre…le cocktail d’une nuit d’horreur !

Saint-Florentin , trois mille deux cents habitants répartis dans un isthme , encerclés par le Lot. Un hôpital reclus dans les bois et une tempête qui déferle sur le village . Julie est interne dans un des services du centre hospitalier et n’aspire qu’à une seule chose , une nuit de garde calme. Mais l’arrivée d’un nouveau patient vient bouleverser ses projets. Un homme plongé dans le coma , escorté par deux gendarmes, va perturber la quiétude du centre hospitalier . Aussitôt après son admission , les tragédies s’enchaînent . une nuit d’enfer se profile.

 

L’auteur : Nicolas Druart habite à Toulouse où il est infirmier . Ses passions s’articulent autour de la lecture, l’écriture , le foot et le cinéma.Tourner les pages sans possibilité de s’en détacher et être sonné par le twist final , telle est sa conception du bon roman à suspense .
Extrait :
« Julie souffle pour se donner du courage . L’odeur des lieux est infecte. Elle pointe la lumière de son smartphone vers la poignée. Jambes écartées, le bassin en arrière , elle pousse la porte. Le halo de la lampe tactile se dirige vers une vision épouvantable. »

 

L’avis de Clémence , de la page « Les lectures de Clémence » :

 Nuit blanche , de Nicolas Druart :

 

Imaginez un hôpital sur une presqu’île , le temps ravagé par une horrible tempête , du personnel coincé au travail sans plus aucun moyen de communiquer à l’extérieur …

Imaginez la vie d’un service hospitalier , avec toutes les rumeurs et non-dits qu’il peut contenir .

Imaginez du personnel épuisé après une journée harassante , obligé de rester en poste et dans l’impossibilité de joindre leur proches ou l’extérieur en général .

Comme ci tout cela ne suffisait pas , imaginez les gendarmes amenant un tueur en série dans le coma …

Ce huit- clos est complètement flippant et vous empêchera de dormir c’est certain !

Les tensions , les doutes apparaissent très vite entre chaque protagoniste et les événements improbables vont se dérouler…Ayez le cœur bien accroché !

Etant infirmière en service de soins intensifs , je me suis régalée avec ce roman ! Le suspense était au rendez vous et l’on sent bien que l’auteur maîtrise le domaine paramédical puisqu’il est en tous points identique aux services dans lesquels j’ai pu moi-même travailler .

Le climat des nuits à l’hôpital est extrêmement angoissant , qui plus est lorsque des décès ont lieu …Intrigue et lieu parfaitement maîtrisés ! Je dis BRAVO !

6 réflexions sur “Nuit blanche – Nicolas Druart

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s