Le Lis des Teinturiers – Bénédicte Rousset.

le livre:‌  Le Lis des Teinturiers de Bénédicte Rousset. Paru le 28 avril 2018 chez Elan Sud. 18 euros; 340 pages; 21x13cm

4ème de couverture:

Le Lis des teinturiers
Aaron pense être « l’élu » et recherche son alter ego.
Anna et Alphie sont liées au serment de ne communiquer entre elles que d’une façon épistolaire.

Entre Vaucluse et région lyonnaise, nous retrouvons le
commissaire Berthier face à un dangereux prédateur.
Les coupables potentiels sont nombreux et l’évidence
pas toujours bonne conseillère

L’auteur: Très jeune, c’est dans l’imprimerie de son père que
Bénédicte Rousset a découvert les romans, pièces de
théâtre et poèmes rédigés par ses ancêtres, dont un félibre :
Gabriel Bernard.

Fille et petite-fille d’institutrices, enseignante dans un collège
du Vaucluse, l’auteur perpétue le lien à l’écriture comme
une histoire de famille.

Extrait:

 » Tu étais ma douceur, mon pot de bonbons sur l’étagère. Je me serais fracassée la mâchoire du haut de mon tabouret, pour te saisir, pour te garder entre mes doigts, ici, à Lyon, toi et ton regard espiègle.
Mais tu m’échappes. Ton mal être déborde et inonde ces pauvres gens qui croisent ta route.
Un pan de ton manteau de souffrance recouvre ton visage et obstrue ta visibilité du monde.« 

Le Off de Oph

Je découvre la plume délicate de Bénédicte Rousset avec ce deuxième roman.

 « Le Lis des Teinturiers » est un roman policier à la construction originale, alternant récit et relation épistolaire entre deux adolescentes. Une organisation peu commune du roman qui apporte du rythme dans le déroulé de l’intrigue.

 Bénédicte nous transporte avec elle, dans un style soutenu et très soigné, poétique, sans qu’il ne soit pour autant pompeux. Elle intègre à son histoire de nombreuses références littéraires:

  » Le roman d’Octave Mirebau, Le Jardin des supplices, c’est ma Bible. Par toutes ses composantes d’horreur, de décadence et de perversité raffinée. C’est Beaudelaire et Sade mêlés. Le supplice est un art, la mort, c’est la vie. La pourriture obéit à des lois naturelles, ce livre me le rappelle et cela me plaît. »

 Mais aussi des références culturelles:

 « Si Pygmalion et Galatée se trouvaient là, dans cette pièce, je serais le piédestal. Rien de plus. Un support isolé qui sert quand même aux autres. »

 Le tout saupoudré de petites touches d’humour:

 « Pourtant, sans le vouloir, il fredonna ce qu’il avait retenu:

Là bas, au commissariat, on sait tout le prix de la beuh.

Là-bas, au commissariat, on n’accepte pas chèque et carte bleue »

(Maintenant chantez ce passage sur l’air des Lacs du Connemara… j’ai adoré…)

 « Le Lis des teinturiers » c’est une intrigue en Y inversé. Deux histoires parallèles qui finissent par se rejoindre.

il y a d’une part Aaron, l’élu, comme il se plaît à se définir; et d’autre part Anna et Alphie. Un couple d’amies d’enfance séparées géographiquement par le choix de leurs parents, et qui ont décidé de ne communiquer que par lettres.

Aaron marque par son égocentrisme et son sentiment de toute-puissance, les deux amies, quant à elles, s’opposent comme le blanc et le noir de l’échiquier.

L’une est douce, foncièrement gentille, équilibrée; la seconde est complexe, en colère et en proie à ses démons.

Si le dénouement arrive un peu trop rapidement à mon goût (j’aurais aimé quelques pages de plus de développement), ce petit bémol est contrebalancé par un final émouvant.

 J’ai dévoré « Le Lis des Teinturiers » comme on dévore une pâtisserie qui nous faisait envie en vitrine. Un peu trop vite parce que trop gourmande et avec un goût d’addiction. Mais il me reste la délicate saveur de ce roman policier dont j’ai particulièrement apprécié la qualité d’écriture, et que je vous conseille de découvrir à votre tour.

8 réflexions sur “Le Lis des Teinturiers – Bénédicte Rousset.

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s