Qaanaaq de Mo Malo

Le livre: Qaanaaq de Mo Malo. Paru le 31 mai 2018 aux éditions de la Martinière. 20€90; 496 pages;  15,6 x 3,4 x 22,6 cm

4ème de couverture:

Dans le vaste pays blanc, l’esprit de Nanook se réveille. Le grand ours polaire, seigneur des lieux, protégera les siens. Jusqu’au bout.
Adopté à l’âge de trois ans, Qaanaaq Adriensen n’a jamais remis les pieds sur sa terre natale, le Groenland. C’est à contrecoeur que ce redoutable enquêteur de Copenhague accepte d’aller aider la police locale, démunie devant ce qui s’annonce comme la plus grande affaire criminelle du pays : quatre ouvriers de plateformes pétrolières ont été retrouvés, le corps déchiqueté. Les blessures semblent caractéristiques d’une attaque d’ours polaire. Mais depuis quand les ours crochètent-ils les portes ?
Flanqué de l’inspecteur inuit Apputiku – grand sourire édenté et chemise ouverte par tous les temps –, Qaanaaq va mener l’enquête au pays des chamanes, des chasseurs de phoques et du froid assassin. Et peut-être remonter ainsi jusqu’au secret de ses origines.

L’auteur: Mo Malø est l’auteur de nombreux ouvrages, sous d’autres identités. Il vit en France. Qaanaaq est son premier roman policier. Son identité reste un mystère. Enfin presque
Extrait:
« L’enfant ouvre les yeux sur la nuit polaire. Sous sa couverture de phoque, ce n’est pas de froid qu’elle grelotte – elle a l’habitude. Elle vit déjà son troisième hiver interminable. Elle connaît tous les trucs, toutes les règles : les trois couches pour commencer, une en coton, une en laine, puis la peau tannée. Les tonnes de graisse animale à avaler chaque jour, comme une cuirasse calorique. Ça la dégoûte un peu. Mais il faut s’y faire. Non, c’est autre chose qui l’a saisie. L’a arrachée au repos. Une autre évidence échappée des immensités blanches, bleutées de lune, qui a pris le pas sur son rêve. Tous les Inuit le savent : rien de bon ne naît dans les songes. »

Le OFF de OPH

Chronique d’une déception.

Ce roman de l’énigmatique Mo Malø je l’attendais, comme beaucoup d’entre vous. Il faut dire qu’entre la communication faite autour de la sortie du livre, le secret autour de l’identité de l’auteur et les chroniques dithyrambiques, je brûlais d’envie de le lire. 
Peut être trop… trop d’impatience, trop de pub, trop d’attentes par rapport à ce roman. Et plouf…
Je n’ai pas accroché. Que ce soit l’histoire ou les personnages, l’ambiance… Aucune émotion n’est venue accompagner ma lecture. Laborieuse durant la première partie, la seconde n’a pas davantage comblé mes espoirs.

Pourtant Mo Malø évoque des sujets intéressants: il dépeint un Groenland qui oscille entre tradition et modernité. La difficulté pour ce pays de trouver le juste équilibre entre la préservation de son histoire et la nécessaire évolution attendue par les jeunes générations.
Des difficultés que rencontrent d’autres pays colonisés: le combat pour l’indépendance et ses possibles conséquences.
En toile de fond, l’omniprésence du pétrole et l’importance de l’or noir dans la vie économique de l’île continent.

L’écriture est fluide, l’auteur a régulièrement utilisé des termes inuits pour ancrer son histoire au Groenland, mais malheureusement la magie n’a pas opéré. Je n’ai pas su me projeter dans l’ambiance, l’histoire… je n’ai ressenti aucun attrait pour les personnages, aucun d’entre eux ne m’a touché malgré des trajectoires de vie parfois difficiles. Enfin l’intrigue ne m’a pas convaincue, trop alambiquée pour moi.

Rendez-vous manqué donc mais je sais que d’autres amis blogueurs ont beaucoup aimé. À vous de vous faire votre idée!

45 réflexions sur “Qaanaaq de Mo Malo

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s