Rat Rouge de Véronique Bréger

Le livre : Rat Rouge de Véronique Bréger. Paru le 8 mars 2018 chez Les Ardents Editeurs. 19€ ; (304 pages) ; 21,8 x 14 x 3 cm.

4ème de couverture :
Le Rat Rouge ? C’est quoi, ce bordel ? The International Bank of the Red Rat. Et en clair ? Une banque made in China… Ils ont pourtant tout ce qu il faut chez eux en matière grise, pourquoi font-ils bosser la LogForCorp ? Bah, on s’en fout, non… Si on se concentrait plutôt sur ton joujou… OK. J ouvris par un double clic les deux formulaires les plus anciens sur mon ordinateur. Sans surprise, nous retrouvâmes un outil familier, la synthèse hebdomadaire de l’ensemble des travaux réalisés par le Machin team. T’es trop fort, Traquenard ! Zebrowski ressemblait à un petit garçon devant le sapin un matin de Noël. Il exultait. Valentin Traquenard, un talentueux hacker tout juste sorti de l’adolescence, a intégré la LogForCorp, l’une des multiples sociétés de services en ingénierie informatique qui essaiment en banlieue parisienne. Quand son collègue Zebrowski lui propose un alléchant marché, ignorant les dangers du Dark Web, le jeune informaticien se trouve entraîné malgré lui dans un complot qui le dépasse. Une machination bien huilée visant à attirer sur le sol français celui que l’on surnomme « l’Assassin à la feuille de boucher ». Juste avant que tout ne dérape !

L’auteur : Née en Limousin en 1963, Véronique Bréger vit désormais à Paris. Rat Rouge est son premier polar dont le rythme soutenu plonge le lecteur au coeur d’une intrigue mêlant habilement l’univers des hackers et la toute-puissance du monde de la finance et de la Bourse. Véronique Bréger vit et travaille en région parisienne. Elle est l’auteur de plusieurs romans. De livre en livre, elle conduit son lectorat dans des univers différents où elle aborde les thèmes qui lui sont chers, la rencontre, l’aventure, le suspense et le fantastique.
Véronique Bréger a obtenu le prix du roman lesbien 2010 pour son roman « Les Chroniques d’Ouranos ». 
 
Extraits :
« Ce fut dans une ambiance mortuaire que les responsables des services généraux, de la sécurité informatique et le directeur des ressources humaines déboulèrent. Je fixais le bocal. La grosse larve d’un Machin en décomposition dégoulinait autour des accoudoirs. Mon ventre gargouillait. J’avais envie de vomir. Pourtant, je ne ressentis ni honte, ni remords, ni joie. Nuisible éradiqué.»

Les Lectures de Maud :


Nous voici plongés au cœur d’un complot financier international. L’histoire se lit comme un effet domino d’enchevêtrements d’événements. Tout peut basculer d’un moment à l’autre, l’équilibre de la finance européenne ne tient qu’à un fil. Le montage est soigné et millimétré et pourtant c’est sans compter l’intervention de Valentin, là tout va dégringoler !! Les morts s’accumulent, la tension monte.

Des personnages très bien décrits, chacun dans son rôle. Valentin va se retrouver malgré lui, au cœur d’un système et d’une machination qui le dépasse. Comment va-t-il faire pour s’en sortir ? Quelles vont être les conséquences de chacun de ses actes ?

Un super polar sans aucun temps mort, un rythme soutenu et entraînant. Les côtés espionnage-enquête s’imbriquent à merveille. L’auteur nous embarque aux côtés de Valentin, grâce une plume fluide et dynamique. L’empathie vis-à-vis de ce personnage se révèle peu à peu. Un livre à découvrir sans tarder !!!! Je suivrai les prochaines sorties polars de Véronique Bréger avec attention…

Je remercie les Ardents Éditeurs pour leur confiance

7 réflexions sur “Rat Rouge de Véronique Bréger

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s