Une nouvelle rubrique sur notre blog : Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? 

Une nouvelle rubrique sur notre blog

Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ?

Le 11 juillet 2017 Nick Gardel lançait une nouvelle page Facebook,

Et si on leur donnait la parole ?

Il avait depuis quelques mois déjà une idée derrière la tête. Faire parler les personnages des bouquins de ses collègues auteurs

Aussi ce 11 juillet 2017, il publiait ses 2 premières interviews de personnages, « Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? »

Tout de suite j’ai trouvé son idée incroyable, mais pourquoi ne l’avais-je pas eu.

Aussi durant un an, je suivais avec attention tous ces entretiens décalés où un auteur se racontait mais à travers le regard de son héros.

Depuis quelques semaine maintenant Nick a lancé la deuxième saison de

Et si on leur donnait la parole ?

Aussi je trouvais dommage que les anciennes interviews tombent dans l’oubli. Je voulais redonner vie à tous ces personnages passés avec brio sur le grill par notre auteur.

Je demandais donc à Nick s’il serait d’accord pour me laisser publier ses créations

Voilà ce qu’à donné notre conversation :

 « – Ge : Coucou Nick, je viens te trouver avec mes gros sabots.
 – Nick :  Coucou Gene aux gros sabot , oui ?
  – Ge  : Je me disais donc et si…
     Et si on leur donnait la parole ? devenait un RDV régulier de Collectif Polar
     Je sais qu’Yvan a déjà relayé certains de tes articles…
     Mais là je te propose une rubrique à part entière
– Nick : Oui sur la saison 1
– Ge : Oui sur la saison 1, extra ça, c’est exactement ce que je te proposais
– Nick : Alors, je veux bien ma Gene. Mais ça ne sera jamais plus que ça. Une interview »

Des interviews.
Mais pas les habituelles rengaines ego-centrées des auteurs.
Parce que, finalement, dans un roman, qui va au charbon ? Le personnage !

 

 » – Ge : Tu pourrais expliquer à nos lecteurs pourquoi cette idée folle
  – Nick : En fait j’avais tenu à ne pas expliquer la démarche. Le truc est une         interview d’un personnage. Marre d’entendre les auteurs engoncés dans les     interviews. Parce que les lecteurs n’ont pas de rapport avec l’auteur. C’est le   personnage qui compte. C’est lui qui doit avoir la parole.
     Les questions de l’interview sont orientées vers les rapports entre l’auteur et   le personnage justement. C’est ce qui fait toute la spécificité de la chose.
 – Ge : Tu peux me dire pourquoi tu as accepté aussi vite ma proposition
 – Nick  : Parce que je t’adore
 – Ge : Et puis parce que ces interviews sont une excellente idée
– Nick : Oui … Et puis ces interviews sont une excellente idée. Et qu’elles méritent de se diffuser.
 – Ge : Bon tu veux toujours pas faire une petite intro.
 – Nick : Mais si, si tu veux. Laisse-moi réfléchir deux minutes….
   L’écriture est un acte solitaire. C’est une plongée, souvent une apnée. Un bavardage intérieur ou   l’auteur discute le bout de gras entre lui et cet autre qu’il pense maîtriser. Pourtant, une fois le   dernier point posé, il n’a plus rien à dire alors que sa création commence à peine son existence,   déjà condamnée au silence. C’est pour cela que je voulais les rencontrer. Ces personnages, ces   nouveaux-nés qui, parfois, ont plus vécu que la plupart des vivants. Je voulais leur donner la   parole. Car, ne nous y trompons pas, ce sont eux qui ont le plus à dire.
 – Ge : Merci Nick pour tout cela.
 – Nick : Tu sais Gene …Ces interviews c’est un gros boulot.Il faut pourchasser les auteurs pour qu’ils répondent. Lol ! Il faut réécrire l’itw….la mettre en page…
 – Geneviève : Tu m’étonnes, les questions, la réécriture du scénario pour que ça    colle, un sacré boulot oui. »
 « – Nick : C’est aussi pour cela que je veux bien, totalement, te donner accès à ces interviews. Il faut qu’elles trouvent un nouveau public.
 – Ge :  Je vois que nous sommes sur la même longueur d’onde. Dis moi peut-on       commencer ta rubrique en octobre
– Nick : Bien sûr
    Que te faut-il ?
 – Geneviève : Un visuel
 – Nick : Un visuel ?
– Ge : Avec ta tête.  Oui je pensais reprendre le même que ta page Facebook
– -Nick : Tu peux
 – Ge : Et y ajouter ta tête et le logo collectif polar
 – Nick : C’est un montage que j’ai fait pour l’occasion
 – Ge : Il me faut aussi te faire une petite place dans la team Collectif Polar.
 – Nick :  Nervi intermittent ? Porte flingue occasionnel ?
 – Ge ; Ah non Porte flingue il y en a qu’un, enfin une, hihi. Mais nervi ça me plait  bien.  On a des tueurs à gage. Mais pas d’homme de main
Nick : Voilà, homme de main.
Geneviève : Ni de gouapo ,  voyou insolent et tracassier je crois que ça te va bien ! hihi 😛
Nick : Nervi insolent ça me va.
– Ge : Alors parfait,tu es le nervi tracassier et insolent du gang des flingueuse.   ET…je lance la nouvelle rubrique (…) (…)

Voilà comment cher zamis lecteurs zé lectrices vous allez retrouvez toutes les semaines notre nouveau rendez-vous

Dés mercredi prochain,

« Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ?  » débarque sur Collectif Polar. 

Et durant une année tous ces personnages vont hebdomadairement vous accompagner.

Et oui la saison une comprend 49 épisodes

Oui vous avez bien lu, 49 interviews de personnages, Yeruldderger, Hannah Baxter, L’Inclus, Mehrlicht et j’en passe….

Alors très vite, mercredi prochain, le 5 c’est le top départ !

42 réflexions sur “Une nouvelle rubrique sur notre blog : Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? 

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s