Cross -Marc S. Masse

Le livre : Cross de Marc S. Masse – Paru le 08octobre 2018 aux Flamant Noir Editions – 19€50 ;  (272 pages) ; 22 x14 cm. – e-pub 9.99 €

 4ème de couverture :

Éric Milan, ex-policier devenu détective privé, boucle péniblement ses fins de mois quand un client lui propose une mission singulière : participer à une course de l’extrême – pour identifier un coureur chevronné et le tuer. Milan n’a rien d’un tueur à gages ni d’un athlète de haut niveau, mais la contrepartie financière est alléchante. Le détective s’élance, incognito, parmi les nombreux participants. Malgré l’effort intense, il parvient à garder la cadence mais sa mission va prendre une nouvelle tournure lorsqu’un coureur est retrouvé mort sur le bord de la route. (…) Milan veut mettre fin au contrat. La menace est palpable.  Pourtant son client insiste : il doit continuer… Franchira-t-il la ligne ?

 

L’auteur :  Né dans la région lyonnaise, Marc Masse est diplômé d’une business-school. Il a passé de nombreuses années dans des grandes sociétés d’ingénierie, françaises et étrangères, d’abord comme responsable de la négociation de grands projets puis a occupé diverses fonctions de management. Son métier l’a amené à voyager dans la plupart des continents. Il a vu ses équipes prises en otages au Nigéria, fréquenté la Libye, connu la guerre en Irak, rencontré des espions du KGB, sorti ses collaborateurs de prison. Sa vision de la géographie n’a rien de touristique. Quand il entend le mot « culture », il sort son dictionnaire. Ses pérégrinations ne lui ont pas fait oublier ses passions : en premier lieu l’écriture. Il y a des choses que l’on n’invente pas. Chez lui, la fiction se construit sur un fond de vérité, avec une dose d’humour. Sans humour, on n’est rien du tout. Il a déjà commis six romans du genre thriller, avec pour cadre l’entreprise, le monde des chevaux de course et des pays lointains, mais pas réputés touristiques. « Cross » est le premier-né sous l’aile de Flamant Noir, vous avez intérêt à avoir du souffle. On pourrait vous dire qu’il aime les animaux, ne boit pas, ne fume pas, respecte les limites de vitesse, traverse dans les passages piétons. Nul n’est parfait. Mais est-ce bien sûr ? Avant de l’accuser, il faudra présenter des preuves et qu’elles soient solides. Mais ça, c’est une autre histoire… Il est aujourd’hui l’auteur de 7 romans.

Extraits :
« L’accumulation des obstacles combinée à l’épuisement physique génère un entêtement halluciné. On continue parce que l’on continue. Parce que l’on éprouve une hargne intense contre la difficulté, une rage de la vaincre, une obstination qui porte au-delà du raisonnable et aussi parce que s’arrêter puis repartir s’avérerait impossible. Mon niveau d’abrutissement est tel que j’en oublie ma blessure, sensation noyée dans un océan de souffrances dont je ne tiens plus le compte. »
« Pour résumer : je travaille pour un client dont j’ignore l’identité sur une affaire qui n’est pas de mon domaine, à la poursuite d’un fantôme, ce qui m’oblige à me consacrer à plein temps à une épreuve sportive qui n’est plus de mon âge. Pour quelqu’un qui prétend exercer un métier où la logique et la raison sont les règles de base, il y a de quoi se remettre en question. Et pour couronner le tout, l’objectif final : assassiner quelqu’un est en complète contradiction avec la loi, l’éthique et la déontologie professionnelle. Je me suis laissé entraîner où je n’aurais jamais voulu et dû aller. Tout ça à cause de l’attrait d’une belle somme qui me tirerait d’affaire.
Éric, tu as fait une connerie… ! »

  La chronique jubilatoire de Dany

Cross -Marc S. Masse

 

Eric, le narrateur, détective privé, ancien flic, en instance de divorce et quasi sans le sou (clichés !) se voit contraint de passer «du côté obscur» en acceptant un contrat sur la tête d’un chauffard en participant à une course de l’extrême. Au bout de quelques foulées, le lecteur se doute bien qu’il a été manipulé et que le commanditaire cache sa vérité.  Tous les suspects rencontrent des sorts peu enviables et douloureux.

C’est en accompagnant Eric, cet antihéros, ce loser, dans l’épreuve, en esquivant avec lui les pièges de ses poursuivants, en immersion au sein des coureurs que l’on découvre avec plaisir les difficultés du cross, en milieu hostile.

Des chapitres courts, une narration à la première personne, maintiennent le rythme jusqu’au twist final à double détente et j’ai apprécié le style de cet auteur dont je lis un roman pour la première fois, alors qu’il en est à son septième. L’humour et la dérision sont toujours là. Une belle découverte. Il faudra lui demander s’il est pratiquant de fond car les coulisses et ressentis sont très bien documentés.

 

Extrait :
« Il faut miser aussi sur la force de son dialogue intérieur. Enregistrer les phrases bien choisies qu’on va se répéter en boucle pour avancer, pour traverser les moments pénibles, pour dépasser, comme ils disent, les limites normales de son organisme :
  • « Go, go ! »
  • « Allez, encore ! »
  • « J’en ai marre, marre. »
  • « On continue, encore et encore ! »
  • « Souviens-toi. Pourquoi es-tu là ? »
  • « Un pas et un pas encore, à l’aise. »
  • « Je me sens bien, bien. »
  • « Léger, je flotte, super ! »
Mais le mieux c’est encore de faire le silence. Parvenir à se transformer en robot, une machine à abattre des kilomètres, sourde à la douleur. Je ne prône pas l’anesthésie, mais tout au contraire de passer à un niveau de conscience supérieur. Une sorte de méditation transcendantale qui en gérant la souffrance, permet de changer sa manière de prendre la course. »

 

21 réflexions sur “Cross -Marc S. Masse

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s