Hével de Patrick Pécherot

Le livre : Hével de Patrick Pécherot. Paru le 5 avril 2018 chez Gallimard dans la collection Série Noire. 18€ ; (224 p.) ; 21 x 14 cm.

4eme de couv

Janvier 1958. À bord d’un camion fatigué, Gus et André parcourent le Jura à la recherche de frets hypothétiques. Alors que la guerre d’Algérie fait rage, les incidents se multiplient sur leur parcours. Tensions intercommunautaires, omniprésence policière exacerbent haines et rancœurs dans un climat que la présence d’un étrange routard rend encore plus inquiétant…
2018. Gus se confie à un écrivain venu l’interroger sur un meurtre oublié depuis soixante ans. Il se complaît à brouiller les cartes et à se jouer de son interlocuteur. Quelles vérités se cachent derrière les apparences?
Mémoire et mensonges s’entremêlent dans le dédale d’une confession où tout semble illusoire, fuyant, incertain… En un mot emprunté à L’Ecclésiaste : hével.

L’auteur : Né en 1953, Patrick Pécherot a exercé plusieurs métiers avant de devenir journaliste. Il est l’auteur entre autres de Soleil noir, Tiuraï, Tranchecaille et d’une trilogie dédiée au Paris de l’entre-deux-guerres : Les brouillards de la Butte (Grand Prix de littérature policière 2002), Belleville-Barcelone et Boulevard des Branques.
Hevel est un roman « gris » comme les qualifiait Simenon, sur la guerre, l’écriture de l’Histoire, les rêves brisés, l’amitié, la conscience… Mémoire et mensonges s’entremêlent dans le dédale d’une confession où tout semble illusoire, fuyant, incertain, en un mot : hével. Avec ce récit au titre emprunté à l’Ecclésiaste, Patrick Pécherot, explore à nouveau l’envers de l’Histoire et le destin de ceux qu’elle broie.
Extrait :
Au bout de la rue, un bistrot remontait son rideau de fer. On s’est glissés dessous. Devant nos godasses dégoulinant sur son carrelage le patron a froncé les sourcils. Il a raccroché sa manivelle et il a allumé sa radio. La voix de Gilbert Bécaud est sortie du poste. Je m’en souviens à cause qu’il chantait Le jour où la pluie viendra. On a demandé des cafés arrosés. Vous souriez ? Vous êtes bon public.
Le perco, sous la lumière du néon, sa vapeur, le jus noir… Le sang se réchauffait dans nos veines. Le calva lui a donné le coup de remontant qu’il fallait. Dans le miroir du comptoir, je reluquais l’homme à la dérobée. Il serrait sa tasse entre ses mains pour garder la chaleur. Elles étaient plutôt franches, ses mains, avec leurs cals et leurs sillons. Un besogneux. Pareil à nous.

Le petit avis de Kris

Hével – Patrick Pécherot
Collection Série Noire, Gallimard

Ce roman noir se présente sous la forme d’une confession livrée à un journaliste par Gus, le personnage principal. Ce dernier révèle les dessous d’une affaire criminelle survenue soixante ans plus tôt et liée à la guerre d’Algérie. Un récit où se mêlent la guerre, la désertion et le crime.

La route, pour commencer … 
Les clins d’oeil à Brassens, à La Hurlette et Carmen …
Des chapitres courts, on avance a grand pas
Et puis en fond, cette p****n de guerre l’Algérie, parce que, finalement, c’est d’elle dont il est question. Ou comment casser de la bonne graine de jeune français.

Une manière d’écrire qui paraît naturelle a l’auteur, facile au lecteur, bref un moment hors du temps.

Cette lecture laissera des traces, c’est certain pour moi.

12 réflexions sur “Hével de Patrick Pécherot

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s