Le Baiser de Pandore de Patrick Ferrer

Le livre : Le Baiser de Pandore de Patrick Ferrer. Paru le 4 Juillet 2017 aux Editions Incartade(s). 19.00 euros. 278 pages. 22 x 3 x 14,5 cm.


4ème de couverture :
Je m’appelle Paul Heyland. Je suis flic, commissaire à la Crim. Lorsque j’ai été affecté au meurtre de Julien Delatour, assassiné un froid matin d’hiver dans une chambre d’hôtel de luxe, je n’y ai vu qu’une sale enquête de plus… J’avais tort. Je me souviens encore des lumières blafardes de cette salle d’interrogatoire où je l’ai rencontrée, la suspecte que tout accusait. Une Ukrainienne aux yeux gris. Belle, triste, mystérieuse. J’aurais dû me douter que tout cela allait mal se terminer… Pourquoi suis-je resté sourd aux voix qui me chuchotaient à l’oreille de tourner le dos et m’enfuir ? C’était le début de la fin. Une longue course semée de cadavres, comme autant de cailloux blancs laissés à mon attention, qui allait m’entraîner dans une poursuite effrénée jusqu’aux confins d’une Russie encore hantée par les fantômes du passé. Au bout de la route, je savais que je n’en sortirais pas indemne. Tous ces macchabées croisés durant ma carrière de flic me l’avaient déjà annoncé. Mais depuis l’instant où j’avais croisé son maudit regard gris, je n’avais plus le choix…

L’auteur : Une des « étoiles montantes parmi les nouveaux auteurs » (IDBoox), doté d’une « grande élégance d’écriture » (NouvelObs.com), Patrick Ferrer fait partie des talents ayant émergé de l’auto-édition. Ayant depuis toujours la littérature dans le sang, Patrick a été un temps bouquiniste sur les quais de Seine et a bourlingué dans divers métiers du livre avant de se consacrer à l’écriture. Le Baiser de Pandore, son premier roman, s’est écoulé à plus de 9 000 ebooks dès sa sortie, rencontrant un succès immédiat auprès des lecteurs et de la critique.

 

Extraits :
« Elles avaient l’habitude de ce genre d’humiliation, préliminaires à une autre démonstration de cruauté de la part du camarade Bourguinov.
– Votre silence ne fait qu’aggraver votre cas. Est-ce ainsi que vous remerciez le Parti des faveurs qu’il vous fait en vous recueillant, en s’occupant de vous comme ses propres enfants, vous que même vos parents ont renié ?
Des larmes de fatigue et de peur roulaient déjà sur les joues des plus jeunes mais aucune voix ne s’éleva.
– Très bien, je vais devoir désigner l’une d’entre vous au hasard. Vous ne me laissez pas d’autre choix. »

Les Lectures de Maud :

Le Baiser de Pandore de Patrick Ferrer.

Le lecteur est tout de suite embarqué dans les années 1990, post chute Mur de Berlin, explosion du bloc soviétique. Le personnage principal, Paul Heyland, flic intègre qui pressent se faire promener et manipuler dans son enquête par des ombres qui le dépassent. Fort de son caractère, il ne croit pas à cette vérité qu’on lui sert sur un plateau et qui a l’air de contenter tout le monde jusque dans les plus hautes sphères politiques et judiciaires. Débarqué proprement de la Crim, il devient enquêteur privé et va poursuivre sa quête de vérité. Il va se rendre en Russie, rien, ni personne, ne le prépare à ce qu’il va y trouver. Il va rencontrer de nombreux protagonistes, sont-ils des Amis ? Des Ennemis ? Comment faire la différence dans ce pays où la corruption et le KGB règnent, où les vérités sont étouffées ?
Un thriller d’espionnage mené tambour battant par l’auteur, aucun temps mort, de nombreuses explications nécessaires à la compréhension du contexte géopolitiques de l’époque nous sont apportés par l’auteur. Une plume à la fois dynamique et passionnante. Le lecteur sent la pression montée, vit les déboires de Paul comme s’ils lui arrivaient à lui-même. Les pages se tournent sans que l’on s’en rende compte, tant l’atmosphère est à la fois grisante et enivrante. Les descriptions accompagnent l’environnement austère de la situation dans laquelle va se retrouver Paul, le lecteur est rapidement acquis à sa cause. Que va-t-il réellement trouver comme vérité ? Pourra-t-il l’accepter ? Quelles conséquences pour sa vie personnelle à jamais changée suite à certaines révélations ?
Une très agréable découverte sous haute tension, j’ai beaucoup frissonné pour Paul lors de cette lecture, on s’attache vite à ce personnage, une fin indescriptible tant elle est surprenante… Vivez ce voyage et vous verrez !!!

Je présente mes excuses auprès de l’auteur pour mon retard et le remercie pour sa confiance et sa patience

Version lue : Numérique

Mention : premier roman

25 réflexions sur “Le Baiser de Pandore de Patrick Ferrer

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s