indélébiles de Luz

La BD: indélébiles de Luz. Paru le 1 novembre 2018 aux éditions Futuropolis. 24 € ; (320 pages); 17 x 22,5 cm.

4ème de couverture :

« Il y a le souvenir, il y a la mémoire. Restent des traces. Il y a les taches, qui reviennent au bout des doigts. Il y a les amis, au coin d’une pensée qui, tant mieux, ne s’efface pas. Il y a le journal. À moins que Charlie Hebdo n’ait été bien plus que quelques feuilles de papier. Il y a le métier. Que l’on a appris là-bas avec eux et qu’on ne cesse jamais d’apprendre. Dessiner, putain, quel beau métier ! Y a pas moyen : ça part pas, eux non plus, indélébiles. »
Luz

  L’auteur :  Luz est né en 1972 à Tours. Dessinateur de presse et de bandes dessinées, il est l’un des piliers de Charlie Hebdo depuis 1992 et dont il a dessiné quelques unes des unes les plus marquantes. Auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages, seul ou en collectif, il avoue également une passion débordante pour la musique.
Extrait :
Cf les photo d’une des stories de la BD où pouffer comme un gamin/une gamine n’est pas en option.

 

 

Les émotions de lecture de Cécile

indélébiles de Luz:

Luz, nous raconte ses 20 ans à la Grosse Bertha d’abord puis à Charlie. Il nous dessine le jeune tourangeau qui débarque à Paris, son crayon dans la poche,  sa rencontre avec Cabu d’abord qui lui ouvre les portes du dessin de presse puis tous les autres ; ses amis, Charb, Tignous, Gébé, Catherine Meurisse. On se transforme en petite souris dans les rédactions, les reportages, les manifs. On partage les combats politiques mais pas trop, la bande de potes avec ses engueulades, ses prises de têtes mais pas trop, les poilades, la chaleur, l’amitié, la tendresse surtout.

Quel pied de rire de et avec La grosse Bertha et les Charlie ! ! Une histoire avec un télé 7 jours ne m’avait pas fait glousser depuis longtemps voire jamais. C’est bon vraiment, drôle, gamin, irrévérencieux, engagé. Et la petite tourangelle en moi outre de s’être identifiée a ri aux tendres attaques contre notre douce province !  Je vous prescris sans hésiter cette bonne dose d’hilarité nostalgique même si le coeur se serre car l’on connaît la vraie fin de l’histoire…

9 réflexions sur “indélébiles de Luz

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s