La mort n’existe pas – Damien Eleonori

Le livre : La mort n’existe pas de Damien Eleonori. Paru le 11. octobre 2018 aux éditions De Saxus.  (316 pages) ; 14 x 22 cm.

4ème de couverture :

Et si la fin du monde annoncée par les mayas avait réellement eu lieu sans qu’aucun d’entre nous ne s’en soit rendu compte ?
21 décembre 2012
Et si la fin du monde annoncée par les mayas avait réellement eu lieu sans qu’aucun d’entre nous ne s’en soit rendu compte ?
Sur le toit d’un hôpital parisien, Léo Liberati laisse son regard se perdre sur la capitale illuminée. Tant de choses se sont passées en trois jours. Il monte sur le parapet et étend les bras. Son dernier regard est attiré par le cadran de l’horloge trônant sur l’église du quartier de Petit-Montrouge. 4h44. Finalement tout était écrit depuis longtemps, il lève les yeux et, tel un ange, s’envole vers les cieux avant de retomber, entrainant l’humanité avec lui. Et si la fin du monde avait bien eu lieu, sans qu’aucun être humain ne s’en rende compte ?

Ecrivain sans avenir, Léo Liberati est un père de famille rongé par la routine. Le matin du 19 décembre 2012, trois jours avant la fin du monde, sa vie bascule.
Suite à un accident dont les circonstances demeurent mystérieuses, Léo se réveille à l’hôpital et se retrouve accusé de meurtre. Fuyant les forces de police, il s’engage alors dans une quête de la Vérité qui le mènera bien plus loin qu’il ne l’avait espéré. Il y trouvera les clés de son destin, mais surtout une révélation sur l’origine du monde et une certitude : la mort n’existe pas.

 

Extrait :
« Si vous n’avez pas l’envie d’ouvrir votre esprit et d’y croire, l’univers restera à vos yeux tel qu’il est. Un mensonge dans lequel les humains se complaisent. Au contraire si vous acceptez d’envisager l’impossible sans crainte du ridicule…. le monde sera à vous ».

 

L’auteur :  Damien Eleonori effectue plusieurs années en tant chef de projet en informatique avant de publier en 2015 son premier roman, « Psyché », en auto-édition. Il est né en 1980 à Nancy. C’est à la fois l’amour et le hasard qui placent l’écriture sur son chemin. Après des premiers pas en autoédition en 2015, il se lance le pari fou de réunir des auteurs pour une bonne cause. En mars 2018 paraît Phobia, aux éditions J’ai Lu, un recueil de nouvelles réunissant 14 auteurs de polars au profit de l’association ELA (Association Européenne contre les Leucodystrophies). La mort n’existe pas est son premier roman.

 

Chronique d’une flingueuse

L’avis de Sylvie K

Une curiosité… dans quelle catégorie devrais-je classer ce roman ? je ne sais pas dire. L’auteur m’interpelle puisqu’il est à l’origine de Phobia un recueil de nouvelles au profit d’une bonne œuvre. Donc un premier roman, partante pour une lecture. 316 pages un bon pavé ! Dès les premières pages, je bascule dans un univers inconnu… est-ce du fantastique ? Aya, Manon, qui est qui ? où va-t-on ? pourquoi ? comment ? Léo cherche le meurtrier de Manon et Lily mais est-ce sa seule quête ? Que d‘interrogations ? Les chapitres sont courts la mise en place m’intrigue d’autant que l’on part de la fin de l’histoire. J’aime l’écriture mais le sens m’échappe, je lis, je m’accroche. Je suis interpellée, il flirte avec Dieu, les anges, les âmes, l’au-delà, l’autre monde ce qui m’intrigue et me fait peur. La mort physique est triste où part notre âme ? Le passé et le présent se croisent pour le salut de l’humanité. Il nous faut ouvrir notre esprit pour comprendre et j’avoue humblement que je me suis perdue par moment. Je pense que cette histoire qui ne bascule pas franchement dans le fantastique est pour moi une histoire qui mérite une relecture pour en comprendre les sens cachés.

En tout cas le style est fluide, il se lit bien et amène à la réflexion. Un premier roman qui vous surprendra !

Pour ceux qui aiment les histoires extraordinaires et qui souhaitent sortir des polars classiques essayez-vous à cette histoire.

Merci aux éditions De Saxus pour l’envoi.

10 réflexions sur “La mort n’existe pas – Damien Eleonori

  1. Un coucou gente dame Gé et bonne année à toute la compagnie des Lapins Bleus. 😉
    Je mets ceci en supplément en attente de l’écouter :

    Je ne sais si le livre rejoint le discours de la vidéo ? Faudrait que je découvre les deux. Bien que dans la vidéo, les idées émises sont souvent celles dont nous parlons à la maison concernant notre conscience. Ou pour d’autres l’âme ou encore un autre nom quel qu’il soit. Ce n’est qu’un partage et ne sais pas trop où mes pensées parfois me conduisent de ci de là 😉
    Bisous. Gene

    Aimé par 1 personne

Répondre à brindille33 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s