Apparences trompeuses de Julien Charreyron

Le livre : Apparences trompeuses de Julien Charreyron. Paru le 27 aout 2018 aux éditions Le lys bleu. 21€20 ; 294 pages ; 14.8 x 21 cm.

 4ème de couverture :

Une agression inhumaine, un meurtre sordide, douze ans séparent ces deux faits divers que tout rapproche. Dylan Chaplet, journaliste aussi talentueux qu’arrogant, était là lors de la première agression. Il était persuadé d’avoir trouvé le coupable…et il a payé lourdement son erreur. Associé bien malgré lui à Rose Gilian, jeune journaliste au caractère bien trempé, ce duo improbable devra donner un sens à ces affaires gravitant autour d’une seule et même famille : les Foreman. Embarqués dans un sombre jeu de poker menteur où tout le monde s’accuse mais où aucun suspect ne s’avère plus crédible qu’un autre, Dylan Chaplet et sa partenaire devront trouver l’agresseur de la pauvre Emma, soeur de Patrick Foreman, plongée dans le coma depuis toutes ces années. Pour démêler le vrai du faux, tout en évitant d’être la prochaine victime, un seul mot d’ordre : les apparences s’avèrent bien souvent trompeuses…

 

L’auteur :

Drômois de naissance et Ardéchois d’adoption, Julien Charreyron a passé la majeure partie de son enfance à Loriol-sur-Drôme où il s’est découvert deux grands amours qui ne le quitteront plus jamais : la lecture et la musique heavy-metal. Deux univers aussi différents que complémentaires, qui ont forgé son caractère : l’imagination et la tranquillité apportées par les livres, l’énergie débordante et la liberté par la musique. Un alliage parfait de l’eau et du feu. Résidant aujourd’hui dans le petit village Ardéchois de Saint-Symphorien sous Chomérac, Julien Charreyron a décidé de rassembler ses deux passions pour faire voyager les lecteurs dans son monde, leur faire toucher ses rêves et ses passions du bout des mots.

Extrait :
Remémorez-vous l’époque, si proche, et pourtant si lointaine. Nous sommes en 2004. Internet existe, bien évidemment, mais on n’y trouve pas autant d’info, réelle ou totalement farfelue, que nous pouvons nous procurer aujourd’hui. Cet outil est encore une simple aide, même si des millions d’adolescents débiles y déversent déjà toutes les inepties sur leur vie insignifiante pour se donner un semblant d’intérêt à la face du monde entier. De mon temps on avait la décence de cacher nos secrets dans un journal intime. Aujourd’hui, on se livre sans retenue, à la planète entière. Et je ne parlerai pas de l’orthographe. Mon Dieu quelle génération d’illettrés à la limite de l’aliénation mentale.

 

L’arrêt sur image de Marc …

J’ai eu du mal avec l’écriture et peut être encore plus avec les personnages, qui sont tous caricaturaux. Et c’est bien dommage car autour de l’intrigue imaginé par l’auteur il y avait de quoi faire une bonne histoire. Il n’y a aucune raison, à mon sens, de donner des caractères de cochon aux différents personnages d’un roman pour que l’histoire soit crédible.

J’ai eu plaisir par contre à découvrir la traduction de plusieurs chansons, de différents groupes de métal. J’en connaissais déjà quelques-unes, mais avoir le texte en français montre que je n’avais pas tout saisi, mon anglais n’étant pas très performant. Ces textes de chanson sont liés et servent l’intrigue, ce sont des éléments de l’enquête, elles ne sont pas dans l’histoire juste pour agrémenter la lecture.

5 réflexions sur “Apparences trompeuses de Julien Charreyron

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s