Un fils parfait de Mathieu Ménégaux

Le livre: Un fils parfait de Mathieu Ménégaux, paru le 01 Février 2017 aux éditions Grasset.  17€50 ; (234 p.) ; 21 x 13 cm.

 
4eme de couverture :

Quand on épouse le prince charmant, beau et brillant, qu’on a avec lui deux petites filles adorables, comment imaginer un seul instant que le pire puisse arriver ? Qu’il a menti sur tout, tout le temps ? Qu’il va falloir se résoudre à affronter celui qu’on a tant aimé dans une lutte sans merci ?
Inspiré d’une histoire vraie, le récit poignant du combat d’une mère contre la machine judiciaire.

Lu la version poche aux éditions Points (01/02/2018); 168 pages; 6,50 euros;  11 x 18 cm

L’auteur Mathieu Ménégaux est né à Paris en 1967. Son premier roman, ‘Je me suis tue’, publié chez Grasset en 2015 et Points en 2017, a obtenu le prix du premier roman des 29e Journées du Livre de Sablet (Vaucluse).
En 2017, il revient avec ‘Un fils parfait’ qui reçoit le prix Claude Chabrol du roman noir et qui est en cours d’adaptation pour la télévision. Son troisième roman, est-ce ainsi que les hommes jugent? est paru en mai 2018.
Extrait:
 » Claire jouait par fois dans un registre que je trouvais régressif et qui me rappelait ses angoisses de la Dame Blanche: « Maman, ne pars pas, le loup vient quand tu n’es pas là ». Je n’ai jamais accordé plus d’attention que cela à cette phrase qui revenait, et que je classais au rang d’une enfantine et passagère mélancolie dominicale. »

Le OFF de OPH

Daphné a épousé son Prince, ce Prince dont on rêve toutes quand on est petite… Notre Ken quand on était fan de Barbie… Notre Spiderman quand on rêvait d’être Marie-Jane… Elle vie la vie dont elle a toujours rêvé, jusqu’au jour où…

Un fils parfait, chronique d’un uppercut!

Il y a la lettre à Elise de Beethoven et la lettre qu’écrit Daphné à Elise, sa belle-mère. Moins mélodieuse, plus difficile à entendre… Cette lettre là n’a rien d’un moment de pleinitude…

En faisant ce choix, Mathieux nous livre, comme pour son précédent roman, un récit à la première personne du singulier. Un moyen de renforcer l’aspect émotionnel de son histoire. Bien qu’il s’inspire de faits réels, Mathieu a largement romancé les faits tout en parvenant à transmettre la douleur qui déchire les entrailles de Daphné lorsqu’elle apprend que son Prince est loin d’être le Charmant auquel elle croyait tant.

Une plume qui percute et uppercute pour nous livrer un récit bouleversant.

Outre le récit en lui même, l’auteur profite de cette tribune pour rappeler que le terme « inceste » a été rayé du vocabulaire judiciaire depuis 1791 et que bien que mentionné de nouveau dans le code pénal depuis 2016, il ne fait pas l’objet d’une infraction à part entière. On parle toujours de viol sur mineur par ascendant, pas d’inceste. Un adjectif retenu pour surqualifier une infraction, quand on estime à quatre millions le nombre de victimes de « viols incestueux » en France.

Une histoire qui prend aux tripes, révolte… J’ai retrouvé dans ce roman la capacité qu’a Mathieu de donner vie à son narrateur, ce sentiment qu’il ressent lui même cette descente aux enfers, cette douleur du coeur qui devient physique tant elle ronge. L’impression qu’il ne fait qu’un avec Daphné comme s’il avait vécu lui-même ce combat contre le rouleau compresseur de la justice ou plutôt de l’in-justice…

Au-delà de ces aspects, Mathieu fait le tour de force d’apporter beaucoup de rythme dans la narration et nous emporte au point de lire le roman d’une traite.

Un fils parfait est l’illustration d’un combat sans merci contre un système défaillant, un roman choc écrit avec maestria.

19 réflexions sur “Un fils parfait de Mathieu Ménégaux

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s