Papote d’auteur : Maud était avec Mickaël Koudero

Papote d’auteur : Maud était avec Mickaël Koudero

Bonjour Mickaël, je vous remercie de nous accorder quelques instants.

 

Maud : Pourriez-vous nous parler un peu de vous… Les lecteurs sont en général très curieux…

Mickaël : Vastes questions. Dans la vie j’ai la chance de passer mon quotidien à écrire. Que ce soit des scénarios, des romans ou alors pour un jeu vidéo. J’aime varier ces formes d’écriture. Sinon j’aime beaucoup l’Histoire, tout ce qui touche à la culture en générale ou encore le football (supporter du PSG depuis tout petit). Niveau musical, j’écoute énormément de bandes originales en écrivant. Autrement, je privilégie les podcasts (émission de faits divers, émissions historiques ou sportives).

Quant à l’écriture, j’ai commencé très tôt, tout gamin. À l’époque j’écrivais des scénarios et m’amusait à les tourner avec mes copains.

Maud : Parlons de la dernière sortie, le 7 Février dernier, La Faim et la Soif, votre troisième livre. Comment vous est venue l’inspiration de ce thème ?

Mickaël : Pour être plus précis, c’est mon deuxième roman. Le premier,  Les enfants d’Érostrate  est paru en autoédition et, ensuite, il a été réédité par une maison d’édition sous le titre  Des visages et des morts.

Quant à l’histoire de  La faim et la soif, elle est arrivée progressivement, au fil de l’écriture. À la base, j’avais le contexte général : la Roumanie, Ceaușescu, le mythe du vampire (les vrais comme les faux). Ensuite, c’est en me documentant que j’ai pu appuyer les détails de l’histoire et tisser ma toile. Avant toute chose, j’ai besoin de trouver MON idée principale. Une idée suffisamment forte pour pouvoir tenir plusieurs mois d’écriture sans m’en lasser et qui peut me permettre de dériver sur d’autres sujets annexes.

Maud : Une anecdote sur ce livre en particulier?

 Mickaël : La première anecdote qui me vient à l’esprit est celle-ci : le livre a été écrit sur trois continents. En Europe, en Amérique et en Océanie. Respectivement Paris, Montréal et Wellington.

 

 Maud : Vos plus belles joies en tant qu’auteur? Vos «pires» moments?

 Mickaël : Je retiens de très beaux moments comme ma signature chez Hugo et Cie et ma rencontre avec Bertrand (éditeur chez Hugo). Je suis convaincu qu’être bien entouré est primordial si l’on souhaite avancer et construire quelque chose de solide sur la durée. Que ce soit avec Bertrand ou toute l’équipe d’Hugo et Cie, je me sais chanceux.

Il y a aussi les retours de lectures qui sont de magnifiques récompenses tout comme ceux des blogueurs (ses).

Quant aux pires moments, ils ne valent pas la peine qu’on en parle.

Maud : Après le côté auteur, quel lecteur êtes-vous?

 Mickaël : Je suis un lecteur qui ne lit pas assez à mon goût. Quand j’écris, je lis pas ou peu de romans. Me lecture principale se concentre sur la documentation. En revanche, entre deux phases d’écritures, j’en profite pour rattraper mon retard sur certains titres.

Généralement, je lis le soir, essentiellement du thriller ou du roman noir.

Maud : Je vais terminer par une indiscrétion, un projet de roman ou autre?

 Mickaël : Le prochain roman est dans les tuyaux. Je suis en plein travail. J’espère pouvoir le finir en milieu d’année et le présenter à mon éditeur. Le sujet ? Trop vague pour le moment, mais ce sera un thriller avec une dose d’horreur/fantastique…

Nous verrons bien ! 😉

Maud : Impatiente je suis déjà!!! Je vous remercie pour cet échange très sympathique 

Mickaël : Merci à vous Maud !

16 réflexions sur “Papote d’auteur : Maud était avec Mickaël Koudero

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s