Les particules élémentaires de Michel Houellebecq

Le livre : Les particules élémentaires de Michel Houellebecq. Paru le 24 août 1998 aux Editions Flammarion. 20,50 € ; 393 p. ; 21 x 14 cm.

Réédité de nombreuses fois en poche dont la dernière le 8 septembre 2010chez J’ai lu en Ed. collector. 8€10 ; (316 p.) ; 18 x 11 cm

4ème de couverture :

Michel, chercheur en biologie rigoureusement déterministe, incapable d’aimer, gère le déclin de sa sexualité en se consacrant au travail, à son Monoprix et aux tranquillisants. Une année sabbatique donne à ses découvertes un tour qui bouleversera la face du monde. Bruno, de son côté, s’acharne en une quête désespérée du plaisir sexuel. Un séjour au  » Lieu du Changement « , camping post-soixante-huitard tendance New Age, changera-t-il sa vie ? Un soir, une inconnue à la bouche hardie lui fait entrevoir la possibilité pratique du bonheur. Par leur parcours familial et sentimental chaotique, les deux demi-frères illustrent de manière exemplaire la société d’aujourd’hui et la quête complexe de l’amour vrai.

 

L’auteur : Michel Houellebecq a publié plusieurs romans, Extension du domaine de la lutte, Les particules élémentaires, Plateforme et La possibilité d’une île. Il est aussi l’auteur de poèmes (Le sens du combat, La poursuite du bonheur, Renaissance), d’une étude sur Lovecraft, d’essais (Rester vivant, et Interventions 2) et d’un récit accompagné de photographies (Lanzarote). Il a écrit avec Bernard-Henri Lévy une correspondance, Ennemis publics. Son œuvre est traduite dans une quarantaine de langues.

 

 

 

Extrait :
«Le milieu des années 70 fur marqué en France par le succès de scandale qu’obtinrent Phantom of the paradise, Orange mécanique et les valseuses : trois films extrêmement différents, dont le succès commun devez cependant établir la pertinence commerciale d’une culture “jeune” essentiellement basée sur le sexe et la violence, qui ne devait cesser de gagner des parts de marché au cours des décennies ultérieures. Les trentenaires enrichis des années 60 se retrouvèrent pour leur part pleinement dans Emmanuelle, sorti en 1974 : proposant une occupation du temps, des lieux exotiques et des fantasmes, le film de Just JaecKin était à lui seul, au sein d’une culture restée profondément judéo-chrétienne, un manifeste pour l’entrée dans la civilisation des loisirs. »

 

 

Le ressenti de Jean-Paul

Bonjour à toutes et à tous…

 

Les romans de Michel Houellebecq frôlent la pornographie.

L’auteur nous mène entre le pornographique, l’obscène et, la banalisation quotidienne de certaines expressions à double sens. Les Particules élémentaires grouille de gros mots. Ce sont des expressions qui sont devenues courantes mais qui imprimées, ne peuvent que choquer. Pourtant, cette profusion de gros mots, n’est pas de gratuite. Houellebecq tente de coller au langage réel, contemporain, « vrai » et, en même temps, il affronte l’hypocrisie dominante qui, tout en usant et abusant d’un langage cru, se cache derrière une asepsie de convenance.

 

Houellebecq est un observateur de notre société et pour un livre écrit en 1998 ces observations sont fines, même si elles ne plaisent pas toujours. Le sexe aussi est très présent. Bref, Houellebecq est un écrivain qui ne laisse pas indifférent. Tant mieux !!!

 

 

Le petit + de collectif Polar

Demain soir sur France 2, l’émission Stupéfiant consacrera une grand partie de sa programmation à Michel Houellebecq.

Et  nous devrions nous y retrouver on vous explique pourquoi ICI

16 réflexions sur “Les particules élémentaires de Michel Houellebecq

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s