Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (23)

Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (23)

Bonjour, merci d’avoir accepté cette invitation. Je vous laisse vous présenter.

Bonjour, je m’appelle Josey Kowalsky et je suis le petit fils d’un immigré polonais qui est venu s’installer sur les bords du bassin d’Arcachon il y a de ça plusieurs années. Jusqu’en 2004 je possédais une petite concession automobile à Mérignac, tout proche de Bordeaux, mais depuis la disparition de ma femme et de ma fille je vis caché.

Caché ? C’est en rapport avec votre caractère ?

Je suis d’un naturel solitaire, très peu enclin aux grands bavardages…

Mehdy Brunet a mis longtemps avant de raconter votre histoire ?

Cela fait plus trois ans qu’il me traîne et j’ai bien senti lors de l’histoire qu’il vient de terminer qu’il cherchait à tourner une page avec moi, si vous me permettez l’expression, mais lors de notre dernière discussion j’ai vu une petite lumière briller dans ses yeux, elle voulait dire «tiens-toi prêt».

Trois ans est une longue période, sans risquer le dédoublement de personnalité, il a dû mettre une grande part de lui dans ce que vous êtes devenu…

…et c’est pour ça qu’il ne peut se résoudre à me laisser de côté.

Tiens-toi prêt…

Votre relation me semble être un mélange. Comme si vous lui en vouliez ?

À lui, non…mais à l’enfoiré qui a pris sa place et l’a obligé à porter ce masque de colère pendant des années, beaucoup, car celui-là m’a fait perdre des êtres chers. Notre rencontre a contribué et contribue encore à faire tomber ce masque, alors comment pourrais-je lui en vouloir.

Si vous deviez lui poser une question, quelle serait-elle ?

Pourquoi dresses-tu encore autant de barrières à cette personnalité que la plume a fait naître, ta « vraie » personnalité ?

Plus légèrement, comment vous occupez votre temps libre désormais ?

Je ne peux pas répondre à cette question, sinon il me faudrait fuir à nouveau. Mais pour les curieux, vous le saurez bientôt.

Cela pourrait servir de conclusion. Un dernier mot ?

Ne bridez pas votre imaginaire, laissez s’exprimer le prédateur !

3 réflexions sur “Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (23)

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s