Nuit et Polar

La Nuit et le Polar

par Ophélie et Geneviève

Alors que les jours grandissent, que le jour se fait plus long que la nuit,

c’est  justement de la nuit dans la polar que nous allons parler.

Mais chut pas de bruit, nous risquons de réveiller le commun des mortels !

Quand vient la nuit… la vie se métamorphose, le rythme change, la perception est bouleversée, entre attirance et crainte.

Voilà pourquoi J’ai toujours aimé la nuit !

Souvent  la nuit est associé aux ténèbres, à l’inconnu voire au danger.

C’est sans doute pas pour rien que nombre de romans policiers contiennent le nom « Nuit» dans leur titre.

Dans l’inconscient collectif dés que l’on évoque la nuit, on pense tout du suite aux romans policiers. Allez savoir pourquoi. Peut-être, parce que la nuit tous les chats sont gris et que minuit est l’heure du crime.

On trouve de nombreux proverbes dans toutes les civilisations qui  associent la nuit et le mal.

« Gens de bien aiment le jour, et les méchants la nuit ». Proverbe français de la fin du 19e siècle.

« La nuit est le jour des méchants », nous dit un proverbe turc.

Et les méchants, on les retrouve dans le polar. Dans cette littérature misérabiliste qui fut considérée comme la littérature populaire. Celle qui nous donne des cauchemars, celle de nos nuits blanches.

Aussi moi l’insomniaque qui lit du polar, j’aime les angoisses qu’il me procure.

Ces ténèbres sont empreintes de mystère. La nuit autour de nous est énigmatique.

La nuit, les instincts sont réveillés. La pénombre recouvre tout ; et autour de nous tout n’est que confusion et chimère.

La nuit noire, propice à la littérature noire.

Vous avez sans doute remarqué que le nom de notre blog associe deux termes bien sombre: polar et nuit…
Mais savez vous pourquoi?
Non pas que nous soyons noctambules, certaines sont insomniaques certes mais pour autant nous ne vivons pas la nuit!
Vous êtes vous demandez pourquoi cette association était récurrente?

Il existe d’ailleurs de nombreux titres de polars contenant le mot « nuit »:
« Nuit » de Bernard Minier
« La nuit n’est jamais complète » de Niko Tackian
« La nuit du renard » de Mary Higgins Clark
« Papillon de nuit » de R.J Ellory etc….

la question est posée! Mais avant de vous livrer mon avis, petit voyage dans le temps.

Le mot « polar » est une expression familière qui désigne aujourd’hui une œuvre de fiction à thème policier. Le terme apparaît en France dans les années 70 et désigne dans un premier temps les films policiers (en argot bien sûr). Il s’étendra ensuite à la littérature pour n’être plus utilisé que dans ce domaine et quasiment plus pour le cinéma.
Mais savez vous quel est le premier roman policier de l’Histoire?
Je sais, je sais, je pose beaucoup de questions aujourd’hui, mais c’est justement en me les posant que j’ai trouvé ces quelques informations
intéressantes:
Certains considèrent Œdipe Roi de Sophocle (495-406 avant JC) comme l’ancêtre de nos polars. Œdipe enquête pour retrouver l’assassin du roi Laïos, et vous connaissez comme moi le dénouement: Œdipe découvrira qu’il est lui même l’assassin et que Laïos n’était autre son père.
Pourtant, nombreux sont les détracteurs à cette idée.

En effet, peut-on parler de roman policier bien avant la création de la police, ou encore peut-on cantonner le genre « noir »
à une simple enquête? Il est évident que non! Le polar c’est une enquête mais c’est aussi une ambiance, un climat, une tension dramatique, des personnages marquant…
Au final, la majorité des spécialistes retiennent Le double assassinat de la rue Morgue d’E.A Poe comme étant le premier polar de l’histoire de la littérature. Et j’avoue que je m’allie à cette majorité.

J’ai en horreur cette idée que le « polar » serait une sous catégorie de littérature! Le polar fait ressentir, il touche, il émeut, il nous élève aussi… Malheureusement certains ne démordent pas de leurs préjugés. Toutefois ce clivage ridicule ne m’empêche pas de déclarer chaque jour ma flamme au « noir » au travers du blog!
Tiens, voici qu’un nouveau qualificatif vient d’arriver… « noir » pour qualifier les polars… Vous entrevoyez le lien avec le deuxième terme central du blog? Mais si ne faîtes pas les timides, je sais que vous voyez où je veux en venir…
Polar-Noir-Nuit…

Nous approchons du dénouement final et du lien que je fais entre le polar et la nuit…

Le polar est qualifié de littérature « noire » parce que plus sombre, et la nuit va si bien à ce style littéraire. Je vous parlais d’ambiance tout à l’heure, et bien nous sommes en plein dedans! Les ambiances polars nous ramènent souvent à des côtés sombres, des peurs, des angoisses, parfois même du glauque, du gore… bref des choses très sombres comme le sont les nuits. Le rapport ne se fait pas que dans la couleur, c’est un ensemble. Qui n’a jamais lu un bon roman noir éclairé d’un simple chevet pour se mettre un peu plus dans l’ambiance?
Il est évident que le « noir » se lit jour et nuit, mais l’ambiance n’est pas la même.
La nuit est vecteur de mystère et d’angoisse, et ça correspond tellement bien à nos chers polars.
Il s’agit donc d’une simple association d’idée, d’ambiance.

D’ailleurs, en farfouillant sur le net, j’ai trouvé cette citation qui, je le pense, résume tout à fait le lien entre « nuit » et littérature noire:

« La nuit, on imagine ce qu’on désire et tout paraît possible. Au grand jour, l’imagination pâlit. La nuit, on voit des choses inexistantes et on y croit. » (Robert Choquette Extrait de Moi, Pétrouchka)

Alors justement le roman noir qu’est ce que c’est :

Genre littéraire à part entière, le roman noir est né aux États-Unis  dans un pays dévasté par la crise de 29. Du caniveau surgit un nouveau héros, un détective privé dur à cuire qui laisse transparaître les failles d’un homme blessé, à la fois sensible et terriblement humain. Il évolue dans un univers noir,  dans une société corrompue où l’argent et les truands font la loi.
Ce nouveau style, mêlant whisky, dollars, meurtres et belles pépées a nourri les auteurs du néo-polar et de tous les films et séries qui fleurissent aujourd’hui sur nos écrans.

Et c’est justement une sélection de romans noirs et de romans policiers où la nuit est prégnante que nous allons vous proposer.

 

Retrouvez Ici la sélection de 120 titres : nuit et polar

Presque 120 titres dans cette sélection mais c’est certain vous devez en connaître d’autres !

Alors n’hésitez à les citez en commentaire.

Belle soirée mes polardeux.

J’ai pas osé vous dire bonne nuit. (hahaha)

 

 

14 réflexions sur “Nuit et Polar

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s