Petit déjeuner chez Gallimard : Rencontre avec Roberto Saviano

Petit déjeuner chez Gallimard

du 8.octobre.18 

Rencontre avec Roberto Saviano

par Maud

Au vu de ce qu’allait être mon premier week-end d’Octobre 2018, j’avais anticipé et fais en sorte de ne pas travailler le lundi 8.

Donc, lorsque par le biais de la  Masse Critique Babélio, il m’est proposé de lire Piranhas de Roberto Saviano et d’assister au petit déjeuner qui aurait lieu ce fameux lundi, je me suis empressée d’accepter.

Avec Delphine, nous avions lu ce livre qui nous a profondément touchées et marquées. Nous découvrions l’auteur par cette lecture.

Donc, lundi 8 Octobre 2018, 8H45, nous voici devant la porte de la prestigieuse maison d’édition Gallimard.

Nous sommes introduits dans une salle donnant sur le jardin, un café nous est remis.

Le cadre nous fait momentanément oublier la fouille très poussée de nos affaires lors de notre arrivée.

En effet, l’auteur est non seulement menacé de mort dans son pays, l’Italie, mais aussi dans toute l’Europe, c’est donc sous haute surveillance que la conférence va pouvoir se dérouler.

Après le feu vert du service de sécurité, Roberto Saviano arrive dans la salle, accompagné de son attaché de presse italien, de son traducteur et d’un représentant de chez Gallimard.

Nous sommes autant impressionnées par le cadre, l’accueil, le dispositif de sécurité, que par le fait d’être les seules lectrices au milieu de cette assemblée de journalistes, libraires et professionnels de l’édition.

Roberto Saviano, nous parle de son parcours, de son enfance, il assiste à sa première fusillade dans les rues à l’âge de 13 ans, il en restera marqué. Il a écrit deux livres précédemment qui ont eu pour but de dénoncer. La montée de violence des plus jeunes, alerte l’auteur. La moyenne d’âge de ces personnages dans Piranhas ont 12 ou 13 ans à peine.

Il relate comment il s’y est pris pour se documenter, avoir ses entrées dans le Milieu et réaliser un livre proche de la réalité. Je suis à la fois fascinée et révoltée par ses propos. La manière dont il souhaite mener son combat, malgré les menaces qui pèsent sur lui et sa famille.

Nous arrivons au temps des questions, alors c’est la partie qui m’a le moins emballée, nous étions les deux seules à avoir lu le livre. Beaucoup de questions posées, les réponses se trouvaient dans le livre et certains journalistes ont essayer de le faire comparer ses œuvres, ce qu’il na pas forcément apprécié, car pour lui à chaque livre, une histoire, un combat, une levée d’interrogation. Donc la partie questions-réponses ne s’éternise pas.

Aucune photo prise avec l’auteur pour des questions de sécurité évidentes, mais selon un protocole organisé, nous avons pu l’approcher, lui faire dédicacer notre livre et échanger quelques mots car il parle très bien français.

C’est à la fois heureuses d’avoir participer à cet événement et glacées par cette conférence qui nous a transportées dans une sphère inconnue que nous quittons la maison d’édition Gallimard.

Dans la semaine qui a suivi j’ai commandé les deux autres livres de l’auteur. Je m’y plongerai prochainement.

Je renouvelle mes remerciements à Babélio et aux éditions Gallimard de nous avoir permis d’assister à cette matinée qui restera très longtemps dans ma mémoire.

8 réflexions sur “Petit déjeuner chez Gallimard : Rencontre avec Roberto Saviano

  1. Ton article arrive à pic, Maud ! Revoilà Roberto Saviano sous les feux de l’actu. Suis très choquée par le fait qu’aucun journaliste n’ait lu son livre avant la conférence de presse. Quand même ! Quel amateurisme !!

    Aimé par 2 personnes

    • Je sais le livre etait en avant premiere aux qdp… pas pu l acheter car je n ai pas lu les 2 livres que j ai déjà. Et oui defi oblige… oui du coup les 3/4 des questions etaient agacantes et ont aussi agacé l auteur czr beaucoup voulait etablir la comparaison avec Gomora…

      Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s