La dernière chasse de Jean-Christophe Grangé

Le livre: La dernière chasse de Jean-Christophe Grangé. Paru le 10 avril 2019 aux éditions Albin Michel.22€90; 416 pages; 15 x 22,5 cm.
 
4ème de couverture:

En Forêt noire, la dernière chasse a commencé …
Et quand l’hallali sonnera, la bête immonde ne sera pas celle qu’on croit.

Résumé :
Le corps de Jürgen von Geyersberg, riche héritier de Souabe, est retrouvé décapité et castré. Saisis de l’affaire, le commandant Pierre Niémas et Ivana Bogdanovic, électron libre de la PJ, remontant la piste de la Pirsch, une chasse mystérieuse, multiplient les rencontres étranges qui les conduisent jusqu’aux Chasseurs noirs, un bataillon de criminels enrôlés par Himmler pour traquer les Juifs.
L’auteur: Auteur de reportages d’aventures et de reportages scientifiques, il collabore avec la presse française et étrangère. Parmi ses reportages les plus importants, on compte Nomades (série de six reportages sur les derniers peuples nomades dans le monde) Les Seigneurs des îles (série sur les milliardaires qui ont choisi de vivre sur une île), Le Trésor de Prusse (découverte des partitions originales des plus grands musiciens allemands, cachées dans un monastère polonais par les Nazis ) L’Homme bionique (plongée dans les systèmes informatiques intégrés au corps humain) ou encore Pharaons Noirs, retour vers le passé (premier reportage numérique qui reconstruit les mystérieuses pyramides de la civilisation koushite).
Jean-Christophe Grangé est également scénariste pour le cinéma.La dernière chasse est son quatorzième roman.
Extrait:
« Quand on l’avait repêché dans le torrent, ouvert de bas en haut, exsangue, il était rempli de flotte comme une outre de trappeur. A ce moment là, il était encore conscient – conscient de quoi, on se le demande.
Dans l’ambulance, il avait sombré dans le coma. Deux semaines étaient passées ainsi. Deux semaines de néant avant qu’une lumière s’allume au fond de son cerveau. Un puits laiteux d’où jaillissaient des objets vagues, des créatures informes, des bribes de vie… A ce stade c’était l’idée du sperme qui prédominait. »
 

Le OFF de OPH

La dernière chasse de JC Grangé

Choc. Surexcitation. Tel était mon état après trois pages de lecture. Jean-Christophe Grangé nous fait une belle surprise en ouverture de ce nouveau roman.

Direction l’Allemagne et la forêt noire pour une partie de chasse… La dernière chasse…

Une chasse qui nous entraîne dans 416 pages de traque.

Le corps de l’héritier d’un grand groupe industriel Allemand est retrouvé dans une forêt Alsacienne. Nu, la dépouille présente les caractéristiques de la mise à mort par la pirsch. Une technique de chasse dont le défunt était un adepte.

Mais qui chasse l’autre?

La coopération franco-allemande s’impose. Ivana, jeune officier de police française, et son mentor se rendent en Forêt Noire pour faire la lumière sur cette affaire…

Jean-Christophe Grangé exploite tout ce qui touche au domaine de la chasse ,allant jusqu’à comparer le « sport », à la chasse qu’engage les forces de l’ordre contre les criminels. Dans les deux cas, le flair étant un atout majeur à la capture de la proie… La notion de traque est omniprésente dans le roman, de même que la chasse en général. Jean-Christophe Grangé exploite tous les aspects de cette activité: les différentes techniques, le vocabulaire… Rien n’échappe à la plume de l’auteur au point de s’attendre à retentir le générique de « chasse, pêche et tradition ». Vous l’aurez compris, c’est parfois un poil too much.

Outre ce « sport », Jean-Christophe Grangé met en scène les chasseurs noirs. Un groupe de « militaires » nazis composé de repris de justice, de braconniers… Dont la cruauté n’a aucune limite. Sur cet aspect, l’apport culturel est très intéressant.

Il travaille également les aspects de l’inné et de l’acquis, sans pour autant développer complètement le sujet

Il joue également sur les côtés sombres de l’Allemagne et la réputation de ses habitants quant à leur côté rigide, dur.

Côté style, on retrouve Jean-Christophe Grangé. Pas de surprise si ce n’est quelques apports poétiques dans certaines comparaisons. Le rythme est présent, et même si la chasse et la forêt étouffent, l’intrigue est prenante et sa résolution pas si évidente.

La dernière chasse n’est pas le meilleur roman de Jean-Christophe Grangé. Il m’a manqué sa touche, son identité, qui ici ne ressort que par son personnage central que je vous laisse découvrir pour ne pas gâcher la surprise. Il évoque de nouveau le milieu SM, et même s’il n’intervient qu’en parenthèse, j’ai eu du mal à en comprendre l’intérêt. Aucune valeur ajoutée sur l’intrigue ou dans la construction des personnages. Un aspect dont la pertinence est discutable.

Vous l’aurez compris, ce dernier roman de l’auteur ne m’a pas emballé. Si les premières pages me sont apparues très prometteuses, le soufflet est malheureusement trop vite retombé. Attention, je ne qualifie pas le roman de mauvais thriller ou de lecture manquée… Mais après ce qu’a pu nous offrir Mr Grangé, et au regard des premières pages, j’attendais plus… j’attendais mieux. Il n’en reste pas moins que la dernière chasse n’a pas été une lecture désagréable. je me suis laissée portée, tout simplement.

10 réflexions sur “La dernière chasse de Jean-Christophe Grangé

  1. Si on n’a encore jamais lu cet auteur mais qu’on veut le découvrir, est-ce que ça peut être sympa de commencer par celui-ci (qui me paraît quand même assez tentant) ou vaut-il mieux laisser tomber et en lire d’autres ? J’ai l’impression, d’après la chronique, que pour moi, novice de cet auteur, ça peut être bien à lire.

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s