Martine Nougué à l’honneur # 22 – avril 2019

Martine Nougué à l’honneur # 22 – avril 2019

En ce mois d’avril c’est Martine Nougué que j’ai décidé de mettre en avant.

Mais avant de vous expliquer pourquoi c’est Martine qui poursuit cette nouvelle rubrique sur notre blog, je vous en rappelle le principe.

L’idée est que chaque mois, on se fasse découvrir un auteur qui nous tient à cœur. Étant tous des lecteurs d’horizons différents, cela permet aux uns et aux autres d’explorer d’autres univers qui nous tentent ! Pour participer, rien de plus simple :
  • une photo de l’auteur
  • une bref biographie de lui
  • Et enfin, deux ou trois livres que vous avez aimés et pourquoi !
Pour participer, vous n’avez plus qu’à me laisser un commentaire avec le lien vers votre article et je l’ajouterai au mien 🙂 Alors à vos claviers !

Mais revenant à notre auteur à l’honneur

Martine Nougué

Pourquoi je vous parle de cet auteur

 Je découvrais en janvier 2015 un nouvel auteur, une nouvelle autrice. Je ne suis jetée sur son son premier roman. Ce polar m’a tout de suite plu. Un coup de cœur immédiat.

Aussi ai-je eu l’idée de l’inviter pour un apéro polar. J’ai aimé le style Nougué, cette façon de jouer avec les mots, ce goût des mots. Et ces pointes d’humour dans son roman qui pourtant tendait vers le noir. Tout cela n’était pas sans me rappeler l’énorme coup de coeur que j’avais eu pour un certain Nicolas Lebel. Voilà comment ces deux là se sont retrouver assis à mes cotés à la bibliothèque.

Sa Biographie

Née en 1957, Martine Nougué a vécu ses premières années en Afrique, au Cameroun et, depuis, n’a plus cessé de voyager, à la découverte des cultures du monde…

Après des études de sciences politiques et de sociologie, elle a mené sa carrière en entreprise, dans le conseil et la communication.

Passionnée par l’observation de ses contemporains et celle de l’évolution des sociétés, Martine Nougué voyage, rencontre, écrit…

Elle a vécu entre Paris et son village du Languedoc où elle s’investit dans la promotion du livre et de la lecture.

A la retraite maintenant mais toujours passionnée par le monde tel qu’il va, et les gens tels qu’ils sont, Martine Nougué continue d’observer son époque depuis sa «planque», son village languedocien au milieu des vignes du côté de la lagune de Thau.
Elle publie deux romans aux Editions du Caïman, Les Belges reconnaissants et Le vrai du faux, et même le pire.

 

Sa Bibliographie.

Retrouvez ci-dessous mes petits avis sur les 2 polars de Martine.

Les belges reconnaissants

 

Les Belges reconnaissants

Castellac était un village apparemment tranquille jusqu’au jour où son maire est retrouvé raide mort dans la garrigue. Pénélope Cissé, officier de police du commissariat de Sète, va devoir fouiller dans le passé trouble du village pour retrouver l’assassin de Monsieur le Maire. Elle va être confrontée à quelques habitants pittoresques mais pas toujours très coopérants, protégeant leurs petits secrets et peu amènes à l’égard de ces « étrangers », les nouveaux habitants venus du Nord, ou de cette flic africaine qui fouine dans leurs histoires.

« José Vidal s’assura que le lieutenant Cissé avait bien quitté la mairie avant de décrocher son téléphone.
– Allo ? … Roger ?
– Oui, c ‘est moi ! Tu l’as vue ? … Alors ?
– Bon, c’est vrai qu’elle est canon. Mais putain, j’ai l’impression qu’elle va pas tarder à nous casser les couilles, celle-là aussi !
– Ben normal, c ‘est une gonzesse ! – Ouais… En attendant, t’appelles les gars : mercredi soir on était tous à la grange de Francis. Soirée chasse. Compris ?
– Compris ! Et sinon, elle t’a dit quoi ?
– Pas grand-chose. Elle pose des questions. Encore une fouineuse !
– Ben normal, c’est un flic ! »

 

Le vrai du faux et même pire

La Pointe, un quartier pittoresque de Sète, petit port sur le bassin de Thau. Trois figures locales pas très recommandables ont disparu et la gendarmerie relie ces disparitions aux vols et trafics de coquillages qui se multiplient sur la lagune. Ce n’est pas l’avis de Marceline, vieille militante éco-féministe, qui oriente l’opinion sur les événements pour le moins bizarres qui surviennent depuis quelques temps dans le coin : morts suspectes d’animaux, pluies de pelotes de filaments, odeurs pestilentielles certains jours…

Qui empoisonne La Pointe, et à quelles fins ? Qui tue sur le bassin et pourquoi ? L’opinion s’enflamme, la rumeur court et la psychose s’installe : des savants fous, des services secrets, des sociétés occultes ?

Le capitaine Pénélope Cissé, chargée de l’enquête, va chercher à démêler le vrai du faux…

– T’es cette flic amie de Luigi, hein ? La mère de la petite Noire ? Viens à l’intérieur, y fait plus frais, y’a moins de monde et j’ai à te causer, lui lança-t-elle sans plus de formalités.

– Vous semblez être chez vous, ici ? constata la policière.

– Oui. Je suis partout chez moi, à La Pointe. Et d’ici, dans ce bar, je veille au grain… T’en veux ? lui demanda-telle en saisissant la bouteille.

– Qu’est-ce que c’est ?

– Tisane de thym. Avec du citron. C’est bon pour les bronches, et c’est bon tout court…. Bon, on va pas se tourner autour pendant vingt ans, reprit Marceline après avoir rempli les verres et commencé à se rouler une cigarette. Je sais que tu recherches les trois types qu’ont disparu, Luigi me l’a dit.

– Pas tout à fait, non… Je me renseigne juste. On n’a pas ouvert d’enquête : il n’y a ni plainte ni signalement de disparition.

– Ben y’en aura pas. Et c’est pas plus mal

Voilà vous savez tout ce que je sais sur Martine Nougué.

J’espère avoir réussi à vous donner envie de la découvrir et surtout de la lire.

Maintenant c’est à vous de jouer.😂🤣😂

 

Et si vous voulez retrouver l’apéro polar avec Nicolas et Martine c’est ICI et et Ici encore

16 réflexions sur “Martine Nougué à l’honneur # 22 – avril 2019

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s