Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (33)

Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (33)

Salut Bill, content de vous avoir ici. Même si je commence à en avoir rencontré quelques-uns, je trouve toujours ça extra de pouvoir discuter avec un personnage de roman. Vous vous présentez ?

Bonjour Nick, vrai ! Plutôt rare. Je m’appelle Bill. Bill Wendal. Je suis né il y a une bonne trentaine d’années dans les Hamptons sur la côte est des États-Unis. Pas grand-chose à dire de plus, si ce n’est que ma mère a essayé de me donner une chance en m’élevant dans ce beau coin… Elle avait juste oublié qu’on vivait dans une caravane améliorée, qu’elle faisait des ménages, et que les gosses ne sont pas des anges ! Pas grand-chose d’autre à dire… Enfin jusqu’à ce que ce reportage passe à la télévision. Sans ça, je pense que je n’aurais jamais cherché une oreille pour raconter mon histoire. C’est juste qu’il n’y avait pas grand-chose à dire vous voyez… Après l’interview ça a été différent. Tout est remonté d’un coup, ça m’a fait mal, j’ai compris… J’avais… comment dit-on déjà ? Occulté c’est ça ? Oui, c’est ça merci. Et puis comme je vous ai dit, tout m’est revenu, et là, j’ai vu rouge !

Cette colère, c’est un de vos traits de caractère prépondérant ?

Prépondérant ? Vous pouvez préciser… C’est que je suis pas allé beaucoup à l’école voyez ? Je connais pas tous les mots… Ah, ok merci, c’est plus simple comme ça. Eh bien… Ça peut paraître fou, mais… Je suis plutôt calme, voyez. Du genre à me balader, à profiter de ce qui m’entoure… Gamin j’adorais longer le lac marin en rentrant à la maison. Sentir l’odeur saline des embruns… C’est chouette ça non, comme phrase ? Vous la mettrez dans votre interview ? Regarder les couleurs qui changent, la mer qui danse… Oui c’est ça, merci M’sieur Gardel, contemplatif. J’aime bien ce mot, je vais essayer de m’en souvenir… C’est un mot calme. J’aime les mots calmes. Et puis je suis sensible, ça, je sais le dire. Mais… personne ne l’a vu, parce que tout le monde s’en moque !

 

Ça l’a surpris, c’était tellement violent.

Vous êtes restés combien de temps dans la tête de Loseus ?

Ça, y’a personne pour répondre. C’est moi qui suis venu vers lui. Il y a eu ce flash télé et puis… Fallait que je trouve un canal pour que mon histoire rentre dans une tête, pour que quelqu’un la raconte. C’est tombé sur Loseus… mais ça aurait pu être n’importe lequel d’entre vous. C’est moi qui suis tombé sur lui. Il était là, ouvert, disponible, la brèche était entrouverte… Je m’y suis engouffré pour lui ai balancer ce que j’étais en train de faire. Ça l’a surpris, c’était tellement violent. Je l’ai vu prendre un calepin pour noter… Et puis après il était bien à l’écoute, alors il a tendu l’oreille, impatient qu’il était de savoir pourquoi j’avais fait ça !

Et vous vous retrouvez dans sa personnalité ? Peut-être qu’il se retrouve en vous ?

Je ne le connais pas, pour moi Loseus c’était juste un canal pour que mon histoire soit connue… Demandez-lui ! C’est mon histoire, peut-être qu’il s’est ouvert parce que ça le touchait, allez savoir ! C’est sûrement pas un hasard si c’est tombé sur lui.

Même s’il n’est qu’un vecteur, vous n’êtes pas épargné. Ça ne remue pas votre douleur ce passage à l’écrit ?

Je crois que c’est lui qui a été mal… Il était dans un sale état en écrivant ce que je lui racontais. Sûr qu’il a morflé !!!

Et une fois l’histoire finie, comment vous avez géré « l’après » ? Qu’est devenue votre existence ?

La mienne est terminée. J’imagine qu’un autre est allé à sa rencontre depuis, pour lui raconter la sienne.

Peut-être qu’il est temps de lui poser une question alors ?

Pourquoi tu as ce canal qui s’ouvre ? Oui, c’est ça ! Pourquoi des gens peuvent te raconter des histoires ?

C’est effectivement la question qui se pose… Un mot pour conclure ?

C’est mon histoire ! Elle est pas belle, mais c’est la mienne… Ce que j’ai fait est impardonnable, mais je voulais que les gens comprennent. Je voulais qu’ils sachent. Maintenant, c’est fait !

4 réflexions sur “Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (33)

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s