Si vulnérable de Simo Hiltunen

Le livre : Si vulnérable de Simo Hiltunen. Traduit du finnois par Anne Colin du Terrail. Paru le 8 février 2018 chez Fleuve éditions dans la collection Fleuve Noir. 21€90 ; (587 p.) ; 21 x 14 cm
4e de couv : 

La famille Virtanen est unie, bien sous tous rapports. Les parents ont un emploi stable, leurs deux filles mènent une scolarité brillante. Ils sont sociables, serviables, avenants. Tous leurs voisins s’accordent à te dire. Pourtant, un jour, le père tue ses enfants, puis son épouse, avant de se donner la mort.

Pour Lauri Kivi, chroniqueur judiciaire dans l’un des plus grands quotidiens d’Helsinki, cette tragédie n’est pas sans en rappeler d’autres de même nature. Il décide d’investiguer. Il étudie les cas, traque les similitudes, interroge sans relâche et découvre enfin que sous leur aspect lisse, ces familles cachaient aux yeux de tous de terribles drames. Enfant, Lauri lui-même a été marqué par la violence de son père et cette enquête réveille ses démons intérieurs. Pire, des rapports troublants semblent le lier à l’une des victimes.

Et si ces tueries familiales n’étaient pas le résultat d’une soudaine folie meurtrière mais le fait d’un tueur en série ?

L’auteur : Simo Hiltunen, reporter, est né en Finlande en 1977. Si vulnérable est son premier roman, inspiré de faits divers qui se sont produits dans son pays.
Extrait :
Depuis les meurtres de Toivola, et même les précédents, il éprouvait du respect pour les familles. Bien qu’il ait souffert de la sienne dans son enfance. Les familles étaient faites pour résister. Pas à tout et à n’importe quoi, mais à l’éclatement. Avoir perdu sa femme et sa fille lui pesait, même s’il n’avait pas eu d’autre choix. Il se refuser à saper les fondations d’une seule famille de plus. L’adultère était véniel et banal au regard d’un meurtre, mais on ne pouvait pas justifier ses mauvaises actions par des comparaisons. Et tenait-il vraiment à revoir une femme qui était tellement trop qu’elle le conduisait au bord du gouffre ?

La chronique jubilatoire de Dany

 

Si vulnérable de Simo Hiltunen

Tout y est : enfance maltraitée, paternité contrariée, violences conjugales, hémoglobine, méprises policières, journalisme d’investigation, des enfants cassés qui veulent rebondir et sont rattrapés par leur passé, des amours de jeunesse bafouées et retrouvées, une belle bande de rescapés de la vie, souvent malgré eux. Tout est très dense dans un univers finlandais que l’on rencontre rarement dans les polars nordiques. Certes un polar nordique sans alcool ne serait pas un polar nordique … et un phénomène angoissant : le familicide !

L’auteure manie à souhait les fausses pistes où le lecteur s’engouffre légitimement tellement l’intrigue est menée avec brio.

Enfin, on reproche souvent que les intrigues de romans noirs se terminent trop abruptement. Là, bien au contraire, Simo Hiltunen prend soin de terminer l’histoire de chaque personnage, fut-il secondaire. C’est assez rare pour le souligner. J’ai aimé !

Lu en numérique 15€99

27 réflexions sur “Si vulnérable de Simo Hiltunen

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s