Colère Noire de Jacques Saussey

Les auteurs de Saint Maur en Poche 2019.

2 avis pour le prix d’1

Le livre : Colère Noire de Jacques Saussey. Préface de Franck Thilliez. Paru le 12 janvier 2017 chez French Pulp. 8€50. (526 p.) ; 18 x 11 cm

1er édition le 3 janvier 2013 chez Les Nouveaux Auteurs. 

4e de couv :

Colère noire

Un industriel est retrouvé mort dans sa baignoire et les premiers éléments accréditent la thèse du suicide. Mais pour le capitaine Daniel Magne, il s’agit d’un meurtre. Reste à trouver le coupable, et c’est le début d’un jeu de domino mortel qui se met en place. Chaque suspect devient victime et les morts se succèdent.

De Paris à New York en passant par l’Afrique du Sud, l’enquête s’annonce pleine de rebondissements et truffée de périls pour Magne et sa coéquipière Lisa Heslin.

Les milliardaires véreux se suicident-ils le dimanche ? La première enquête d’un duo qui a déjà séduit le public à huit reprises.

L’auteur : Depuis la parution de son premier livre (De sinistre mémoire, 2010) Jacques Saussey (1961) a publié une dizaine de romans, tous salués par la critique et acclamés par le public. Intrigues fouillées et personnages ciselés sont la marque de fabrique de cet orfèvre du genre, qui s’impose comme la relève du polar à la française.

 

Extrait 1:
Les absences de Daniel étaient de plus en plus fréquentes, de plus en plus longues, et elle avait fini par acquérir la certitude qu’il y avait une autre femme dans sa vie. Depuis quelques mois, il ne venait même plus se coucher en rentrant. Leur couple, chaque jour un peu plus que le précédent, devenait insidieusement une coquille vide, sans âme ni élan. Quant aux étreintes passionnelles, elles appartenaient désormais au passé, abandonnées quelque part sur le bord de la route, et il lui avait fallu un petit peu trop de temps pour s’en rendre compte. Elle réalisait qu’elle était en train de perdre son mari, et elle ne savait pas comment cela était arrivé.

Les petits mot de Flo

Embarquement pour une enquête finalement plus complexe que les premières pages ne vont le laisser paraître. Car, sans spoiler l’intrigue, le suicide de Serge Taillard, magnat industriel n’en est évidemment pas un. Les investigations du Capitaine Magne et son équipe vont les emmener de Paris à Sens, du continent américain jusqu’à l’Afrique du Sud. Et les morts vont s’enchainer, reliés entre eux par de sombres mobiles.

Si vous aimez les romans policiers bien écrits, avec de l’action, des personnages principaux attachants qui vont aller en s’étoffant, vous devriez aimer ce livre et n’aurez qu’une envie, retrouver le capitaine Magne et son « créateur » !

 

 

Extrait 2 :
Il sortit son portable et allait appeler le commissaire lorsque ses yeux se posèrent sur le téléphone de Taillard. Les traces de poudre étaient effacées. De son doigt ganté, Magne appuya sur la touche bis, et un numéro s’égrena, puis la sonnerie retentit au loin. Au bout de quelques minutes, un répondeur se mit en marche :
« Vous êtes bien chez Alain Marceau. Laissez votre message. Merci » Clic
– Quel abruti! dit Magne en reposant le combiné sur le socle. 
Ce crétin n’avait pas pu s’empêcher d’appeler chez lui. Impossible, dès lors, de connaitre la destination du dernier appel passé par Taillard.
Marceau venait de lui déposer sa première boulette ….

La chronique jubilatoire de Dany

Franck Thilliez dit de ce roman : un vrai coup de coeur ! et de l’auteur « un nouveau talent est né dans le polar » de quoi donner envie … C’est comme ça que j’ai découvert « Colère noire ».
Un bon thriller avec tous les ingrédients tels que le flic un peu alcoolo, en rupture avec son épouse qui enquête avec son équipe en province, sur un assassinat aux ramifications politico-économiques. Une éième description du 36 au moment où il défraie la chronique de la vraie vie. L’auteur nous tient en haleine jusqu’à la fin quoique son escapade à New York n’était pas à mon sens nécessaire. On y apprend aussi beaucoup sur le tir à l’arc et les chasses de luxe en Afrique du Sud.
Ça donne envie d’aller plus loin avec cet auteur !

14 réflexions sur “Colère Noire de Jacques Saussey

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s