Les voleurs du temps : thriller de Corinne Martel

Les voleurs du temps : thriller de Corinne Martel. Paru le 15 février 2019 chez Eaux Troubles dans la collection Eaux Troubles Poche. 7€,50 ; (344 p.) ; 17 x 11 cm.
4e de couv :
« Qui suis-je ?
Le justicier des voleurs du temps. Les dettes doivent se payer, je vais ajouter les intérêts du temps passé, du temps figé. Aujourd’hui, c’est le jour premier pour les gens assassinés ! Enfin ! Ils seront combien jusqu’à samedi ? Vous avez envie de le savoir ? Oui ? Non ?
Les deux, je crois. Oui, le nombre de morts vous excite, vous tient en haleine. Non, vous aimez être surpris au détour des pages. Un indice, alors.
Ils vont avoir peur, ils vont naviguer dans d’atroces douleurs, des pages à venir pour décrire l’horreur. La détermination, la vengeance, la punition… la mort pour ultime destination.
Chloé est partie avec un grand sac. Regardez dedans. Vous les voyez ? Le marteau, le club de golf : les cordes en chanvre, l’appareil gris ; l’urne, le formol, les gants, le déguisement, je sais comment elle va les utiliser. On se retrouve vite… »
« Un roman choc, hors du commun qui vous transporte dans un univers sombre et déstabilisant. Les personnages vous percutent en pleine face et l’histoire vous subjugue tant par sa force que par sa noirceur. À lire d’une traite, c’est bouleversant. »
Pépita Sonatine, Librairie Lacoste, Mont-de-Marsan
L’auteur : Née en octobre 1969. Corinne Martel a toujours vécu en région parisienne, avant de s’installer à Toulouse. Elle est chef d’entreprise dans l’univers du jeu vidéo depuis 10 ans. Auparavant directrice des achats dans la grande distribution. Elle profite de son temps libre pour écrire.
Extraits :
“Qui suis-je ?
Nous répondrons ensemble à cette question, mais pas tout de suite.
Avant, vous allez me prendre, me toucher, me reposer, peut-être même me sentir,
me caresser de longs moments, de longues heures pas loin de la ligne de flottaison
de votre cœur.
Les artères irrigueront votre âme par torrents de sentiments.
Je ne serai jamais bien loin de vous, je vous le promets, mais il faut aussi me faire
une promesse !
Ne me rangez pas, ne me fermez pas, ne me jugez pas sans être allé jusqu’au mot
“fin”.
…/…
L’addition
Quel est le prix à payer pour les rêves brisés ?
Quelle est la peine pour les violeurs d’âme?
A-t-on le droit de toucher des enfants,
Pour assouvir le plaisir des grands ?
Emmurée vivants dans le bitume de la honte
Vous avez choisi nous avons agi !
L’addition et de trois morts, et de deux vies brisées.
Je vous laisse payer. Moi, je vais nous venger !”.

 

Le ressenti de Jean-Paul

Les voleurs du temps de Corinne Martel.

 

Bonjour à toutes et à tous…
Au le cinéma, il y a les blockbusters où l’on en prend plein les yeux, et il y a le
cinéma d’auteur pour les passionnés, les amoureux, ceux qui ont besoin d’être
touchés en plein cœur…
Les voleurs du temps s’adresse à eux !
Le thème, le style poétique, le violence l’histoire. Tout était là pour me
déstabiliser par rapport à mes lectures habituelles…
E. L. James, peut ranger “ses jouets” et aller se rhabiller… Elle a trouvé son
maître !
Difficile de faire un retour tellement cette lecture m’a perturbée. Corinne Martel
a un vrai univers, épuré, il déroutera certains lecteurs, malgré de longues et
belles phrases descriptives, il va à l’essentiel. Ici on a de la haine pure, de la
vengeance… Mais la plume de Corinne telle une drôle de petite fée survole les
mots agilement de façon surprenante. Parfois piquante, souvent crue mais
tellement poétique…
Cette histoire d’amour glauque et incroyable m’a fait marcher en équilibre sur
un fil qui délimite difficilement le meilleur et le pire que nous avons en chacun
de nous… Eros et thanatos… Les personnages atypiques, la force des textes
font, que ce roman peut rivaliser sans problèmes aucun avec les meilleurs du
genre.
En tenant ce livre pour le lire, mes mains tremblaient, mon cœur fragile
palpitait, mon esprit se révoltait, mes yeux ont coulé…
Et quand l’auteur s’adresse directement au lecteur c’est le trouble qui
l’emporte.
Il y a de la magie chez Corinne Martel, il faudra bien la surveiller.
Merci Corinne pour les sensations que j’ai ressenties à la lecture de ce bijou
“brut” !
Ce roman, je l’ai lu en version auto-édité, mais une version en livre de poche est paru depuis février…

4 réflexions sur “Les voleurs du temps : thriller de Corinne Martel

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s