Elle le gibier de Elisa Vix

Le livre : Elle le gibier de Elisa Vix. Paru le 3 avril 2019 aux éditions du Rouergue dans la collection Rouergue Noir. 16€50. (140 p.) ; 21 x 14 cm.

4e de couv : 

Qui était Chrystal ? Quels étaient les secrets de cette jeune femme ravissante, titulaire d’un master en neurosciences et qui aurait dû faire une chercheuse comblée ? Tour à tour, ceux qui l’ont connue répondent aux questions d’un mystérieux enquêteur. Un ancien amant mais surtout les collègues qui l’ont côtoyée à Medecines, le leader international de l’information médicale, une entreprise recrutant des jeunes gens brillants et surdiplômés ne parvenant pas à trouver leur place sur le marché de l’emploi. Et chacun est confronté à sa propre part de responsabilité dans ce qui s’est passé.

D’une plume trempée dans le vitriol, Élisa Vix sonde la noirceur du monde de l’entreprise et retrace l’implacable genèse d’un fait divers.

 

L’auteur : Elisa Vix est née à Paris le 17 novembre 1967. Après une enfance sans histoire, elle entreprend (et réussit) des études vétrinaires, se marie, a 3 enfants et commence à écrire des romans policiers en 2001. Elle est la lauréate du Prix du meilleur polar francophone 2007 pour Bad Dog, la suite de La Baba-Yaga, également dans la sélection de multiples prix littéraires. Ses deux ouvrages ont bénéficié d’une adaptation télévisuelle par CAPA Drama pour France 2 qui a donné à la série le titre Tango. Quatre épisodes ont été réalisés et diffusés

 

Extrait :
Devant la DRH et une employée de Medecines, ravalant mon dégoût, j’avais donc usé de mon plus bel anglais, gommant au maximum l’accent irlandais que m’avait légué mon traître de paternel. L’essai avait été concluant puisqu’on m’avait rappelée pour un deuxième entretien.

Le post-it de Ge

Elle le gibier de Elisa Vix

Mais pourquoi ne vous ai-je pas parlé d’Elisa Vix plus tôt. Je ne saurai le dire, simplement par manque de temps sans doute.

J’ai découvert Elisa Vix il y a presque 15 ans maintenant avec les aventure du lieutenant  Thierry Sauvage, de la P.J. de Soissons. Et puis j’ai suivi de loin en loin le travail d’écriture de cette auteure, Et depuis Élisa Vix a notamment publié Ubac (2016) et Assassins d’avant (2017). deux romans, ancrés dans les questions sociales de notre époque remarquables par leur style épuré.

Car le style épuré, c’est bien le point fort de notre auteur. Une écriture concise qui va droit à l’essentiel.

D’ailleurs ici, elle nous propose un court roman, mais en 140 pages tout est dit, pas la peine d’en rajouter.

Ici elle aborde le problème du harcèlement au travail, elle dénonce les méthodes managériales de pressurisation. A chaque étage de la chaîne hiérarchique on trouve un chef, puis un petit chef harcelé par son supérieur qui lui même devient harceleur de ses subalternes.

Le monde de l’entreprise où règne le mensonge, les vexations voire l’humiliation pour faire valoir la compétition, toujours plus de rendement et où la stupidité et les mesquineries sont légions pour arriver à ses fins.

Dans ce roman choral, sous forme de témoignage, en croise une galerie de personnage tous plus crédibles les uns que les autres. Il y a là Chrystal ,bien sur notre héroïne bien malgré elle, jeune femme brillante et surdiplômée  qui a du mal a trouver sa place dans cette entreprise qui exploite ses capacités et ses compétences mais on y croise aussi Cendrine sa presque alter ego. Erwan, un collègue qui s’est fait la mâle avant de craquer pour de bon dans cette entreprise qui vous broie littéralement. Jean-Christophe le médecin du travail, Claire le médecin généraliste de Chrystal. On y rencontre aussi les proche de Chrystal; Karim son ex petit ami, Sylvie sa mère. Et puis il y a Maria, une victime elle aussi du harcèlement au travail, une victime revancharde.

Chacun va intervenir et donner son point de vue. Chacun va retracer la vie de Chrystal. Chacun se dédouanant ou au contraire culpabilisant sur ce qui a pu arriver à Chrystal.

Car vous l’aurez compris, Elisa Vix aborde ici le monde impitoyable de l’entreprise. Un monde inhumain où la personnalité de chacun est niée. Où la dévalorisation de l’estime de soi est loi. Ou brimades, abaissement et avilissement sont les maîtres mots.

« Médecines » est ce type d’entreprise bien sous tous rapport vu de l’extérieur mais qui sournoisement emploie des méthodes managériales pathogènes et pratique le harcèlement moral a tout crin. Un rouleau compresseur pour ses salarié rabaissés sans cesse, abâtardis.

Ici tout est parfaitement décrit, les offenses publiques, les camouflets, les invectives contraires jusqu’à la mortification. Le harcèlement n’a pas de limite. On prend sans rien donner, sans rien laisser.

Un roman noir, social âpre et sans concession

On sort nous aussi de cette lecture lessivé, prostré, ecoeuré. KO mais révolté et indigné. Une lecture salutaire en quelque sorte. Une lecture que je vous recommande vivement.

Et tant que je vous tiens, et sur le même sujet, je vous recommande aussi Sale temps pour les grenouilles d’Isabelle Bourdial.  Mais …Attention, avec Isabelle le burn out et harcèlement au travail n’auront plus de secret pour vous car avec ses grenouilles, elle nous offre une comédie noir et caustique sur la noirceur impitoyable du monde de l’entreprise. Elle manie l’humour et le cynisme pour démonter elle aussi les mécanismes du management de la terreur. Mais de ça je vous en reparlerez bientôt, promis.

Allez deux excellents bouquins pour le prix d’un, vous êtes gâtés aujourd’hui.

15 réflexions sur “Elle le gibier de Elisa Vix

  1. Je vais le lire, forcément ! Pour son thème mais aussi pour le bien que tu en dis. Merci pour ta chronique, Geneviève. Et merci d’oser mettre en avant ce sujet délicat, qui fâche ou rebute.

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s