Le saut du grillon de Xavier Otzi

Le livre : Le saut du grillon de Xavier Otzi. Paru le 16 mars 2019 aux Editions Luciférines. 15.50€ ; (242 p.) ; 21 x 14 cm

4ème de couverture :

« A vingt-deux ans, Sian pourrait vivre l’existence insouciante de la jeunesse bohème. Mais l’arrière-petite-fille d’Edmond Locard, le fondateur de la criminalistique, préfère réserver ses nuits au musée Testud-Latarjet. Ses collections autour de l’anatomie humaine la fascinent. Derrière cette étrange obsession, l’absence de sa mère, disparue dans des circonstances énigmatiques.

Quand un inconnu entre dans le musée pour dérober un foie infecté, la ville de Lyon se retrouve le théâtre d’événements insolites. Un légiste radié de l’Ordre des médecins se livre à des expériences inquiétantes, des sans-abris se jettent dans le Rhône après avoir été mordus par des rats… Sian décide de mener l’enquête. »

L’auteur :  Xavier Otzi est un auteur de SFFF de la région lyonnaise. Il se présente sur son blog () : « Découvert en 1991 dans un glacier des Alpes italiennes, Otzi est la plus ancienne momie connue en Europe (5300 av. J.-C.). Enseveli sous la neige, il a subi un processus de momification, ce qui lui a laissé un peu de temps pour inventer et gribouiller des histoires. C’est à partir de 2014 (apr. J.-C.) qu’il écrit à un rythme régulier et publie ses premières nouvelles.
Extrait :
« Perdu dans ses pensées, Damir agite les doigts comme s’il dirigeait un orchestre. Les cuivres annoncent les percussions avant le déchaînement. Ensuite le calme revient. Sa voix gronde, grave et envoûtante, entonne la mélodie. « Ce qu’on entend sur la montagne ». Ce qu’il rumine à cet instant, c’est le plan de sa vengeance. Il fera bientôt payer les humiliations qu’il a subies. Ce sera le Grand Soir, son Grand Soir. »

Le petit billet de Fanny Louise :

 

Le saut du grillon, Xavier OTZI

Le Saut du Grillon est un roman que j’ai trouvé étrange. Il y règne une atmosphère très particulière, très sombre et underground. L’horreur y côtoie l’étrange et ce mélange m’a souvent plongé dans la perplexité. C’est le premier livre que je lis de cet auteur, que je découvre à cette occasion.

Le roman nous emporte dans le sillage d’une jeune femme, Sian, un peu marginale dans son rapport aux autres et par rapport à la société. Sian ne s’est jamais remise de la disparition de sa mère et cette souffrance l’a isolée des autres. Pour atténuer son mal être, elle passe son temps libre dans un musée qui passionnait sa mère, le musée Testud-Latarjet. Celui-ci présente des collections d’anatomie humaine et de parasitologie, qui plongent le visiteur dans l’horreur et les mystères de la nature. C’est alors que dans ce musée, qui peine à survivre, se produisent des vols pour le moins surprenants puisque des organes infectés conservés dans des bocaux disparaissent mystérieusement. Sont-ils l’œuvre d’un collectionneur aux goûts particuliers ou bien s’agit -il de vols ayant un but plus terrible ?

Le lecteur sait dès le départ qui est l’auteur de ces vols et qu’elle est sa motivation. Bien sûr on suit le déroulement de l’enquête menée par Sian et son parrain policier. On va découvrir en suivant les personnages dans leur quête de vérité, que l’histoire n’est pas aussi simple qu’il n’y parait et que les personnages qui évoluent au fil des pages sont eux-mêmes complexes et torturés…

Je ne suis pas parvenue à « entrer » dans l’histoire, sans doute parce que je n’ai pas eu de sympathie pour les personnages de ce roman. L’histoire est aussi sombre que ces derniers. L’héroïne, Sian, est déroutante, pleine de failles, elle nous surprend aussi par sa noirceur qui lui fait prendre des décisions qui m’ont fait perdre toute empathie pour elle. Il m’a manqué la petite étincelle pour pleinement apprécier ce roman, qui j’en suis sûre trouvera et comblera un public plus enclin que moi à aimer plonger dans cette histoire étrange, cette sorte de cabinet des curiosités à la noirceur abyssale.

Je remercie les Editions Luciférines pour cette découverte.

20 réflexions sur “Le saut du grillon de Xavier Otzi

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s