HS 7244 – Lorraine Letournel Laloue

HS 7244, Lorraine Letournel Laloue par Miss Aline pour le bingo de l’été

Le livre : HS 7244, Lorraine Letournel Laloue. Paru le 27 juin 2019 aux Editions Belfond. 18€. (284 p.) ; 23 x 14 cm

 4ème de couverture :

Lorsque Marius se réveille dans cette cellule froide et puante, ses derniers souvenirs sont ceux d’une soirée arrosée et joyeuse avec Camille, l’amour de sa vie. Après Saint-Pétersbourg et Moscou, leur voyage à travers la Russie les avait conduits dans un petit bar de Grozny. Des vacances en amoureux, cela avait commencé comme ça…

Aujourd’hui, Marius est enfermé, il a tout perdu, à commencer par ses droits. Il entend des hurlements, des hommes torturés. On les accuse d’être malades, contagieux. Dans cette prison non officielle, ils font l’objet d’expériences médicales, menées par ceux qui veulent trouver l’origine de leur mal et surtout un remède à ce fléau.

Avec l’histoire de Marius, inspirée d’un drame qui a choqué le monde entier, Lorraine Letournel Laloue embarque le lecteur pour un aller simple en enfer.

L’auteur : Née en 1985, Lorraine Letournel Laloue est passionnée de littérature policière. En 2015, elle fonde le club Les Mordus de lecture, qui compte plus de 3 000 membres. HS 7244 est son premier roman. Esthéticienne, mariée et mère d’une fille, elle vit au Mans.

 

 

 

Extraits :
 « Il essaie d’y croire en tout cas, avec beaucoup de naïveté, certes. Mais la naïveté est la plus grande des échappatoires dans certaines conditions, tout comme l’espoir. »

L’accroche de Miss Aline :

HS 7244, Lorraine Letournel Laloue

Je viens de tourner la dernière page et  d’essuyer mes larmes. Comment vous parler de HS 7244 en vous laissant intact les ressentis ?

HS 7244  c’est brutal, violent. C’est presque destructeur. Chaque page représente la quintessence du mal. Chaque mot est une blessure, un coup porté au cœur. Avec Marius, Lorraine Letournel Laloue nous relate un fait réel des plus horribles.  J’ai mal pour ces hommes et ces femmes qui ont vécus dans leurs chairs cette violence physique poussée à l’extrême, ainsi que  la violence psychologique.  Je n’ose imaginer l’auteure écrivant ce roman. Que de souffrance à chaque ligne. Quelle  force, quelle volonté lui a-t-il fallu pour porter cet ouvrage jusqu’au mot fin.

Au début de ma lecture, je me demande ce qui « justifie » l’enfermement de Marius et ses compagnons d’infortune. Je l’apprends de la bouche de Sylvain lorsqu’il le révèle à Marius. Comme ce dernier je n’y crois pas… et pourtant. A partir de là tout prend une autre dimension. C’est la consternation, l’incompréhension. Pourquoi, comment, au nom de quoi ou de qui ?

Au fond de ce puits  de noirceur, il ya malgré tout la solidarité, l’amitié, l’espoir.

Dans les dernières pages, tu finis le cœur ouvert, brisé. La vue brouillée par les larmes tu te dis que : non, non pas ça, pas comme ça, pas lui. Toutes ces révélations, ces inattendus me laissent sur le carreau.

J’en veux à l’auteur de me faire mal et pourtant je la remercie pour ce roman hors normes. Son écriture est précise, simple et d’une efficacité redoutable. Son récit, dans son déroulement, est maîtrisé de  mains de Maître (oui avec un M majuscule). La fin est une apothéose aussi bien  dans ses révélations que dans la charge émotionnelle quelle génère. Je n’ai pas pris une simple claque mais bien un uppercut.

HS 7244 sera incontestablement dans mes coups de cœur de l’année. Pour un premier roman c’est magistral. J’attends les suivants…

Un très grand merci à Lorraine Letournel Laloue pour ce moment de lecture incroyable.

Epub 288 pages ; 12,99 €

27 réflexions sur “HS 7244 – Lorraine Letournel Laloue

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s