Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (38)

Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (38)

ET SI ON LEUR DONNAIT LA PAROLE ?

 Par Nick Gardel

Bonjour, c’est toujours un plaisir de recevoir une femme-flic ici. Mettez-vous à l’aise et peut-être pouvez-vous commencer par vous présenter ?

Bonjour. Merci de m’accueillir, c’est un plaisir pour moi. Je me m’appelle Julie Fronsac et je fais ma première apparition dans Les supplices de la passion en tant que flic un peu hors norme. On peut me retrouver ensuite dans La justice des fous et bientôt dans le troisième volet de mes aventures qui sera une suite directe (mais là il faut lire La justice des fous pour comprendre pourquoi)

Vous êtes donc l’héroïne d’une série, êtes-vous restée longtemps dans la tête de Marc Gouraud ?

J’ai commencé à hanter mon créateur en 2012, au moment où il cherchait la trame de son premier thriller. Mais je vous rassure, même si depuis, trois romans me concernant ont été écrits (dont un pas encore publié), je suis toujours un peu dans sa tête (et pour tout vous avouer je trouve qu’il y a un sacré foutoir là-dedans)

Et malgré ce bazar, vous continuez à l’habiter ! Quelle persévérance ! On peut dire que c’est un de vos traits de caractère prépondérants ?

Je me qualifierais d’obstinée et de charmeuse, qui assume sa façon d’être et de vivre.

Je reviens à votre cohabitation… cela fait donc déjà cinq ans… À votre avis, il y a des parts de lui dans votre personnalité ?

J’aurais tendance à dire non pour ne pas qu’il se vexe et se venge sur moi, mais oui, bien sûr, c’est évident. Je ne dirais pas que pour lui je suis la femme idéale (car j’ai quand même quelques sacrés travers) mais il m’a créé à son image (qui n’est pas forcément celle que la vie de tous les jours l’oblige à renvoyer) : complètement barré !!

Qu’entendez-vous par « se venge sur moi ». Je trouve déjà qu’il ne vous épargne pas dans le livre ! Lui en voulez-vous ?

Comment lui en vouloir puisqu’il m’a créée ? Sans lui je ne suis rien, mais j’aime quand il avoue que sans moi il serait moins. Et puis j’adore ce qu’il a fait de moi, une nana totalement émancipée, bien dans sa peau mais avec des principes sur lesquels il n’y pas à discuter.

je suis toujours un peu dans sa tête (et pour tout vous avouer je trouve qu’il y a un sacré foutoir là-dedans)

Entre deux aventures, dès qu’il pose la plume, vous occupez comment votre temps libre ?

Je dors beaucoup et j’essaye de me refaire une santé. Je l’adore mais j’avoue que je ressors lessivée de chaque aventure qu’il écrit pour moi. Et puis j’essaie de m’occuper de lui du mieux possible, vous savez, un écrivain qui pose sa plume c’est comme un bateau perdu dans la brume, sans phare pour le guider. Alors moi je fais son phare, je n’irais pas jusqu’à dire qu’il m’arrive de l’éblouir mais c’est parce que je suis modeste.

Il y a-t-il des dialogues entre vous ? Par exemple, si vous deviez lui poser une question, quelle serait-elle ?

Je sais qu’après le troisième opus de mes aventures tu as prévu de me laisser tranquille. C’est vraiment définitif ? (si tu réponds oui je t’étripes !! )

Il n’y a pas de bonnes compagnies qui ne se quitte. Je vous laisse le mot de la fin.

Acceptez-moi comme je suis, comme un flic et une nana un peu barrée mais tellement bien dans sa peau. Je vais sans doute parfois vous choquer au cours de votre lecture, mais je suis certaine qu’au final on sera potes. À très bientôt alors ?

 

 

 

Les supplices de la passion de Marc Gouraud

2 réflexions sur “Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? (38)

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s