41 vautours : La meute de Céline Tanguy

Le livre : 41 Vautours volume 2, la Meute de Céline Tanguy. Paru le 13 décembre 2017 aux Editions Les Indés. 18€. (275 p.) ; 22 x 14 cm

4e de couv :

41 vautours

2. La meute

À l’automne, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, dit la chanson. Mais en septembre, à New York, ce ne sont pas les feuilles qui meurent, ce sont les gens. Ainsi repêche-t-on, à quelques jours d’intervalle, sur les rives de l’Hudson, les corps de deux enfants et d’une femme. Les examens médicaux montrent que tous trois ont souffert avant de rendre l’âme et qu’ils ont dû lutter pour leur survie… en forêt ! L’enquête est confiée à Amber Wilson, du NYPD, à qui Neil et Squirrel, les fameux agents spéciaux du FBI, prêtent à nouveau main forte.

Existe-t-il un point commun entre les victimes ? Celles-ci constituent-elles le début ou la suite d’une longue liste ? Quelle sorte de déséquilibré peut bien se prendre pour le comte Zaroff et commettre des meurtres aussi particuliers ? Voilà autant de questions que nous sommes en droit de nous poser, tandis que la chasse à l’homme a commencé, chez les policiers comme chez les tueurs.

C’est bien connu, l’homme est un loup pour l’homme. Et pour ne rien arranger, les loups, ça chasse en meute.

Dans cette intrigue qui n’a pas fini de livrer tous ses secrets, nous retrouvons avec un plaisir jubilatoire l’équipe de choc de 48 Heures avant Noël, toujours mise à rude épreuve.

 

L’auteur : Née à Nancy Céline Tanguy est juriste de formation et titulaire d’une maîtrise de droit public. Céline vit et écrit dans une petite commune du golfe du Morbihan, Le Hézo, proche Vannes.

 

 

 

 

 

 

Extrait :

Prologue

« Courir.

Même si ça ne servait plus à rien. Elle l’avait compris depuis longtemps, mais elle continuait, malgré tout. Comme le bébé antilope poursuivi par des lionnes, dans le documentaire à la télé qui l’avait faite pleurer.

Elle ne savait pas où elle était.

Elle espérait encore s’en sortir, pourtant. Peut-être que le bébé antilope y avait cru, lui aussi.

Un effroi bouillant jaillit dans sa poitrine quand quelque chose lui agrippa le dos. Elle se retourna et buta contre une racine. Elle perdit l’équilibre, mais son corps se tendit dans un ultime effort et elle parvint à ne pas tomber. Sa main écarta une branche avec répulsion.

Elle devait absolument rester debout.

Elle eut un sanglot. Elle était terrorisée.

Il allait revenir.

Dans sa tête, elle entendait déjà ses pas lourds écraser les feuilles.

Elle revivait sans cesse ces moments atroces où il s’était penché sur elle et l’avait traînée par un pied dans les ronces, avant de la balancer comme un paquet contre un arbre. Le canon du fusil avait cogné sa joue.

Il était méchant. Très méchant.

Il n’avait pas de visage. Juste des billes noires et brillantes, cerclées de rouge, au fond des trous de sa cagoule. Il sentait la transpiration des gens qui ne se lavaient pas. Peut-être que c’était un monstre.

Jamais elle n’avait eu aussi peur.

Elle ne voulait plus que ça arrive. »

Les Lectures de Maud :

41 vautours : La meute de Céline Tanguy

41 Vautours Tome 1 41 Vautours Tome 1 : 48 heures avant NoëL, m’avait conquise, du coup j’ai presque enchaîné avec le Tome 2 : la meute (à lire de dans l’ordre), époustouflant !!!


Nous voici de nouveau en compagnie de Neil et Amber pour une nouvelle enquête qui ne démarre pas dans la simplicité. Bien au contraire, l’équipe va se retrouver plongée aux frontières de l’abominable, du sordide et de l’inimaginable. Certaines vérités vont éclater, quelles en seront les conséquences ?
Les différents membres deviennent de plus en plus attachants au fil des tomes qui nous sommes bouleversent par leurs péripéties. Sont-ils tout à fait « guéris » de leur dernier Noël ?
De nouveaux protagonistes apparaissent, notamment Squirrel, puis nous en apprenons plus sur l’équipe. Ces personnages sont vifs et réels avec leurs défauts, leurs qualités, leurs failles et leurs forces. Quelques informations savamment distillées maintiennent le lecteur en alerte.
Dans ce tome, la pression monte d’un cran ; certains passages font frissonner ; l’auteur nous entraîne vraiment aux côtés des protagonistes. Un suspense maintenu jusqu’au bout, jusque dans les dernières pages. J’ai retrouvé, avec plaisir, le rythme et l’écriture fluide du premier, cet opus est encore plus retors que le précédent et quelque chose me dit que le prochain devrait encore nous réserver pas mal de surprises.

C’est confirmé, je suis totalement addicte  J’attends le tome 3 avec impatience !!!!

6 réflexions sur “41 vautours : La meute de Céline Tanguy

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s