Crois-le ! de Patrice Guirao

Le livre : Crois-le ! de Patrice Guirao. Paru le 10 octobre 2016 Aux Vent des Îles dans la collection Noir Pacifique. 19€. (372 p.) ; 21 x 13 cm

4e de couv

Crois-le !
Al Dorsey
Le détective de Tahiti

Ça sent le monoï, la transpiration, le sel de la mer, le frangipanier enveloppé dans du papier gas-oil. Ça respire la gouaille d’un Eden d’aujourd’hui. Du pur jus de polar mitonné au poisson cru. Ça décoiffe les soutanes au paradis des bons pères. On marche sur le corail pilé sans savoir où on met les pieds ! Normal, c’est Al Dorsey qui nous y emmène. Al « The » Détective des tropiques, les photos de trois jeunes gens prétendument disparus sur un voilier, un cahier d’écolier, deux gourmettes, un louis d’or, un opinel, des dettes par-dessus la tête et une valise qui aurait dû rester là où elle était. Voilà avec quoi Al Dorsey va plonger bien malgré lui dans les secrets de personnages hors du commun et explorer les couloirs d’un passé extraordinaire qui refait surface et lui pète à la gueule comme une bulle de savon.

Ça décoiffe les soutanes au paradis des bons pères. On marche sur le corail pilé sans savoir où on met les pieds ! Normal, c’est Al Dorsey qui nous y emmène. Al « The » détective des tropiques.

 

L’auteur : Patrice Guirao est un auteur du sérail polynésien. Sa vie ressemble au trait que dessine la mine d’un compas sans cesse en mouvement, mais dont la pointe reste plantée au coeur de Tahiti. Quand il entreprend l’écriture de la saga des aventures « Al Dorsey, le détective de Tahiti », dont « Crois-le ! » est le premier volume, il ne se doute pas quelle donnera naissance à la série télévisée du même nom. Si sa plume est trempée dans les eaux du lagon au point de donner à cette saga la couleur « noir azur ». Il sait aussi sonder dans des eaux plus troubles. Des romans comme « À la lueur du sang » ou « Prends-moi la main » en témoignent. Patrice Guirao vit à Tahiti C’est dans cet univers insulaire qu’il nous entraîne, roman après roman, pour nous faire découvrir avec tendresse et humour les facettes savoureuses et intimes de la vie sous les tropiques.

 

Extrait :
Il est pas plus grand qu’un lavabo de pissotière, épais comme une armoire à pharmacie et jaune terreux. Je l’aime bien. Jaune pisseux. Il doit avoir cent vingt ans. Il les a même, peut-être, depuis cent vingt ans.
Debout, pieds nus dans ses savates1 d’un gris avancé, les ongles endeuillés d’une vénérable crasse chèrement acquise au terme de longues semaines d’abstinence d’eau savonneuse, il me regarde. Flottant dans son short colonial d’un sempiternel beige auréolé — c’est une couleur à lui, que je n’ai encore jamais vue ailleurs que sur ce short —, et sa chemisette bleu eau du port après les pluies. Il me sourit. Je ne l’ai pas entendu entrer.
Presque chauve. Six poils en tout. Mais longs.
Trois sous le menton, un sur chaque joue, et le dernier, qui voudrait se faire passer pour un cheveu, planté en plein milieu de la route, sur un crâne désertique fréquenté par un malheureux pou asthmatique. Certainement veuf.
C’est Lying, Paul-Arman-Lying dit Toti. Il me tend une main calleuse aux extrémités d’un beau marron soutenu qui fait naître en moi une soudaine angoisse.

Crois-le ! de Patrice Guirao lu dans le cadre du bingo de l’été de Thrillers et vous ☠️

Un livre qui fait parti d’une trilogie (enfin presque, puisque ce titre fait parti d’une série qui pour l’instant compte 4 romans et c’est le premier)

Le post-it de Ge

Crois-le ! de Patrice Guirao

 

Après avoir découvert Patrice Guirao et la Polynésie avec Le bûcher de Moorea, la première enquête de Lilith Tereia , cette fois, je me retrouve en tête à tête avec Al Dorcey.

Oui, AL DORSEY, Détective privé – Filatures – Enquêtes -Surveillance – Recherches – Renseignements- Protection

La totale, quoi. La plupart du temps c’est plutôt : Surveillance et Filatures et pas trop : Recherches et Enquêtes, mais bon, bon an mal an, ça roule.

Son vrai nom c’est : Édouard Tudieu de la Valière mais, pour un privé, ça le fait pas. Alors il a pris un nom d’emprunt : Al Dorsey, comme le Dorsey de l’orchestre de Sinatra dans les années 40. Ça sonne quand même plus américain que Tudieu de la Valière !! Faut ce qu’il faut.

Al Dorsey est un détective un peu désabusé, un brin mélancolique. C’est surtout un gentil garçon. Un humaniste qui aime ses contemporains. Un type pas vraiment fait pour ce métier, mais bon il faut bien faire quelques choses de sa vie. Avec lui nous allons mener l’enquête. Nous allons l’accompagner tout au long de ces trois cent soixante dix page qui se lisent à toute vitesse.

 Édouard Tudieu de la Valière, « Doudou » pour les intimes ou plutôt Al Dorsey c’est LE détective de l’île. Le seul et l’unique.  Et il a la chance de mener ses enquêtes dans un décor de paradis terrestre, là où il ne se passe jamais rien de grave. En tout cas, en apparence…

 Car Al Dorsey détective privé à Papeete, reçoit la visite d’un curé prétendant être le père Levret. Celui-ci lui demande de retrouver les propriétaires d’une mallette pêchée à Tatakoto, puis disparaît. Dans le double fond de la mallette : 5 millions de dollars. Quelques heures plus tard, un curé du nom de Levret est assassiné… Et le bureau d’Al, cambriolé.

Avec cette première enquête d’Al Dorsey, Partrice Guiaro nous offre une intrigue policière non dénuée d’humour…

Il nous présente une galerie de personnages hauts en couleur. On retrouve là bien sur Al, un peu gauche, plutôt  introverti, Al qui a tout de l’antihéros, ce qui le rend très attachant, il y a Lyao-Ly, la  jolie fiancée d’Al, spontanée, directe, pétillante et pleine d’énergie. Lyao Ly est une héroïne surprenante. On retrouve aussi autour d’Al Dorsey, Mamie Gyani sa maman, vieille dame respectée à la sagesse reconnue. Et puis il y a Paul Arman Lying dit Toti, un excentrique milliardaire solitaire qui vit comme un SDF. Et bien sur il en fallait un, il y a Sando, Sando l’ami de toujours mais surtout commissaire de police, Sando et son insouciance et son amour immodéré des femmes.

A travers nos cinq protagonistes c’est toute la société et la culture polynésienne que nous allons découvrir. Car ce petit bout de terre, ce petit atoll est un vrai melting-pot des cultures des continents qui l’entoure. Ici vivent asiatiques, européens et autochtones. Le tout mélangé à la sauce ultramarine. Une société multiculturelle je vous dis !

Et puis il y a aussi le beauté de ces territoires d’Outre-mer, connus pour leurs lagons, les plages de sable blanc ou noir, et leurs paysages magnifiques Et puis il y a aussi le passé de ses îles sous le vents, les grands explorateurs.  La Polynésie française a ensorcelées des générations d’explorateurs, d’écrivains voyageurs et de peintres. Puis est venu le temps de la colonisation où les polynésiens vivaient au rythme imposé par les européens entre nucléaire et évangélisation.  Et c’est effectivement  toute cette mixité de la société polynésienne qui traversent les aventures d’Al Dorsey.

Bref Patrice Guiaro nous en met plein les yeux et nous fait découvrir tous les aspects de ce paradis terrestre pas toujours aussi paradisiaque que cela finalement mais tellement fascinant, captivant et attrayant.

25 réflexions sur “Crois-le ! de Patrice Guirao

  1. Merci Geneviève. C’est super gentil. A mon avis tu es née dans un bocal de gentillesse rue de l’empathie quartier de l’énergie villa du don de soi. En fait tu es une gourmandise! Prendre un peu de Geneviève tous les matins pour adoucir nos vies. ….Et si c’était ça la formule des petits bonheurs de la vie 😉 ? Je t’embrasse. Patrice

    Aimé par 2 personnes

Répondre à Collectif Polar : chronique de nuit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s