Le livre : Brooklyn Paradis – saison 1 épisode 1 de Chris Simon

Le livre : Brooklyn Paradis – saison 1 épisode 1 de Chris Simon – Paru le 24/01/2017 aux Editions du Réalisme Délirant – 12 €- (170 pages) ; 13 x 20cm

 4ème de couverture :

Une série Drug Thriller dans les quartiers de Brooklyn. Courtney Burden a tout : un riche et beau mari, Jeb ; deux magnifiques enfants, Cameron et Sawyer ; un métier créatif et une brownstone de trois étages à Brooklyn, New York, là où tout le monde veut vivre. Alors pourquoi chine- t-elle dans les rues ? A-t-elle un problème ? Est-elle cinglée ? Non, juste une chineuse compulsive qui adopte les objets pour se rassurer? Avait-elle besoin de ramasser ce canapé au petit matin au bord du fleuve et de le ramener chez elle ? Non, mais elle le croyait abandonné sur ce parking paumé. Sauf qu’il ne l’était pas. Et qu’il appartient à des gars pas cool du tout, qui tiennent à leurs affaires? Et que ces gars, super vénères, vont tout faire pour le récupérer. Et ça, c’est le début de la fin pour Courtney et les siens. Cocaïne, gangsters, argent et sexe : les meilleurs ingrédients pour faire exploser une famille modèle. Il y a une bonne dose d’humour aussi? Pour sauver les meubles. « C’est hilarant, la nouvelle ère de la littérature est là » Fast Frame« La rencontre des deux mondes est très drôle. Certaines scènes sont à mourir de rire, Mais attention, BrooklynParadis est bel et bien un thriller, voir même de la catégorie des Pulp Fiction, remis aux goûts du jour par le travail de Quentin Tarantino. » Tomabooks « Tout est plaisant dans ce livre. Rien n’est à jeter, tout est bon à garder. Une très bonne découverte pour ma part. Je pense avoir découvert un grand auteur. » Les avis de Georges Commentaires : « Ce livre est une pépite. Tout y est. L’intrigue, les rebondissements, des personnages bien campés, une écriture fluide et excellente, du suspense et de l’humour mordant… Bref, je suis accro » « C’est cru, vivant, haletant, traité avec un humour décapant et décalé. » « Tarantino pour la nitro, Almodovar pour la glycérine? »

L’auteur : Chris Simon est auteur du théâtre, des nouvelles et scénarios.
Franco-américaine de New York, elle vit en France depuis 2009.
En 2011, elle se lance dans l’aventure ebook et auto-publie « La couleur de l’œil de Dieu », l’année suivante « Le baiser de la mouche » puis en octobre 2012 son premier roman « Ma mère est une fiction » paraît aux éditions Publie.net.

 

 Extrait :
« Les trois walkyries en équilibre sur leurs quinze centimètres de talons fins, seins, culs moulés dans du similicuir ou de la guêpière, bandèrent leurs muscles, y injectèrent toute la testostérone qui leur restait et hissèrent le canapé dans la Cherokee. La portière ne fermait pas. Courtney ne s’en formalisa pas. Elle sécurisa le meuble avec des tendeurs qu’elle gardait toujours fixés à l’arrière, au cas où… Satisfaite, elle leur tendit du bout des doigts trois billets de vingt dollars et fila dans son 4×4. »

 La chronique jubilatoire de Dany

 Brooklyn Paradis– saison 1 épisode 1 de Chris Simon

Une filiation avec Pulp Fiction sans ambigüité, revendiquée par l’auteur, avec cependant moins d’hémoglobine. C’est avec un ton léger que cette auteure franco-américaine situe son action à New-York, avec une galerie de personnages qui n’étaient pas faits pour se rencontrer … Une bourgeoise décoratrice de terrasses qui ne vit que par sa manie de glaner sur les trottoirs des encombrants délaissés par les riverains, tombe sur un canapé, véritable mule de cocaïne, que les livreurs, beau duo de losers, voudraient bien récupérer.

Tout est malheureusement trop largement dévoilé sur la 4ème de couverture mais il reste de ma lecture de ces 90 pages au format numérique, un bon moment d’hilarité, idéal pour une pause entre deux thrillers plus graves. C’est vrai que le lecteur aura hâte d’en voir l’adaptation en série TV !

Merci à l’éditeur et à l’auteur surtout de m’avoir permis de découvrir cette 1ère saison

Lu en version numérique. epub 2.99 €

Autres extraits :
« Les trois transsexuels en restèrent comme deux ronds de flan. Un agent fédéral qui les pourlichait pour charrier un canapé. Ça craignait. La Fed était sur du lourd. Les filles feraient bien de se faire oublier et de disparaître quelques jours. »
« — C’est dou tout cuero. Hecho en Argentina. Y’ai oun cousin dans le business, côté import. La Fed s’intéresse au cuero, mainténant ? À moins que ce soit oun piège.
— Un piège pour qui, Fernando ?
— Oun piège à conne. Lé meuble, c’est por la diversion. Tandis qué toi et ton… il toisa Dan, marqua une pause, ton sherpa, vous transportez ce trouc, la salsafout le camp par la fénêtre. Un canapé, ça ne passe pas inaperçu tandis que quelques paquétés dans oune valise…
Fernando étrangla Michaël dans la pliure de son coude, lui forçant la tête sur ses genoux. L’embout du canon dérapa sur la joue du dealer. Diego, excité, faisait cliqueter sa gâchette à blanc. Mike sentit que la situation partait en vrille.
— Tu veux quoi, Fernando ?
— Yé veux mes dix plaquétés que le chico m’a vendues.
— Il t’a promis plus qu’il n’avait… Prends dans mes fouilles, c’est tout ce que j’ai déniché dans sa chambre. Parole d’homme. Tu m’connais.
— Yustement. »
« Elle portait la robe imprimée d’une amoureuse éperdue surmontée d’une brassière à cristaux qui scintillaient sous les rayons du soleil matinal, collection printemps-été de son couturier favori, Miuccia Prada. Les jambières de foot vertes en laine rayée et les sandales de bateau à bouts en caoutchouc excitèrent Fatsy, qui avait les moyens de s’offrir les créations de la couturière, mais à cause de sa taille gigantesque se trouvait dans l’impossibilité de voyager jusqu’en Italie pour le sur-mesure, aucun siège d’avion n’était suffisamment large.»

16 réflexions sur “Le livre : Brooklyn Paradis – saison 1 épisode 1 de Chris Simon

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s