La femme aux fleurs de papier de Donato Carrisi 

La femme aux fleurs de papier de Donato Carrisi lu par Mamie Danièle pour le bingo de l’été de Thrillers et vous ☠️

 Un livre qui vous a été offert

 

Le livre : La femme aux fleurs de papier de Donato Carrisi – traduction : Anaïs Bokobza – Paru le 01 otobre 2014  aux éditions Calmann-Levy Réédité en poche le 16 septembre 2015 chez le Livre de Poche. 6.90 €.  (212 pages) ; 11 x 18 cm

 4ème de couverture :

La nuit du 14 au 15 avril 1912, tandis que le Titanic sombrait au beau milieu de son voyage inaugural, un passager descendit dans sa cabine de première classe, revêtit un smoking et remonta sur le pont. Au lieu de chercher à sauver sa peau, il alluma un cigare et attendit la mort.

Le 14 avril 1916, dans les tranchées du mont Fumo, quatre ans jour pour jour après le naufrage du Titanic, un soldat italien est fait prisonnier. À moins qu’il ne révèle son nom et son grade, il sera fusillé le lendemain à l’aube. Jacob Roumann, médecin autrichien, n’a qu’une nuit pour le faire parler. Mais le prisonnier veut diriger l’interrogatoire. Sa vie, décrète-t-il, tient non pas à une, mais à trois questions :
« Qui suis-je ?
Qui est Guzman ?
Et qui était l’homme qui fumait sur le Titanic ?  »

De cet instant se noue entre les deux ennemis une alliance étrange autour d’un mystère qui a traversé le temps et su défier la mort.

 

L’auteur : Donato Carrisi est un romancier, journaliste, dramaturge et scénariste italien, auteur de roman policier, né en 1973.
Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il délaisse la pratique du droit en 1999 pour se tourner vers l’écriture de scénarios. Il est l’auteur d’une thèse sur Luigi Chiatti, le monstre de Foligno, un tueur en série italien.
Le Chuchoteur (Il suggeritore, 2009), son premier roman, s’est vendu en France à plus de 300 000 exemplaires, a été traduit dans vingt pays et a remporté plusieurs prix littéraires, dont le prix SNCF du polar européen 2011 et le prix des lecteurs Livre de Poche 2011.
Après La fille dans le brouillard (La ragazza nella nebbia, 2015), un thriller un peu plus classique, Donato Carrisi, renoue avec la série mettant en scène ses enquêteurs Marcus et Sandra dans Tenebra Roma (Il maestro delle ombre, 2016). Quelques récompenses viennent conforter le talent de Donato Carrisi: le Prix Camaiore, le Prix Il Belgioso, le Prix Bancarella 2009 (déjà attribué à Ernest Hemingway, Michael Connely, Ken Follett) et enfin le Prix Mediterraneo del Giallo y del Noir.
Donato Carrisi est également dramaturge, scénariste pour la télévision et un collaborateur régulier du quotidien milanais Corriere della Sera.
En 2017, il réalise son premier film, La fille dans le brouillard (La ragazza nella nebbia), qui est une adaptation de son roman éponyme, et pour lequel il remporte le prix du meilleur réalisateur débutant lors de la 63e cérémonie des David di Donatello en 2018.
Depuis 2018, il enseigne l’écriture à l’Université libre des langues et de la communication (IULM) à Milan.
 
Extraits :
« Il confectionna de nouvelles cigarettes en prévision de la longue nuit qui les attendait.
-il ne faut pas que le papier contienne de paille, dit soudain le prisonnier. De la fibre de coton, au pire. Le mieux, c’est le papier de riz. Et il ne faut pas manipuler le tabac, il faut le masser du bout des doigts. Pendant une demi-minute. Une demi-minute exactement.
– Eclairez-moi je vous prie.
– L’allumette doit être de palissandre, ce n’est pas un hasard si on l’appelle « bois de rose », c’est à cause de son parfum. La tête ne doit pas contenir de soufre, qui a une mauvaise odeur, mais du phosphore blanc, ainsi elle s’éteint dans un nuage de douceur.
Jacob Roumann écoutait, captivé, les petits détails du plaisir paresseux.
-Il ne faut pas aspirer la première bouffée, elle sert à donner le goût à la bouche. Il faut la souffler par le nez, pour préparer les voies à accueillir la fumée »
 
« Combien de femmes auraient mérité une place dans l’histoire de l’humanité et en ont disparu parce qu’un monde d’hommes a décidé de ne pas leur accorder la même dignité ? Un véritable génocide si on y réfléchit. »
«  Même quand on les croit terminées, les histoires continuent en secret. Sans qu’on le sache. Elles s’écoulent comme des fleuves souterrains. Puis, soudain, elles refont surface dans notre vie »

 

 

La chronique jubilatoire de Dany

Un huis clos très particulier où il ne s’agit pas de tuer l’autre mais de l’écouter … mission que s’est vu confier le médecin militaire autrichien parce que tout simplement il connait la langue de l’ennemi. Le prisonnier doit révéler son identité mais préfère raconter la vie de Guzman …

Je ne m’attendais pas à un tel roman sous la plume de Donato Carrisi qui a d’avantage habitué le lecteur aux thrillers psychologiques et violents. Il confirme son talent de conteur mais aussi son goût de la précision de la narration, cette fois pleine d’épicurisme.

Au grès des rencontres des femmes de sa vie, Gruzman  évoque par la bouche du prisonnier, Marseille et ses pluies savonneuses, les montagnes qui chantent en Asie, l’art de fumer et la conquête de la femme de sa vie. Autant d’impressions qui font écho aux souvenirs de Roumann, le médecin.

Pas un thriller, pas feelgood non plus, un regard particulier sur la vie tout en mélancolie, discrétion et élégance et une fin inattendue. Très bon moment de lecture pour ce court roman !

Merci Sylvie K de m’avoir offert ce livre pour le Noël des flingueuses !

Lu en version numérique.– epub 6.49 €

 

6 réflexions sur “La femme aux fleurs de papier de Donato Carrisi 

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s