Dunes Froides de Jeanne Desaubry

Le livre : Dunes froides de Jeanne Desaubry. Paru le 20 janvier 2009 chez Les nouvelle éditions Krakoën dans la collection Forcément Noir. 9€70  ; (229 p.) ; 18 x 12 cm

4e de couverture :

Le sale temps de l’hiver a redonné aux immenses plages du Nord leur aspect de désert marin, glacial et mouillé. Le vent souffle, le sable cingle. Les villas sont closes. Toutes sauf une, cachée au milieu des dunes, occupée par un couple insolite. Victor Markievicz, la soixantaine passée, et Martha, trop jeune, trop fragile. Lune de miel atypique ou cavale ? Leur présence intrigue et excite le voyeurisme d’un personnage énigmatique. Après la découverte d’un cadavre rejeté sur le rivage, les relations perverses entretenues par le trio iront crescendo vers un dénouement aussi inattendu que dramatique.

 

 

L’auteur par elle même :    « Je suis née en 1958, ce qui fait que j’ai passé la moitié statistique de ma vie. J’ai rempli à craquer la première partie avec quatre enfants, deux romans, et j’ai bien l’intention de rentabiliser la partie qui me reste ! Mon enfance s’est passée dans une ferme picarde, isolée au milieu des bois. La magie de la lecture s’est révélée dès le premier jour de l’école, et je ne me suis plus jamais sentie seule. Et même, j’ai alors découvert que j’adorais ma solitude : cela me permettait de lire tranquillement ! Aujourd’hui, après avoir exercé diverses professions, notamment dans le milieu hospitalier, je suis devenue institutrice. Métier éreintant mais tellement… essentiel, que j’exerce depuis dix ans. Peut-être qu’un jour je pourrai ne me consacrer qu’à ma passion pour l’écriture et l’édition ? » Janvier 2008

 

Extrait 1 :
 » Le couple Markievicz-Rollin est au centre de l’affaire. C’est le seul moyen de faire correspondre les morceaux de ce drôle de puzzle qui rassemble un voyeur, un rôdeur, un cadavre, un incendie. Mais elle a rarement rencontré le cynisme qu’elle devine dans l’agencement des pièces. L’innocence de Duchamp se déduit de l’absence de preuves directes. Quant aux preuves indirectes … Elles leur ont été offertes comme sur un plateau. Qui leur a servi le plateau ? »

 

 

…………………….

 

Le post-it de Ge

Dunes Froides de Jeanne Desaubry : un coup de coeur

L’hiver s’est installé sur les plages du Nord et les villas sont toutes fermées, sauf une, occupée par un couple, Victor Markievicz, 60 ans passés, et Martha, jeune femme fragile. Leur présence intrigue un personnage étrange qui les épie, et la découverte d’un cadavre sur le rivage bouleverse les relations de ce trio.

Dunes Froides se déroule sur les côtes du Nord. Ce n’est ni une enquête policière, ni un thriller, ni un roman sur l’amour. C’est tout ça à la fois, mais d’un point de vue intimiste. Il s’appuie sur un étrange trio : un universitaire proche de la retraite, une étudiante, trop jeune et surtout trop fragile et un voyeur. C’est noir,  très noir. Dunes froides, c’est avant tout une ambiance.

Jeanne Desaubry installe un climat angoissant nourri de petits riens, disséquant les amours pathologiques d’un couple en crise. Étonnant récit à contre-pied où la comédie des sentiments est résolument pessimiste. Une écriture épurée, maîtrisée, un sujet original ,un thriller sentimental très noir.

Un huis clos dans lequel trois personnages évoluent, mus par des motivations diverses. La psychologie des héros est soignée. Chaque protagoniste a sa part d’ombre. L’auteure varie les points de vue, ce qui permet au lecteur de mieux appréhender les secrets dissimulés et douloureux de chacun.

Quant au final, du à un concours de circonstances, s’il semble improbable , il est tout bonnement parfait.

  Personnellement j’y est cru, vous l’aurez compris.

Extrait 2 : « La maison est nichée entre deux seins de sable gris doucement vallonnés, mouillés par l’hiver »

54 réflexions sur “Dunes Froides de Jeanne Desaubry

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s