Eragon de Christopher Paolini

Eragon 1 l'héritage Christopher paoliniLe livre : L’héritage Volume 1, Eragon de Christopher Paolini. traduit de l’anglais par (Etats-Unis) Bertrand Ferrier. Paru le 21 octobre 2004 chez Bayard jeunesse.

Rééditer le le 18 septembre 2019.  12€90. Edition collector.  (702 p.) ; 18 x 13 cm

4e de couv :

Un garçon…
Un dragon…
Une épopée…

Voilà bien longtemps que le mal règne dans l’Empire de l’Alagaësia… Et puis, un jour, le jeune Eragon découvre au coeur de la forêt une magnifique pierre bleue, étrangement lisse. Fasciné et effrayé, il l’emporte à Carvahall, le village où il vit très simplement avec son oncle et son cousin. Il n’imagine pas alors qu’il s’agit d’une oeuf, et qu’un dragon, porteur d’un héritage ancestral, aussi vieux que l’Empire lui-même, va en éclore… Très vite, la vie d’Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, il s’engage dans une quête qui le mènera aux confins de l’Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter, avec son jeune dragon, les terribles ennemis envoyés par le roi dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.
Eragon n’a que quinze ans, mais le destin de l’Empire est désormais entre ses mains !

Christopher PaoliniL’auteur : Christopher Paolini, né le 17 novembre 1983 à Los Angeles en Californie, est un écrivain … Eragon, premier tome de sa série L’Héritage, est publié le 25 juin 2003 , Christopher Paolini n’est alors âgé que de dix-neuf ans. Il est le fils d’un écrivain et d’une ancienne institutrice qui ont fondée leur propre maison d’édition « Paolini International LLC » . Leur maison d’édition a été tout spécialement créée pour pouvoir publier le premier livre de la saga de « L’héritage » de leur fils. Il a passé toute son enfance à Paradise Valley dans le Montana, avec comme passion depuis sa plus tendre enfance, la lecture. Il n’a d’ailleurs quasiment vécu qu’entouré de livre d’autant plus qu’il n’y avait, durant son enfance et adolescence, ni télévision, ni console de jeux vidéos, ni ordinateur ni internet (la radio remplaçait aisément la télévision et compagnie). Ses parents lui firent même l’école à la maison avec sa soeur, Angela, et ce, jusqu’à ce qu’ils entrent chacun à leur tour au lycée. Dès l’âge de quinze ans, il commence un premier roman de Fantasy inspiré de « Dragon Hatcher » de Bruce Coville. En 2004, « Eragon », premier tome de sa série « L’Héritage » est publié et rencontre aussitôt un immense succès public partout dans le monde. Suivent deux autres volumes: »L’Ainé » et « Brisingr », et enfin un quatrième: « L’héritage »; reprenant ainsi le titre de la saga; qui clôt ce qui, à la base, devait être une trilogie. Une adaptation cinématographique du premier tome a également été réalisée avec un succès plus que mitigé (beaucoup de fans de la saga n’ont pas du tout apprécié cette adaptation cinématographique, la trouvant peu fidèle ).
Extrait :
En se réveillant ce matin-là, Eragon aperçut le dragon perché sur la colonne de lit, pareil aux sentinelles du temps jadis saluant le jour nouveau. Sa couleur l’émerveilla. Il n’avait jamais vu un bleu aussi lumineux, aussi pur. Les écailles de la créature scintillaient comme des saphirs.
Le garçon examina sa paume. L’ovale blanc apparu au contact du dragon avait pris une teinte argentée. Pour le dissimuler, Eragon n’avait plus qu’à cesser de se laver les mains !

Le post-it de Ge pour la journée Fantastique

 

Alors qu’est sorti il a quelques jours le Volume 1 Les légendes d’Alagaësia, La fourchette, la sorcière et le dragon, un  livre d’histoires parallèles sur le monde d’Eragon,

La fourchette, la sorcière et le dragon

j’en profite pour revenir sur le tout premier titre du cycle de L’Héritage qui nous a fait rentrer dans le monde merveilleux d’Alagaësia. Le premier tome de ce qui devait-être la trilogie d’heroic-fantasy des année  2000, Eragon L’Héritage.

De quoi ça parle.

D’un jeune garçon de ferme, Eragon. Il  mène une existence sans histoires dans un village de l’Alagaësia. Jusqu’au jour où il découvre une magnifique pierre bleue. Il n’imagine pas alors qu’il s’agit d’un oeuf de dragon, et que sa vie va être bouleversée. Il deviendra Dragonnier, héritier d’une caste d’élite que le roi veut éradiquer… Eragon n’a que quinze ans, mais déjà le destin du royaume est entre ses mains.

Et oui par sa faute son village Carvahall va être attaqué, Eragon et sa dragonne vont devoir fuir car à ses trousse se trouvent les envoyés du roi Galbatorix dont la malveillance démoniaque est légendaire. Il va devoir combattre les force du mal. Et  avec sa dragonne, Saphira, il va devoir affronter à Farthen Dûr les hordes d’Urgals.

ça ne vous rappelle pas quelques choses tout ça ?

Mais si des dragons, un jeune héros qui doit sauver son monde…

Oui le jeune Christopher Paolini a du être fan de Bilbo le hobbit et de l’univers de Tolkien. Nul doute aussi qu’il a du lire les livres et autres nouvelles de la saga Terremer d’Ursula Le Guin deux œuvres majeures de la Fantasy.

Il a construit un univers bien à lui même si on n’y retrouve tous les codes de l’héroïque fantasy. Des nains, des elfes et autres créatures fantastiques et magiques. Un monde de magie ou elfes, nains, dragons, orques et autres créatures légendaires règnent en maîtres. Un univers  souvent moyen-âgeux où les aventures sont légions. Où un homme simple peut devenir par ses exploits un héros qui sauvent le monde.

Cela va être le cas ici, Eragon va devenir l’homme ou plutôt de tout jeune homme providentiel. Il va surmonter les épreuves. Eragon tient ici du roman initiatique. Le jeune héros devra faire face aux tumultes du monde imaginaire. Un monde souvent en conflit ou en guerre. Un mode où le bien va affronter le mal !

Tout ce que je peux dire c’est que ce premier tome, écrit par un adolescent pour des adolescents tient toutes ses promesses.

Et la suite c’est une autre histoire…

Il se pourrait bien aussi que je vous en parle un jour, tout comme je vous raconterai sans doute Les légendes d’Alagaësia.

10 réflexions sur “Eragon de Christopher Paolini

Répondre à Collectif Polar : chronique de nuit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s