Restons groupé-e-s : ITW d’une Administratrice de groupe Facebook 1 : Laure de Thrillers et vous ☠️

Restons groupé-e-s

 1 : Laure de Thrillers et vous ☠️

Bonjour mes Polardeux,

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle rubrique sur ce blog et tout cela à cause du dernier bouquins de Nick Gardel , Morts Chroniques.

Cette nouvelle rubrique va concerner les groupe Facebook, Vous savez ces groupe où l’on parle de livres , où on partage nos avis, où on échange sur nos lectures.

Quand on est lectrice et blogueuse comme moi, on est forcément inscrite dans ce genre de groupes d’échanges et de partages. On a tous des choses à dire sur ces groupes, sur nos accrochages avec certains membres, de nos coups de gueule avec les administrateurs. On a tous nos avis sur ces cercles de lecteurs. Et on a tous des groupes préférés, où on se sent bien, où on aime dialoguer et où on se retrouve comme à la maison entre potes.

C’est le cas pour moi de Thrillers et vous ☠️

Un groupe dynamique, joyeux où on ne se prend pas la tête et où on trouve une ambiance bon enfant, décontractée et sympathique comme je les aime. Et où on ne se prend pas trop au sérieux comme ici sur Collectif Polar.

Aussi ai-je décidez de vous présenter dans cette nouvelle rubrique les administratrices de ce groupe Thrillers et vous ☠️

ITW Administratrice  de groupe FaceBook 1 Thrillers et vous ☠️, Lau Re

1ère Partie

GVL : Bonjour Laure, es-tu prête à être soumise à la question ?

Lau Re : Bonjour Geneviève, bonjour à toutes flingueuses ainsi qu’à tous les lecteurs. Lumière tamisée, café à portée de main et ordinateur chargé à fond me voilà plus que prête pour répondre aux questions.

GVL : alors ici on va, je vais essayer de comprendre comment on en arrive à créer un groupe Facebook et comment on anime celui-ci.

Lau Re : La première chose avant d’ouvrir un groupe est de trouver la bonne personne pour partager cette aventure. Pour nous cela a été une évidence, avec Émilie on s’entend très bien et surtout on se complète. Pas besoin de long discours, bien souvent nous pensons les mêmes choses ce qui nous fait gagner un temps précieux que nous pouvons utiliser pour le groupe. Ensuite il ne faut pas se précipiter. Nous avons pris le temps de bien penser, mettre en place et choyer notre projet avant de l’ouvrir aux lecteurs.

Mais avant cela je sais mes lecteurs et lectrices sont curieux

Alors, peux-tu te présenter ? je veux tout savoir, ta scolarité, ton parcours pro, ton âge, oui je le demande même aux dames ! Surtout quand elle aime le noir !

Lau Re : Exercice difficile pour moi si tu veux absolument tout savoir Geneviève, car je ne raconte pas grand-chose de ma vie sur les réseaux, mais allez je vais faire un effort pour le Collectif Polar. Je m’appelle Laure, je suis française avec un petit caractère italien qui rend hommage en quelque sorte à mes origines et à mes racines, j’ai 33 ans et je vis un petit village près de Nancy. La région du pâté lorrain, de la mirabelle, des chardons à la liqueur, des madeleines et des bergamotes, afin de situer pour les gourmands, car je sais qu’ils sont nombreux. J’ai eu un parcours scolaire normal, mes matières préférées étaient les sciences, le Français, l’anglais, l’espagnol, le sport. J’ai treize ans de carrière dans le domaine médical, de nombreuses formations en rapport avec mon métier, mais également dans le secteur social. Je viens de décider d’un virage à 180 dans ma vie en choisissant de faire une réorientation professionnelle. Je suis une personne qui a toujours le sourire, j’adore la communication je ne suis pas du tout timide je vais beaucoup vers les gens, je suis travailleuse, volontaire, très présente pour les personnes qui me sont chères.

 

GVL : Dis-moi : Quelle place avait la lecture dans ton milieu familial ?

Lau Re : Je ne suis pas issue d’une grande famille, ma mère n’est pas adepte de la lecture, mon père un peu, par contre ma grand-mère maternelle lisait beaucoup oui. La place de la lecture dans ma famille c’est surtout moi qui l’ai imposée à mon entourage, ils ont toujours bien vu ma passion et on m’a toujours encouragé à lire.

 

GVL : Comment abordait-on le livre chez toi ?

J’ai appris à lire de bonne heure et très tôt j’ai demandé à avoir certains livres que j’allais chercher en librairie avec mes parents. Sinon on ne peut pas dire qu’on discutait beaucoup autour de ce sujet étant la seule qui commençait à m’y intéresser vraiment.

 

GVL : Veux-tu bien me montrer ta/tes bibliothèque (s) :

Et m’expliquer comment elles fonctionnent, comment elles sont rangées ?

Lau Re : J’ai une pièce rien que pour mes bibliothèques et mon bureau. J’ai 1300 ouvrages, la quasi-totalité de mes livres sont des thrillers et des polars. Les auteurs que je suis depuis longtemps et pour lesquels je collectionne leurs livres, comme Thilliez, Chattam, Senécal, Bellemare, Masterton, King… ont une rangée rien qu’à eux dans trois bibliothèques. J’ai une bibliothèque où j’ai mis tous mes livres dédicacés. Puis j’en ai 5 plus grosses où là j’ai décidé de ranger mes livres en les classant par ME. Cependant je n’ai pas encore fini de tout ordonner, car cette pièce est toute récente. Dans chaque rangée de bibliothèques, pour sublimer mes livres j’ai des éléments de décorations notamment des têtes de mort.

 

GVL : Et le livre et la lecture pour toi c’est quoi ?

 Lau Re : La lecture pour moi est primordiale, bien plus qu’une passion, elle permet de m’évader et de vivre 1000 vies sans avoir à ne rien faire, et au vu de mes lectures qui sont bien noires ce n’est pas plus mal^^. Elle fait partie intégrante de moi, il ne se passe pas un jour sans que je lise, impossible ! C’est toujours un moment de détente surtout quand vient le soir, que je m’installe confortablement dans mon lit avec un minimum d’éclairage. Pour reprendre une citation de George R.R Martin, qui pour moi résume totalement ce que je pense « Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir, celui qui ne lit pas n’en vit qu’une ».

 

GVL : Es-tu papier ou numérique ?

Lau Re : PAPIER sans hésitation ! Pour moi il n’y a rien de comparable. J’utilise le numérique uniquement lorsque je fais de la bêta lecture sinon tous mes livres sont en format papier. À mes yeux le livre est également un objet et de le tenir entre mes mains, de tourner ses pages et de sentir le papier sous mes doigts sont des choses que j’apprécie. Quand vient le moment de choisir la nouvelle lecture, j’adore passer du temps à les regarder et à choisir quel sera le prochain, une fois terminer je prends tout autant de plaisir à les ranger et à les admirer. Les livres en PAL d’un côté et les lut d’un autre le tout trié par ME.

 Note de la rédaction :  ME = Maison d’Editions

GVL : En parlant de bibliothèque, vas-tu ou es-tu allée en bibliothèque ?

Lau Re : J’ai une médiathèque à 10 minutes de chez moi qui vient d’être intégralement refaite. J’y suis inscrite, mais je n’emprunte pas de livres, car j’ai déjà une PAL qui n’en finit plus^^ Par contre je loue des livres audios que j’écoute pendant que je fais du sport.

 

GVL : Si oui qui as-tu trouvé, que t’ont-elles apportée ?

Lau Re : J’aime flâner dans les allées et voir ce qu’ils ont. Je suis assez curieuse de ce que les gens prennent, je ne peux m’empêcher de regarder ce qu’ils lisent ou empruntent. Ma médiathèque à beaucoup développer la partie audio c’est assez plaisant de chercher quel thriller sera le prochain que j’écouterai lors de mes séances de sport.

 

GVL : As-tu une librairie attitrée ? Une ou plusieurs d’abord. Une ou tu achètes tes bouquins ?

Lau Re : La librairie la plus proche de chez moi est en plein centre-ville de Nancy à 20/25 min à peu près. Le Hall du livre c’est son nom, fourmille de livres dans un décor assez plaisant, quand je suis dans les alentours je m’y arrête systématiquement.

 

GVL : Où achètes-tu principalement tes bouquins. (Ça peut-être dans différent lieu, par exemple, moi c’est dans ma librairie de quartier, dans les librairies où je vais voir des auteurs, des librairies que je visite en vacances. Et aussi énormément sur les festivals et les salons où je vais. Parfois même c’est dans ma bibliothèque quand je reçois des auteurs…mais là c’est une libraire qui vient vendre les bouquins à la biblio pour l’occasion)

Lau Re : J’achète mes livres un peu partout, j’essaie dans prendre le maximum dans les salons, car il y a la rencontre avec l’auteur, le partage, les photos et le joli souvenir de ce moment avec la dédicace. À l’auteur en personne par envoi, à la librairie que j’ai citée juste au-dessus, à la Fnac ou bien encore à Cultura Metz. Je regarde toujours en brocante et dans les magasins de livres d’occasion même s’il devient assez rare de trouver la perle rare. J’ai à cœur également de défendre certains auteurs en auto-édition et cela passe par la plateforme très controversée d’Amazon donc oui quelquefois je passe également par eux.

 

2ième Partie

 

 

GVL : Bon passons aux choses sérieux, tu es toujours prête ?

 Lau Re : Toujours prête, je me ressers un café et on peut continuer jusqu’au bout de la nuit.

GVL : Combien de livre lis-tu par semaine, par mois, par ans ?

Lau Re : En ce moment beaucoup moins pour la simple est bonne raison que je suis en pleine bêta lecture, un long projet passionnant. J’évite volontairement de trop me sortir du contexte de l’intrigue, puis la gestion et les programmations pour notre groupe empiètent beaucoup sur notre temps de lecture, sans parler des nombreux messages privés que l’on reçoit chaque jour. D’ordinaire je lis deux ou trois livres par semaine, je ne regarde presque pas la TV je préfère prendre mon livre et lire toute la soirée. En ce moment, avec toutes ces activités à côté je tourne avec un livre par semaine.

 

GVL : Tiens-tu décompte précis de tes lectures ?

Lau Re : Oui j’ai deux cahiers, l’un regroupe mes lectures du mois et l’autre un retour détaillé du livre que je viens de finir. J’y inscris la date, l’endroit où j’ai trouvé ce livre, mon avis… Et pour la partie Service Presse j’ai deux feuilles accrochées au-dessus de mon bureau avec les livres en attente d’un côté et de l’autre ceux qui sont terminés.

 

GVL : As-tu une PAL ?

Lau Re : Oh oui ! Et elle est énorme ! Je dis toujours que je n’aurai jamais assez de cette vie pour tout lire, certains pensent que je rigole, mais le pire c’est que non 😊 J’ai beau piocher dedans, parallèlement elle se remplit tout aussi vite, voire deux fois plus vite.

 

GVL : Combien de livre dans ta PAL ?

Lau Re : J’ai installé une application pour gérer mes livres et éviter ainsi les doublons, ce qui est très pratique pour les brocantes. Mais je n’ai pas mis volontairement le nombre de livres non lus. Comme ça je n’ai pas de regrets et je peux continuer à me prendre des livres en toute sérénité. Mais je peux vous dire qu’elle est importante ça c’est sûr.

 

 

GVL : Pour toi c’est quoi ta PAL, quelles relations entretiens-tu avec elle ? Comment la vis-tu ?

Lau Re : Ma PAL ce n’est que du bonheur ! Pouvoir avoir le choix de la prochaine lecture selon notre humeur du jour et notre envie. Je peux passer beaucoup de temps à choisir, car beaucoup me font de l’œil en même temps et comme je disais j’aime les regarder je trouve ça beau et apaisant.

  

GVL : Alors….Et le polar dans tout ça ? Pourquoi tu en lis ? as-tu un rapport particulier avec le genre. (J’entends par polar tout ce qui a attrait aux littératures policières, du roman de procédure, au roman noir en passant par tous les types de thrillers…)

Lau Re : Pourquoi je lis du thriller et du polar eh bien bonne question… Ce sont des lectures qui me plaisent, me permette de souffler et de m’évader, j’aime repousser les limites et échafauder des plans, tenter de percer les mystères. Rien ne me fait peur ou ne m’écœure, j’ai vu beaucoup de choses avec mon métier et je crois que je suis vaccinée pour longtemps 樂

J’ai commencé à lire du Stephen King à l’âge de 13 ans j’ai tout simplement continué dans cette voie en découvrant au fur et à mesure d’autres auteurs et d’autres univers toujours orientés vers les lectures noires.

  

GVL : dis-nous, quels sont tes auteurs favoris ?

Lau Re : Ma passion a commencé avec Stephen King et je lui suis restée fidèle, je suis présente à chacune de ses sorties de livres. Pour citer d’autres auteurs il y a Franck Thilliez, Patrick Senécal, Maxime Chattam, j’aimais beaucoup Pierre Bellemare également qui était pour moi un grand homme que j’aurais rêvé de rencontrer. Il y a des auteurs indépendants que je suis depuis le début comme Arnaud Codeville et Alexis Arend. Et enfin pour finir, deux auteurs qui sont très très important pour moi Cyril Carrère et Clarence Pitz.

 

GVL : Peux-tu nous parler de 5 livres qui t’auraient marqué ces dernières années

Lau Re : Cinq livres cela va être très difficile, tu es dure avec moi Geneviève… Il va me falloir un autre café, je crois. Allez je tente cette mission impossible :

  • Vertige de Franck Thilliez

  • com de Patrick Senécal

  • Bazaar de Stephen King

  • Les ruines de Scott Smith

  • Grand Froid Cyril Carrère.

Chacun de ces livres pour des raisons différentes, mais très importantes pour moi.

GVL : Fréquentes-tu les festivals et autres salons…Si oui depuis quand ?

Lau Re : Avant je fréquentais uniquement les salons de ma région Nancy, Metz, Épinal, mais maintenant je veux en faire de plus en plus, peu importe les endroits. En mars dernier j’ai fait le Salon du livre de Paris et là j’attends avec une grande impatience novembre pour aller à Mon’s.

 

 

GVL : Que t’apportent ces salons, ces rencontres ?

Lau Re : Les salons sont très importants, ils permettent les échangent et de rencontrer les auteurs, mais pas seulement parce qu’il y a aussi les rencontres avec les autres blogueurs et les lecteurs, ce sont des moments très intenses. Beaucoup de personnes qui nous suivent sur le groupe se déplacent sur ses salons pour voir les auteurs et nous avons la chance de voir avec fierté notre logo et notre nom de groupe un peu partout. Cela permet de se repérer et d’échanger autour de notre passion commune.

 

3ième Partie

  

GVL : Nous voilà dans le dur, on va sans doute enfin comment pourquoi, et comment on en vient à créer un groupe Facebook.

 

Lau Re : Nous voilà au cœur du sujet et de la naissance de T & V. Je vais essayer de tout vous raconter ou presque, suivez- moi et je vais vous montrer les coulisses du groupe.

Alors dis-moi qu’est ce qui t’a poussée à créer un groupe FB

 Lau Re : Comment on en vient à créer un groupe Facebook alors qu’ils en existent déjà tant ? C’est la question que beaucoup d’entre vous doivent se poser. Il y a en existe des très bons et certains modos sont des amis, je ne dénigre aucun groupe je n’aurai pas cette prétention. Seulement, je n’arrivais pas m’identifier aux groupes déjà existants que je trouvais pour les plus « gros » trop stricts avec trop de règles imposées, pas assez de retours de lectures noires, pas assez d’échanges entre les auteurs, les membres et les administrateurs. Quand je vais sur un groupe, c’est pour y passer du bon temps et me détendre, l’humour est donc primordial pour moi, car oui on parle de retours de lectures souvent morbides, mais pourquoi on ne pourrait pas rire autour de tout ça ? Voilà ce qui a déclenché notre choix.

GVL : Comment ont choisi le nom de ce groupe ?

 Lau Re : Le nom du groupe est arrivé assez facilement quand on y repense. On réfléchissait toutes les deux ensembles, on mettait en commun nos propositions, on était certaine d’une chose c’est que l’on voulait qu’il comporte le mot « thrillers ». Au fur et à mesure de nos échanges, nous sommes tombées sur ce nom puis ça été une évidence pour nous, « Thrillers & Vous » venait de voir le jour.

GVL : Quel est le but de votre de votre groupe ?

Lau Re : Le but principal était de créer un lieu d’échange autour des thrillers et polars sans règles strictes où la bonne humeur serait de mise. Un lieu où les auteurs pourraient parler d’eux en échangeant avec les lecteurs. Un endroit où les lecteurs pourraient prendre note de tous les avis de lectures tout en venant sur notre groupe pour décompresser et ne plus penser aux éventuels tracas de la journée écoulée. À travers nos rubriques nous invitons tout le monde à participer et de voir que des liens se créer que des rencontres se font entre passionnés c’est là notre plus belle récompense.

 

GVL : Comment fonctionne « Thrillers et vous »

Lau Re : Nous ne sommes que deux aux commandes de ce groupe, il y a Émilie et moi et pour le moment c’est très bien comme ça. Nous avons décidé de laisser le groupe en statut fermé de sorte à pouvoir contrôler qui rentre, car nombreux sont les faux profils. Nous ne recherchons pas un nombre de membres, mais que notre groupe fonctionne bien et génère des interactions, de cette façon c’est plus facile pour nous de le gérer. De même, que les publications sont soumises à validation et nous ne regrettons pas, car nous avons beaucoup de retour qui sont hors sujet ou qui ne rentre pas avec le peu de règles que nous avons instaurées.

 

GVL : Quelles en sont les règles

Lau Re : Il y a peu de règles, car justement nous pensons que trop en avoir peut vite tuer un groupe. Les personnes ont besoin d’échanger et de rigoler, c’est ce que nous proposons, bien sûr il y a des limites à ne pas dépasser et nous n’hésitions pas à nous montrer plus fermes s’il y a besoin. Chaque retour est le bienvenu, qu’il soit positif ou négatif du moment qu’il est dit avec respect pour son auteur. Chacun a le droit de penser ce qu’il veut et nous favorisons la liberté d’expression, il n’y aura jamais aucun jugement porté à la personne, car nous y veillons c’est un point qui nous tient à cœur. Autre point sur lequel nous sommes attentives c’est sur le respect, on peut rire de tout, mais le respect sera toujours le maître mot. Tout le monde n’est pas à l’aise avec l’orthographe ou la construction de phrases qu’à cela ne tienne, nous préférons avoir des retours de tout le monde et toutes personnes qui porteraient atteinte à un retour de lecteur à cause de son orthographe, de sa syntaxe, etc. seront virées du groupe ! Au niveau contenu nous ne validons pas les retours qui nous sont proposés qui sont en dehors des lectures noires. Nous demandons à ce qu’il y ait un minimum de communication sur le post en question. Une petite phrase qui accompagne un texte suscitera de l’interaction au contraire d’un simple lien qui sera balancé juste comme ça, ce genre de publication est refusée. Comme les membres ont tous une passion pour le milieu aquatique, les blagues en rapport avec ce qui fait notre groupe sont quant à elles pour la plupart du temps validé.

 

GVL : Il y a souvent des concours ou des jeux sur Thrillers et vous. Pourquoi ? Est-ce obligatoire ? Comment on les organise ?

Lau Re : On nous propose très souvent des concours que ce soit à l’occasion de la sortie d’un livre ou lors d’événements exceptionnels comme là notre grand jeu de l’été. Il a rencontré un gros succès et nous en remercions encore tous les auteurs participants, chaque semaine il y avait un ou plusieurs livres à gagner. Nous proposons plusieurs jeux, car nous favorisons les interactions entre les membres, les jeux rapprochent chacun peut venir ou non pour raconter son expérience ou son ressenti ce qui engendre des belles discussions autour de la lecture. D’autres choisiront de lire les réponses et de ne pas participer, bien sûr chacun est libre de faire son propre choix et nous respectons cela.

 

GVL : A ton avis : Quel est l’avenir pour les groupes dans l’avenir du livre ?

Lau Re : Je pense que les lecteurs ont besoin de se retrouver et de parler de leur passion commune. Aux vues de nos lectures, nous pouvons parfois passer pour des extraterrestres aux yeux de nos proches, se retrouver ensemble normalise notre penchant pour le noir. Cela permet également de faire de belles rencontres et de se donner rendez-vous dans des salons littéraires ou lors de séances de dédicaces. De plus de voir passer les livres sur les groupes de lectures suscite l’intérêt et fait grimper en flèche nos PAL. Alors oui je pense que les groupes de lectures ont un bel avenir sur les réseaux sociaux, d’autant plus que c’est dans l’air du temps maintenant.

 

GVL : Combien de temps consacres-tu au Groupe par jour ?

Lau Re : Alors là, je ne veux pas savoir, car je crois que la réponse me ferait peur. Nous pouvons facilement regarder sur Facebook combien de temps par jour nous sommes connectés et bien je ne veux tout simplement pas regarder ^^ On essaie d’optimiser au mieux notre temps entre nos vies de famille, nos vies professionnelles, nos autres passions, mais oui le groupe nous prend énormément de temps, car il ne faut pas oublier que nous ne sommes que deux pour tout ça. Nous essayons de programmer le maximum de publications, afin de ne pas le faire au jour le jour ainsi le « Que lisez-vous » du lundi et la question du mardi sont programmés d’office le week-end précédent, nous essayons de préparer également les anniversaires, les lancements de LC en avance. En plus du temps de présence sur le groupe, il y a aussi une très grosse présence sur messenger, car nous sommes beaucoup sollicitées en MP pour tous types de sujets ou de questions. Nous répondons toujours, c’est un point d’honneur qu’on s’est fixé qui est pour le moment encore réalisable, certes nous ne répondons pas toujours dans l’heure, mais que ce soit Émilie ou moi nous sommes toujours à l’écoute.

 NDLR : LC = Lecture Commune ;

Messenger :   Messenger est le nom sous lequel est connu le logiciel Windows Live Messenger. Ce logiciel, créé par Microsoft, permet une communication instantanée entre deux ou plusieurs utilisateurs. Messagerie en ligne souvent rattachée à Facebook, Facebook Messenger est un système de messagerie instantanée créé par la société Facebook, et incorporé au réseau social Facebook, 

MP = Message Privé

 

GVL : Que t’a-t-il apporté depuis sa création ?

Lau Re : Il m’a apporté énormément et bien plus encore, c’est ma bulle, je m’y sens bien, j’adore ce que nous faisons tous ensemble au quotidien. La vie n’est pas toujours simple, tout le monde connait des hauts et des bas et de venir se retrouver ici, sachant que l’on va parler livre et rire autour de ça amène beaucoup de baume au cœur. Le groupe apporte de belles rencontres, on se fait des amis merveilleux et de les retrouver à un moment de la journée ou en soirée et pouvoir discuter c’est juste génial.

 

 

GVL : Peux-tu partager une anecdote avec nous, un truc rien qu’à toi !

Lau Re : Le Salon du Livre de Paris au mois de mars, mon premier gros salon depuis l’ouverture du groupe. Ma rencontre réelle avec Émilie, nous avions tellement hâte de nous rencontrer en vrai. Les appels, textos et autres visio ne remplaceront jamais le contact. Ce fut un salon inoubliable, car nous avons été beaucoup à nous retrouver et à faire la fête. Je n’ai jamais connu un retour à la réalité aussi difficile, j’ai vraiment eu beaucoup de mal à me remettre de toutes ces émotions. On se prend tellement de bonheur d’un coup que tout est amplifié à la puissance mille. La fierté de voir les couleurs de notre groupe et les auteurs comme les membres se réunir et nous appeler un peu partout resteront à jamais des moments gravés donc voilà je décide de partager non pas une anecdote à proprement parler, mais un souvenir mémorable.

 

GVL :  Dirais-tu que tes habitudes de lecture ont changé depuis que tu gères Thrillers et Vous 

Lau Re : Oui bien sûr mes habitudes de lectures ont énormément changé, car depuis l’ouverture du groupe j’ai beaucoup moins de temps libre et donc mes lectures prennent beaucoup de retard. À côté du groupe nous avons chacune un blog, une page et des réseaux sociaux à alimenter, j’ai fait le choix de plus donner au groupe pour le moment et j’ai donc levé le pied sur ma propre partie littéraire. Il y a beaucoup de choses qui entre en compte, je favorise la bêta lecture donc c’est un autre travail que de lire un livre cela demande beaucoup plus de temps et d’investissement et j’ai de nombreux projets à côté également donc oui mes habitudes ont beaucoup changé depuis l’ouverture du groupe.

 

GVL : Vous gérer Thrillers et vous à deux, quels sont vos liens ? Pourquoi vous deux.

Lau Re : Nous avons la même passion commune c’est ce qui nous a permis de nous rencontrer virtuellement dans un premier temps. Nous avons lancé un gros concours en même temps sur nos pages respectives et comme lors de ce jeu nous avions des auteurs en commun nous sommes rentrées en contact afin que nos dates ne se chevauchent pas. On ne s’est pas arrêtées en si bon chemin, car nous avons commencé à échanger, puis de plus en plus et on s’est aperçues que nous avions beaucoup plus en commun que les thrillers. Tous des éléments qui nous ont fait nous rapprocher et qui un jour nous ont amené à cette réflexion « Et si on faisait un truc ensemble ? » Nous avions toutes les deux l’idée d’un groupe dans notre tête, nous en avons parlé et nous avons trouvé ça génial. Nous ne nous sommes pas précipitées, quitte à attendre plusieurs semaines autant le faire bien et nous avons préparé le futur bébé dans l’ombre avec seulement quelques personnes qui nous sont proches au courant du projet. On a eu beau l’imaginer sous tous les plans jamais on aurait pensé recevoir un tel accueil dès son ouverture et dès le lancement de nos rubriques.

 

 

GVL : Parle-moi de ton « associée » en quelques phrases ? Pourquoi elle ?

Lau Re : Émilie est une évidence, c’est mon amie, une confidente. Nous avons énormément de points communs, mais je dirai que surtout que ce qui fait notre force c’est qu’on se complète parfaitement. Dans certains domaines je gère moins bien, mais Émilie est là et inversement. Par exemple les jolis visuels que vous pouvez apercevoir lors de nos publications sont tous préparés par Émilie et moi je m’occupe de la partie texte. C’est pour cela qu’il faut être bien synchro, ne pas s’éparpiller afin de ne pas perdre de temps, être en accord sur tout de sorte à ne pas avoir besoin de parler pendant quinze ans pour valider une chose et il faut savoir toujours anticiper les choses pour que chacune puisse préparer sa partie avant le jour J. Émilie est une personne gentille, travailleuse, une personne sur qui on peut compter quoi qu’il puisse nous arriver, qui veut toujours aller de l’avant. Elle est la plus sérieuse de nous deux sur le groupe, il y a le côté ange avec elle et le côté un peu moins ange avec moi, car je suis toujours la première dans les publications qui partent vite à la dérive, Émilie elle, arrive à tous nous ramener au bord de l’eau. Encore une chose qui nous profite et nous fait avancer sur les sujets sérieux, c’est que là où moi je suis plus dans l’analyse et la non-précipitation, Émilie à elle ce grain de folie d’y aller de foncer et de voir où cela mène donc le combo de nos deux caractères match vraiment bien et profite à faire avancer tous nos projets main dans la main.

 

GVL : Dites-moi les filles quand on gère un groupe, on est beaucoup sollicitées ? On a beaucoup de propositions ? D’ailleurs quel genre de propositions ? Et les SP, comment on les gère

Lau Re : Les sollicitations sont je dirai quasi permanente. Dès que j’ai cinq minutes, j’essaie de répondre à quelques messages sinon je passerais mes soirées à ne faire que cela. Nombreuses sont les questions de membres tous sujets confondus, cela va des félicitations, à des questionnements sur une rubrique ou même encore à des petites querelles entre membres. On essaie de calmer au mieux les diverses tensions, mais il faut bien recadrer les choses aussi nous ne sommes pas là pour ça et nous avons une vie à côté du groupe. Depuis que T & V existe et aux vues de ce que nous proposons et des interactions que ça génère, nous avons de plus en plus de propositions d’auteurs ou de ME pour gâter encore et toujours plus les membres. De même nous sommes aussi sollicitées chacune de notre côté pour nos pages et blogs. Les SP sont nombreux, j’y ai mis un frein, car je ne peux pas être aussi présente sur le groupe et sur mes réseaux en même temps. J’ai donc fait le choix de réduire un peu mon temps pour l’un au profit de l’autre. Ce qui n’empêche que j’étudie toutes propositions et j’ai gardé mes partenariats avec certaines ME.

 NDLR : ME = Maison d’Editions

GVL : Pour terminer, y a-t-il d’autres questions que tu aurais aimé que je te pose sur le groupe ?

Et si oui, lesquelles, et peux-tu y répondre du coup !

 Lau Re : Je pense que cette ITW est très complète, peut-être parler rapidement de notre projet de salon littéraire. On vous en dira plus le moment venu, mais sachez que nous travaillons pour lancer notre tout premier salon de groupe spécial « T & V » avec on l’espère la présence d’auteurs qui sont présents pour le groupe et d’autres qui font également vibrer nos petits cœurs de lectrices. Nous voulons quelque chose qui à l’image de notre groupe, nous ressemble, ça promet de belles rencontres et des moments riches en partages autour des auteurs qui seront présents. Je vais parler aussi de la magnifique aventure que nous avons vécue avec la réalisation de notre recueil de nouvelles. 23 auteurs pour 22 nouvelles et l’aide précieuse pour l’élaboration et la finition de plusieurs personnes comme Cyril Carrère, Benjamin Bello, Guy Morrant, de nos correctrices Stéphanie Farias, Sophie Huot et Karen Kazcook, de deux chroniqueurs au top pour les préfaces Danino Garnault et Laurent Fabre, Émilie pour la réalisation de l’intégralité des cover. Un magnifique travail d’équipe à donné vie à ce beau projet que vous pourrez retrouver en numérique gratuitement sur notre groupe ou en broché sur amazon à prix coûtant

 

GVL : Sinon…rien à ajouter ?

Lau Re : Je te remercie Geneviève et nous te remercions pour le groupe. Nous sommes ravies d’inaugurer ce tout nouveau concept. J’ai adoré participer et répondre à ces questions très précises et la longueur de cet entretien est loin de me faire peur, j’étais prête pour dix questions de plus ^^

 

GVL : Tu es certaine que c’est ton dernier mot ?

Lau Re : Je pense oui, après je sais je parle trop donc en faîte il va falloir m’arrêter sinon je vais toujours trouver quelque chose à dire



 

GVL : Alors un petit coup de gueule. ET Un gros coup de cœur… ? (Mais pas des livres, hein !)

Lau Re : Coup de gueule, pas personnel, mais général contre ces personnes médisantes qui ont la critique facile et qui sont guidées par la jalousie. J’ai pu voir que derrière les sourires de façade de certaines personnes se cachent des gens prêts à tout pour passer devant tout le monde alors que pour moi chaque livre à sa place, au lecteur de se faire son propre avis. Je suis une personne entière avec certaines valeurs comme le respect et je ne ferai jamais la promotion d’un livre si un auteur à cette attitude.

Coup de cœur pour cette magnifique aventure et la chance incroyable que j’ai d’avoir pu rencontrer certaines personnes qui font partie intégralement maintenant de mon quotidien.

Les romans noirs et autres thrillers font beaucoup parler et les nouveautés sont très attendues, je pense que c’est une catégorie qui ne cessera de s’étendre encore et toujours, car le public est friand et de plus en plus présent et réceptif à ces ouvrages.

GVL :  Merci à toi pour ces petites confidences, et à très vite sur Thrillers et vous ☠️ et sur Collectif Polar bien sur !

 Lau Re : Encore merci à toi Geneviève et merci à Collectif Polar

 

GVL : Prochainement nous recevrons Emilie, la complice de Laure qui devra à son tour répondre à mes nombreuses questions. 

Oui je sais je suis curieuse, pourquoi pas vous ?

34 réflexions sur “Restons groupé-e-s : ITW d’une Administratrice de groupe Facebook 1 : Laure de Thrillers et vous ☠️

Répondre à Collectif Polar : chronique de nuit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s