A corps perdu, Marie Talvat et Alex Laloue

Le livre : A corps perdu de Marie Talvat et Alex Laloue. Paru le 6 juin 2019 chez Plon. 19€90. (295 p.) ; 21 x 14 cm

Présentation de l’éditeur :

Alors que sonne la quarantaine, le commissaire Galien a perdu ses illusions de jeune flic. Hanté par le souvenir d’une opération qui a mal tourné, il a choisi de laisser derrière lui les frissons de la Brigade Criminelle à Paris pour un poste confortable à l’État Major.
Jamais il n’aurait pensé que sa route croiserait à nouveau celle de Pauline Raumann, la seule femme qu’il ait jamais aimée et qui l’a quitté dix ans plus tôt. Mais lorsque le fils de cette dernière est kidnappé dans des circonstances étranges, Arsène Galien ne peut s’empêcher de se mêler de l’enquête.

Lancés dans une impitoyable course contre la montre, entre remords, griefs et faux-semblants, les anciens amants vont devoir faire face à leurs vieux démons pour tâcher de retrouver l’enfant.

 

Les auteurs : Marie Talvat et Alex Laloue ont tous deux à peine 30 ans. Couple à la ville comme à la plume, il commettent ici un second roman après Comme des bleus . Alex est policier au sein de la prestigieuse police judiciaire parisienne. Marie, quant à elle, s’est fait connaître par sa chaîne YouTube « L’instant inutile » après des études de journalisme.

 

Extrait : 
Dans la police, les ressources humaines ne se font pas au cas par cas. Nous sommes tous des numéros à six chiffres qui ne servent qu’à remplir les cases des chefs de service. Et peu importe que ce numéro soit surqualifié pour le poste, ou l’inverse. Tant qu’il remplit la case, il ne bouge pas.

 

Le post-it de Ge

A corps perdu, Marie Talvat et Alex Laloue

Dix ans qu’Arsène et Pauline ne se sont pas vus. Il a quitté la police de terrain pour les bureaux cossus de l’état-major. Elle l’a quitté pour refaire sa vie dans un petit confort bourgeois.

Dix ans, c’est aussi l’âge de Gabriel, le fils de Pauline. Lorsque ce dernier est kidnappé en plein Paris par des hommes cagoulés, leurs vies basculent.

Confrontés aux fantômes du passé, les anciens amants vont devoir unir leurs forces dans un cauchemar où chaque seconde compte.

Deux personnages, deux points de vue croisés.

Nous retrouvant ici Arsène Galien et Pauline Raumann que nous avions rencontre dans Comme des bleus, le premier roman écrit à quatre mains par nos deux auteurs Marie Talvat et Alex Laloue . Lui était alors un jeune policier, dernière recrue du 36, qui vivait là sa première affaire d’importance. Elle était une jeune journaliste  en herbe promis à un belle avenir. Ces deux là se sont percutés, deux novices un peu trop pressés,  avec une certaine propension à faire du zèle. Peut-être n’était-il pas si sûrs d’eux au final. Les deux novices vont faire des erreurs. Des erreurs de jeunesse qui vont avoir des conséquences fâcheuses .Sans doute cela a eu des répercutions sur les amours naissantes. Aussi ont-ils fini par se quitter.

Arsène Galienne a depuis quitté aussi la crime et a intégré un poste à l’état major. Pauline, elle s’est mariée. Dix ans ont passé. 10 ans l’âge de l’enfant de Pauline qui vient tout juste de se faire enlever. Aussi les anciens amants vont devoir se lancer dans une course contre la montre pour sauver l’enfant.

Après leur premier roman remarqué Comme des bleus (lauréat du prix des lecteurs du Festival Thrillers de Gu-jan-Mestras), reflets d’une génération que l’on nomme Y, génération en quête de sens, où ils mettaient en scène deux trentenaire avec des idéaux et des incertitudes plein la tête, Marie Talvat et Alex Laloue signent ici un récit au rythme effréné, à la frontière du roman noir et du thriller psychologique.

Ils nous entraînent dans une enquête palpitante au dénouement inattendu. Un récit choral qui va résonner en nous.

Et, il faut le souligner, ces deux là font souffler un grand vent de fraîcheur sur le polar français.

Alors qu’attendez-vous pour les suivre ?

6 réflexions sur “A corps perdu, Marie Talvat et Alex Laloue

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s