Passage du Désir de Dominique Sylvain

Le livre : Passage du Désir de Dominique Sylvain. Paru le 17 Mars 2004 Aux Editions Viviane Hamy – Collection Chemins Nocturnes –8.90€. 282 pages. 19,5 x 12,5 cm.

4ème de couverture :
« La jeune fille était allongée sur son lit, en pyjama. Chloé crut que son amie flemmardait, rêvassait les yeux grands ouverts, tête tournée vers les livres et les peluches qui encombraient ses étagères. Chloé s’approcha et se sentit aspirée par le regard fixe de Vanessa.
Elle remarqua les traces rouges sur le cou très blanc et se rendit compte que ses chaussettes étaient mouillées. Elle pataugeait dans une flaque de sang. L’idée que le meurtrier pouvait encore être dans l’appartement ne lui vint pas à l’esprit.
Son cerveau déconnecta le temps qu’elle imagine son œsophage transformé en un volcan tiède et elle se mit à vomir. »

L’auteur : Dominique Sylvain a été journaliste indépendante pour « Le Journal du Dimanche, » puis journaliste d’entreprise et responsable du mécénat dans la sidérurgie (groupe Usinor).
Pendant treize ans, elle a vécu avec sa famille en Asie. Ainsi, Tokyo, où elle a passé dix ans, lui a inspiré son premier roman Baka ! (1995). Sœurs de sang et Travestis (1997 et 1998) ont été écrits à Singapour.
Elle a reçu le Prix Sang d’Encre en 2000 pour Vox, le prix Michel Lebrun en 2001 pour Strad, le Grand prix des lectrices de Elle 2005 pour Passage du désir, le prix du meilleur polar du magazine LIRE pour Guerre sale en 2011et le prix Interpol’Art pour « Kabukicho ».
Ses romans ont tous été publiés dans la collection Chemins Nocturnes, aux Éditions Viviane Hamy.
Dominique Sylvain est également la créatrice, avec Frank Sylvain, d’Atelier Akatombo, une maison d’édition consacrée à la traduction de romans et essais japonais (polar, science-fiction, essais sur l’art…). Elle assure notamment la traduction des textes en duo avec Frank Sylvain.

Extraits :
«- Vous n’êtes pas naïf, patron. Combien d’affaires s’arrêtent avant leur résolution ? La raison d’Etat a toujours existé. Et la lucidité est un minimum vital. »

Les Lectures de Maud :

Passage du Désir de Dominique Sylvain

Enquête à double ou triple tiroir qui dépote, lue d’une traite. Une jeune femme est retrouvée assassinée chez elle, étranglée, les pieds découpés. Le quartier est en émoi, un fait divers sordide. Des suspects rapidement écartés, sont-ils victimes ou coupables ? Un commissaire qui suit des pistes toutes tracées et qui ne tient pas compte de compte de suggestion. C’est sans compter Barthélémy qui voit de suite qu’ils vont aller dans le mur et qui décide de contacter son ancien supérieur : Lola.

Lola, au caractère bien trempé, qui s’est mise à la retraite suite à un événement douloureux qui la hante mais qui va se laisser entraîner, quitte à enquêter en parallèle. Ce qui la motive, la quête de vérité, obtenir toutes les réponses, quitte à faire resurgir le passé. Quitte à faire tomber les barrières, malmener les douleurs, elle ne lâchera rien. Elle suit son instinct ne ferme aucune porte et ne trouvera le sommeil, qu’une fois toutes les réponses trouvées.

Ingrid, masseuse dans le quartier, grand gabarit, sportive va se laisser convaincre par Lola afin de faire la lumière et toute la lumière sur cette sombre affaire qui s’avère beaucoup plus coriace que prévue.

Le quartier proche du passage du désir, son environnement et ses commerçants, font partis intégrante. Tellement bien décrits, que le lecteur y est, y vit, y ressent le choc de cette mort tragique et violente.

J’ai adoré la découverte de ce duo, au premier abord, totalement improbable, un couple d’enquêtrices, très mal assorties ; mais qui, pourtant vous remuer tout Paris, secouer un peu les témoins afin d’obtenir des résultats. Au-delà de l’enquête, l’auteur soulève également la précarité des jeunes vivants dans la rue, sous la coupe de mafia et/ou de proxénètes. L’humain est au premier loge dans ce livre, les sentiments divers et variés, tel que l’amour, la fraternisation, la haine, la rancœur, et la solidarité. Pendant une grosse partie du récit, la pluie et la nuit font parties intégrantes, des atmosphères qui plongent totalement le lecteurs dans le sombre et le lugubre. Se sont presque des personnages car elles peuvent influer sur le comportement de nos deux intrépides compères.

Enfin, une plume soignée nous accompagne tout du long, alternant faits durs et sarcasmes, voir pointes d’humour dans les dialogues. Tous les personnages sont bien dépeints et ont un rôle à jouer. Je vous laisse découvrir par vous-même lequel. Quant à moi je continuerai d’explorer les autres titres et de retrouver notre duo de choc dans d’autres péripéties.

Version  lue : Brochée

Prix des lectrices ELLE 2005

10 réflexions sur “Passage du Désir de Dominique Sylvain

  1. Comme j’ai aimé ce livre, découvert en même temps que son auteur. Les enquêtes suivantes de Ingrid et Lola sont de la même eau. Par contre rarement livre n’a été aussi massacré lors de son adaptation TV…

    Aimé par 2 personnes

Répondre à Collectif Polar : chronique de nuit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s