Soirée autour de Lou Vernet et son nouveau thriller

SOIRÉE DE LANCEMENT DU THRILLER SURTOUT LE PIRE de LOU VERNET

Par Sylvie K

Quand j’ai reçu l’invitation de Laurence RANG des Editions du Loir pour le lancement du nouveau roman de LOU VERNET j’ai aussitôt bloqué la date.

Aussi ai-je quémandé à ma co-pilote flingueuse Cécile PELLAULT de me véhiculer sur Paris. Et hop direction le café le Coche dans le 13ème. Une soirée de septembre sous le soleil et des rencontres, une soirée très sympa.

Aussitôt arrivée je retrouve avec plaisir Jean-Paul et Maud deux autres flingueuses avec qui le papotage commence.

Je croise aussi Hélène Babouot des éditions L@Liseuse.

Ensuite, je fais la connaissance de Richard Louis et de Nelly Burglin Razik (connaissance virtuelle de FB) venus en invités surprise car c’était la journée de Lou vu que c’était son anniversaire.

Du coup, je cavale à la librairie en face pour lui trouver un cadeau digne.  Sur les conseils du libraire ce sera un livre de Mankel.

Re papotage nous sommes tellement bien que nous nous installons en terrasse pour un dernier verre avant de repartir dans notre campagne.

Mais entre deux j’ai eu le temps de faire une mini itw de la star du jour LOU VERNET.

Je lui demande de me faire le pitch de son premier thriller mais elle me dit qu’elle ne sait pas faire.

Mais in fine elle m’en dit beaucoup :

 

Papote d’auteur : Sylvie K était avec Lou Vernet

SK : Comment te sens tu pour la sortie de ton dernier livre ?

LV : Très heureuse qu’il voit le jour, c’est un livre qui a été très très difficile à écrire….

SK : Combien de temps as-tu mis pour l’écrire ?

LV : J’ai mis une année une bonne année et par ce qu’il est psychologiquement très prenant et c’est l’histoire d’un homme ou de deux, la question reste posée jusqu’à la fin du livre et c’est le côté sombre et le côté lumineux de chaque être humain

SK : Le yin et le yang

LV : oui voilà c’est aussi ne histoire de transmission  générationnelle et ce ça parle beaucoup des mamans du monde et de tout  l’amour qu’elles donnent à leurs enfants.. ou pas

SK : Avais-tu déjà cette histoire dans la tête ?

LV : Pas du tout comme tous mes livres j’écris chapitre après chapitre sans savoir ce qui va se passer. Vous découvrez le livre en même temps que moi je l’ai écrit de la même façon.

SK : Tu as déjà l’idée du prochain ?

LV : C’est une fin ouverte donc quand vous aurez fini le livre, dans le prochain  vous allez savoir quel sera le personnage principal

SK : Donc on attends la suite ?

LV : Oui il y a une suite il sortira l’année prochaine en 2020 mais il n’est pas encore écrit

SK : A ta date d’anniversaire donc comme ça tu auras deux cadeaux !

LV et SK : Rires…..

 

 

Ce que l’aube promet au jour n’est souvent qu’un leurre. Anne Carrière le vérifie à chaque découverte macabre. Cette fois-ci, il s’agit d’une jeune femme, Sandra Link, 24 ans, retrouvée morte dans sa baignoire. Un banal suicide, à première vue, comme il en existe toutes les quarante secondes dans le monde. Une histoire vite retracée. Fugueuse depuis ses dix-huit ans, la jeune femme venait d’accoucher deux jours plus tôt dans un hôpital parisien d’où elle s’était enfuie aussitôt en abandonnant son enfant. Bien trop jeune et seule pour porter un si lourd fardeau. Ce n’est pas la première ni la dernière fois et pourtant la légiste ne s’y fait pas. Surtout que c’est le second cas en moins d’un mois. À croire que toutes les guerres et les catastrophes ne suffisent plus à la misère humaine. Il faut encore que soient ajoutés au nombre des victimes des nourrissons. Comme un besoin d’éradiquer tout espoir, toute rédemption.

 

 

Les commentaires des autres flingueuses

Cécile :

Contre toute attente et malgré tous ses méfaits, Lou Valérie Vernet a été très bien entourée pour fêter son anniversaire et surtout pour souhaiter une très belle destinée à son thriller « Surtout le pire » aux Les Éditions du Loir.
La preuve en photo avec ma compagne de covoiturage préférée Sylvie Kowalski, la détentrice de journaux infernaux Maud Vandenbyvanghe, une rencontre prometteuse de nouvelles aventures Nelly Burglin Razik, un peut-être éventuellement sûrement enfin faut voir collègue Richard Louis et ma plagiste super lectrice mais pas encore tout à fait Netflixienne Fabienne Defosse . Et je ne parlerai pas de notre homme au kilt Fabienne… enfin pas ce soir 😅
Et encore toutes nos félicitations à la jeune maman d’un nouveau-né thriller Lou Vernet !!! 🎊🎊🎊

 

 

Maud et ses Journaux

Journal Intime d’une Lectrice En Série

– Death Note : Quand Lou Valérie Vernet souffle une bougie c’est une livre de plus dans la PAL de Maud,
– Journal : Vendredi, une super soirée de lancement en compagnie de SylvieCécileNellyLesEditions DuLoirJean-Paul,
– Death Note : Une excellente rencontre avec Richard Louis,

12 réflexions sur “Soirée autour de Lou Vernet et son nouveau thriller

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s